En grève ce mercredi 12 janvier 2022, les salariés d'Air Liquide France Industrie se sont rassemblés le midi devant le portail du site, sur la plateforme chimique de Pont-de-Claix, pour réclamer une augmentation des salaires. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Air Liquide : la grève se pour­suit à Pont-de-Claix pour une aug­men­ta­tion col­lec­tive des salaires

Air Liquide : la grève se pour­suit à Pont-de-Claix pour une aug­men­ta­tion col­lec­tive des salaires

EN BREF – En grève depuis le 12 jan­vier 2022, les sala­riés d’Air Liquide France Industrie, sur la pla­te­forme chi­mique de Pont-de-Claix, ont recon­duit leur mou­ve­ment ce lundi 17 jan­vier. Mobilisés sur l’en­semble des sites de la filiale fran­çaise du groupe, les gré­vistes demandent tou­jours une meilleure reva­lo­ri­sa­tion sala­riale et une prime Covid. Mais les négo­cia­tions annuelles res­tent au point mort, les pro­po­si­tions de la direc­tion n’é­tant pas satis­fai­santes pour les salariés.

Pour le sixième jour consé­cu­tif, le site isé­rois d’Air Liquide France Industrie (ALFI), sur la pla­te­forme chi­mique de Pont-de-Claix, tourne au ralenti ce lundi 17 jan­vier 2022. Douze des seize sala­riés de l’u­sine ont en effet décidé de recon­duire la grève débu­tée mer­credi 12 jan­vier, à l’ap­pel de la CFDT. Une mobi­li­sa­tion qui entre dans le cadre d’un mou­ve­ment natio­nal tou­chant l’en­semble des sites de la filiale fran­çaise du groupe Air Liquide, lea­der mon­dial des gaz industriels.

En grève ce mercredi 12 janvier 2022, les salariés d'Air Liquide France Industrie se sont rassemblés le midi devant le portail du site, sur la plateforme chimique de Pont-de-Claix, pour réclamer une augmentation des salaires. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Les sala­riés d’Air Liquide France Industrie en grève se réunissent chaque jour, depuis mer­credi 12 jan­vier 2022, sous le bar­num ins­tallé par la CFDT devant le por­tail du site, sur la pla­te­forme chi­mique de Pont-de-Claix. © Manuel Pavard – Place Gre’net

En cause, des négo­cia­tions annuelles obli­ga­toires (NAO) encore au point mort et butant sur la ques­tion des salaires. « On a eu une réunion à 11 heures avec la direc­tion, qui est tou­jours à des kilo­mètres de nos demandes », déplore Jérôme Macaire, délé­gué syn­di­cal CFDT. « Ils ne veulent tou­jours pas entendre par­ler d’aug­men­ta­tion col­lec­tive et res­tent sur des aug­men­ta­tions indi­vi­duelles, avec en plus des pro­po­si­tions hyper com­pli­quées. »

Objectif : une hausse col­lec­tive des salaires au moins équi­va­lente au taux d’inflation

Les sala­riés réclament en effet une reva­lo­ri­sa­tion col­lec­tive des salaires basée « au mini­mum sur l’in­fla­tion [en 2021] de 2,8 % ». Mais de son côté, la direc­tion d’Air Liquide France Industrie main­tient son offre ini­tiale, à savoir des aug­men­ta­tions indi­vi­duelles de 2,4 % au maxi­mum. Une hausse qui, de sur­croît, « ne concer­ne­rait pas tous les sala­riés », dénonce Jérôme Macaire.

Le syn­di­ca­liste regrette éga­le­ment que la direc­tion « ne pro­pose même pas de prime Covid », autre reven­di­ca­tion des gré­vistes, qui demandent une prime excep­tion­nelle de 1000 euros, après avoir « tra­vaillé non-stop en pré­sen­tiel » depuis le début de la pandémie.

