Grenoble Capitale verte européenne n'est pas un "titre personnel", dénoncent des parlementaires LREM

Grenoble Capitale verte euro­péenne n’est pas un « titre per­son­nel », dénoncent des par­le­men­taires LREM

Grenoble Capitale verte euro­péenne n’est pas un « titre per­son­nel », dénoncent des par­le­men­taires LREM

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO — « Nous, Parlementaires de la métro­pole, nous enga­geons à veiller à ce que “Grenoble Capitale verte” ne soit pas un chèque en blanc pour de la com­mu­ni­ca­tion poli­tique, mais un gage d’avancées concrètes pour les habi­tants ». Ainsi s’ex­priment dans une tri­bune les dépu­tés de l’Isère Émilie Chalas, Jean-Charles Colas-Roy, Camille Galliard-Minier et Catherine Kamowski, et le séna­teur Didier Rambaud.

S’il n’est pas nommé, c’est bien le maire de Grenoble Éric Piolle que visent les par­le­men­taires. En décri­vant des per­sonnes « obnu­bi­lées par la cam­pagne pré­si­den­tielle et la volonté de rendre visible un rap­port de force qui n’existe pas avec le pré­sident de la République ». Référence aux pro­pos acerbes lan­cés par l’é­dile sur la non-venue d’Emmanuel Macron pour la céré­mo­nie offi­cia­li­sant Grenoble comme Capitale verte.

Barbara Pompili est venue à Grenoble à deux reprises dans le cadre de Grenoble Capitale verte européenne 2022. Les parlementaires LREM regrettent que "certains n'en perçoivent pas le symbole". © Joël Kermabon - Place Gre'net

Barbara Pompili est venue à Grenoble à deux reprises dans le cadre de Grenoble Capitale verte euro­péenne 2022. Les par­le­men­taires LREM regrettent que « cer­tains n’en per­çoivent pas le sym­bole ». © Joël Kermabon – Place Gre’net

Loin d’un « titre per­son­nel », Grenoble Capitale Verte est « une oppor­tu­nité col­lec­tive à ne pas man­quer face au défi cli­ma­tique », affirment les par­le­men­taires. Et repré­sente encore à leurs yeux « la recon­nais­sance de l’intelligence et de l’en­ga­ge­ment de tout un ter­ri­toire et de ses forces vives, entre­prises, asso­cia­tions, uni­ver­si­taires, cher­cheurs, acteurs publics, citoyens… »

Côté ins­ti­tu­tions poli­tiques, la tri­bune rap­pelle que « les réseaux de cha­leurs, la ges­tion des déchets et du tri ou encore le dis­po­si­tif Mur|Mur pour l’isolation ther­mique des bâti­ments, sont autant de com­pé­tences por­tées par la Métropole ». Ou salue la marque ter­ri­to­riale Ishere créée par le Département « pour favo­ri­ser les cir­cuits courts isé­rois ». Sans oublier de van­ter l’ac­tion du gou­ver­ne­ment « face au défi cli­ma­tique ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Pekka Timonen (à droite), maire finlandais de Lahti, lauréate en 2021, a symboliquement remis le livre mémoire des capitales vertes, le Greenbook, à Eric Piolle, sous le regard de Virginijus Sinkevičius, Commissaire européen à l’environnement, aux océans et à la pêche, du président de la Métropole Christophe Ferrari et de la vice-présidente du Département Sandrine Martin-Grand. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble offi­ciel­le­ment « capi­tale verte euro­péenne 2022 » depuis ce samedi 15 jan­vier 2022

REPORTAGE VIDÉO - Grenoble a célébré officiellement, ce samedi 15 janvier 2022, son titre de "capitale verte européenne 2022". Plusieurs temps forts étaient ainsi au Lire plus

Entre 1100 (selon la police) et 1500 manifestants (selon les organisateurs) ont défilé, ce samedi 15 janvier 2022, dans les rues de Grenoble, pour marquer leur opposition à "Grenoble capitale verte européenne 2022", dénonçant une opération de greenwashing. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble capi­tale verte : 1100 à 1500 mani­fes­tants ont défilé contre le « green­wa­shing » et pour une « éco­lo­gie sociale et populaire »

REPORTAGE VIDÉO - Plus d'un millier de personnes (1110 selon la police et 1500 selon les organisateurs) ont défilé, ce samedi 15 janvier 2022, dans Lire plus

Présentation du programme du conseil scientifique de Grenoble capitale verte européenne dans les locaux du CCSTI - La Casemate. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Un conseil scien­ti­fique com­posé de cher­cheurs locaux éclai­rera l’an­née Grenoble capi­tale verte européenne

FOCUS - À quatre jours de la cérémonie d'ouverture de Grenoble capitale verte européenne 2022, son conseil scientifique tenait une conférence de presse au CCSTI Lire plus

Capitale verte européenne: Emmanuel Macron absent à Grenoble... mais pas les marches de contestation
Capitale verte euro­péenne : Emmanuel Macron absent à Grenoble… mais pas les marches de contestation

FLASH INFO — "Une offense envers toutes celles et ceux qui s'engagent". C'est ainsi que le maire de Grenoble Éric Piolle qualifie sur Twitter l'absence Lire plus

Grenoble capitale verte DR
Tribune libre | « Grenoble capi­tale verte : Alors, on pourra en tirer des enseignements ? »

TRIBUNE LIBRE - Grenoble à Cœur avait signé une première tribune dressant un constat sévère des résultats de la politique cyclable mise en place, suite Lire plus

Grenoble élue capitale verte, 8 octobre 2020
Grenoble capi­tale verte euro­péenne 2022 : les fes­ti­vi­tés d’ou­ver­ture revues à la baisse à cause du contexte sanitaire

FOCUS - Face à un contexte sanitaire préoccupant, la municipalité grenobloise a modifié le déroulement des différentes phases de la journée d'ouverture de Grenoble capitale Lire plus

Flash Info

|

20/05

10h43

|

|

19/05

10h45

|

|

19/05

9h27

|

|

18/05

18h58

|

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

Abonnement| Burkini dans les pis­cines à Grenoble : 40 maires et 27 élus métro­po­li­tains demandent à Éric Piolle de reti­rer sa déli­bé­ra­tion, les réac­tions affluent de toutes parts

Politique| Grenoble : un conseil muni­ci­pal divisé adopte le port du bur­kini dans les pis­cines municipales

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin