Les Écologistes accusent la Région Auvergne-Rhône-Alpes d’a­ban­don­ner une mesure d’aide aux apiculteurs

Les Écologistes accusent la Région Auvergne-Rhône-Alpes d’a­ban­don­ner une mesure d’aide aux apiculteurs

FLASH INFO — « Quelle abeille a piqué Laurent Wauquiez ? », se demande le groupe d’op­po­si­tion Les Écologistes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Objet de ce trait d’i­ro­nie piquante ? La col­lec­ti­vité se pré­pa­re­rait à aban­don­ner la Maec-Api, autre­ment dit la Mesure agro-envi­ron­ne­men­tale et cli­ma­tique en faveur des apiculteurs.

« À par­tir de 2023, la ges­tion de la Maec-Api est trans­fé­rée de l’État aux Régions, qui seront donc en charge de l’instruction et du cofi­nan­ce­ment de la mesure à hau­teur de 25%. Or, à ce jour, la nou­velle pro­gram­ma­tion FEADER1Fonds euro­péen agri­cole pour le déve­lop­pe­ment rural de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ne pré­voit pas de ligne bud­gé­taire pour cette MAEC-API », décrivent les oppo­sants. En ajou­tant que « le comité de filière api­cole [n’a] même pas été consulté ».

Le groupe d'opposition Les Écologistes accuse la Région Auvergne-Rhône-Alpes de vouloir retirer l'aide aux apiculteurs prévue dans le cadre de la PAC. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Le groupe d’op­po­si­tion Les Écologistes accuse la Région Auvergne-Rhône-Alpes de vou­loir reti­rer l’aide aux api­cul­teurs pré­vue dans le cadre de la PAC. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« Laurent Wauquiez se targue d’être à la tête de la pre­mière Région de France en matière agri­cole mais pour­rait bien être la pre­mière Région à ne plus sou­te­nir ses api­cul­teurs », dénonce dès lors le conseille régio­nal Grégoire Verrière. Le groupe rap­pelle que l’aide en ques­tion est la seule per­çue par les api­cul­teurs dans le cadre de la Politique agri­cole com­mune (PAC). Et per­met de sta­bi­li­ser leurs reve­nus, sou­mis à des varia­tions d’une année sur l’autre.

Et les Écologistes de taxer encore Laurent Wauquiez « d’hy­po­cri­sie », alors que la Région annon­çait au début du mois de jan­vier déblo­quer 500 000 euros pour venir en aide aux api­cul­teurs tou­chés par les aléas cli­ma­tiques de l’an­née 2021. « Pourquoi choi­sir, quelques jours après, de dépouiller la filière pour les cinq pro­chaines années ? », interrogent-ils.

La réponse de la Région

Un aban­don des aides aux api­cul­teurs dans la ges­tion de la Maec ? « La Région n’a pas sta­tué sur les moda­li­tés d’intervention qui sont encore en dis­cus­sion pour que cette mesure puisse être plus ciblée sur les meilleures pra­tiques dans notre région de trans­hu­mance impor­tante des ruches », réplique la col­lec­ti­vité. En niant tout désen­ga­ge­ment de sa part.

Elle indique ainsi que ce sont toutes les acti­vi­tés de pro­duc­tion de miel qui seront éli­gibles à la future mesure d’aide aux « inves­tis­se­ments de trans­for­ma­tion / condi­tion­ne­ment / com­mer­cia­li­sa­tion des pro­duits agri­coles » pré­vue dans le cadre de la pro­gram­ma­tion Feader 2023 – 2027. Soit « une confir­ma­tion et d’un élar­gis­se­ment du sou­tien » à la filière. Tout en fai­sant remar­quer qu’à l’heure actuelle, outre les mesures d’aides excep­tion­nelles, la Région consacre 930 000 euros par an aux apiculteurs.

« Encore une fois les élus éco­lo­gistes tentent de prendre les élec­teurs pour des gogos en essayant de faire le buzz avec du vent. Ils auraient meilleur compte à com­men­cer par tra­vailler sérieu­se­ment leurs dos­siers régio­naux pour ne pas ris­quer de se faire démen­tir par la réa­lité des faits », concluent les ser­vices régionaux.

[Encadré ajouté le 1er février 2022 suite à la réponse du Conseil régional]

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce débloquer 500 000 euros pour les apiculteurs
La Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce déblo­quer 500 000 euros pour les apiculteurs

FLASH INFO — Une filière apicole en Auvergne-Rhône-Alpes en difficulté suite aux aléas climatiques de 2021? C'est le constat dressée par le Conseil régional, qui Lire plus

Le dis­tri­bu­teur de maté­riaux Samse se lance dans l’a­pi­cul­ture avec trois ruches

Le groupe Samse, distributeur de matériaux de construction et d'outillage, a installé trois ruches au sein de son siège grenoblois. Il compte à présent pour Lire plus

Stéphane Le Foll en Isère avec api­cul­ture et éner­gies renou­ve­lables au programme

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, également porte-parole du gouvernement, se déplace en Isère ce lundi 26 septembre.   Lire plus

La Ville de Grenoble récolte son miel et rap­pelle le rôle essen­tiel des abeilles dans la biodiversité

EN BREF — La Ville de Grenoble procède actuellement à la récolte du miel de ses ruches, au nombre d'une douzaine. L'occasion pour les élus Lire plus

Remise de pots de miel de la Ville de Grenoble aux enfants de l'école Libération. © Lisa Dulac - Placegrenet.fr
Protection des abeilles : la récolte de miel de la Ville de Grenoble comme sup­port pédagogique

FOCUS - Vendredi 22 décembre, des pots de miel issus des treize ruches installées dans Grenoble ont été remis à des élèves de cours préparatoire Lire plus

Ruche abeille en vol et noix avec pesticides Frapna pollen
Abeilles et nuci­cul­ture : l’impossible cohabitation ?

En discutant dans le cadre de mes responsabilités associatives de Président de la Frapna-Isère avec mon homologue d’un important syndicat d’apiculteurs isérois, j’ai acquis la Lire plus

Flash Info

|

01/10

15h25

|

|

30/09

12h10

|

|

30/09

11h36

|

|

30/09

10h33

|

|

29/09

16h09

|

|

29/09

10h21

|

|

28/09

19h43

|

|

28/09

11h54

|

|

27/09

11h19

|

|

27/09

10h35

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 40 : « La res­tau­ra­tion de la tour Perret à Grenoble »

À voir| La ville d’Eybens face à une pol­lu­tion aux micro­billes de pelouse syn­thé­tique suite à « des négligences »

Flash info| Le res­tau­ra­teur Laurent Gras attaque en jus­tice les res­tric­tions d’ac­cès en voi­ture au site de la Bastille

Agenda

Je partage !