La grève se poursuit chez Air Liquide France Industrie, à Pont-de-Claix. La plateforme chimique de Pont-de-Claix - © Raphaëlle Denis - Place Gre'net

La pla­te­forme chi­mique de Pont-de-Claix accueille Air Liquide France Industrie et d’autres socié­tés (Vencorex, Solvay, Suez, Extracthive et Novacid). © Raphaëlle Denis – Place Gre’net

Pourtant, « ce n’est pas l’argent qui manque dans l’en­tre­prise », sou­ligne Jérôme Macaire, rap­pe­lant les excel­lents résul­tats finan­ciers de la filiale ALFI comme de la mai­son-mère Air Liquide. L’indignation des sala­riés est d’au­tant plus vive que d’a­près la CGT Air Liquide – non pré­sente sur le site de Pont-de-Claix mais sou­te­nant le mou­ve­ment natio­nal –, la part des béné­fices rever­sée aux action­naires s’élève à près de 60 % chaque année.

« Il y a de grandes chances qu’on reparte en grève demain »

Pourtant, Air Liquide France Industrie campe tou­jours sur ses posi­tions, mal­gré de légères avan­cées, « très insuf­fi­santes » pour les gré­vistes. « Ils sont en train d’é­cœu­rer les gens, ce qui risque d’a­voir des consé­quences pour la suite », pré­vient Jérôme Macaire.

En atten­dant de nou­velles pro­po­si­tions de la direc­tion, les sala­riés de Pont-de-Claix, comme leurs col­lègues des autres usines fran­çaises d’ALFI, conti­nuent de blo­quer le site. La CFDT a ainsi ins­tallé un bar­num à côté du por­tail d’en­trée Nord de la pla­te­forme chi­mique. Et Jérôme Macaire l’an­nonce : « Il y a de grandes chances qu’on reparte en grève demain [mardi 18 janvier] ».

Contactée, la direc­tion d’Air Liquide France Industrie indique ne pas avoir d’élé­ments sup­plé­men­taires à com­mu­ni­quer depuis sa pre­mière décla­ra­tion du mer­credi 12 jan­vier. Elle ne fait donc tou­jours « pas de com­men­taires sur les NAO 2022, les négo­cia­tions étant actuel­le­ment en cours ».

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

En grève ce mercredi 12 janvier 2022, les salariés d'Air Liquide France Industrie se sont rassemblés le midi devant le portail du site, sur la plateforme chimique de Pont-de-Claix, pour réclamer une augmentation des salaires. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Pont-de-Claix : les sala­riés d’Air Liquide France Industrie en grève recon­duc­tible pour une aug­men­ta­tion des salaires

FOCUS - Les salariés d'Air Liquide France Industrie ont débuté une grève reconductible à l'appel de la CFDT, ce mercredi 12 janvier 2022, et se Lire plus

Air Liquide et le CEA s’u­nissent pour créer un labo­ra­toire com­mun dédié à la cryogénie

FIL INFO — Rapprochement chaleureux entre le groupe Air Liquide et le Commissariat à l'Énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) autour de la cryogénie. Lire plus

Véhicules élec­triques : Air Liquide inau­gure sa pre­mière sta­tion hydro­gène à Dubaï

Le groupe Air Liquide vient d'inaugurer sa première station hydrogène à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Une station qui s'appuie sur le savoir-faire technologique de Lire plus

L'Université Grenoble-Alpes a été choisie pour accueillir deux chercheurs du programme Make Our Planet Great Again, lancé par Emmanuel Macron en juin 2017.
Air Liquide devient membre fon­da­teur de la Fondation Université Grenoble-Alpes

FIL INFO - Le leader mondial des gaz industriels et médicaux Air Liquide est devenu, le 28 juin dernier, le sixième membre fondateur de la Fondation Lire plus

Vue de l'usine Arkema Jarrie. © Anne Guillet-Caillot
Les sala­riés d’Arkema Jarrie lèvent la grève ce mer­credi 22 décembre 2021, après treize jours de mobilisation

FOCUS - Après treize jours de mobilisation, les salariés d'Arkema Jarrie ont décidé, ce mardi 21 décembre 2021, de lever la grève à partir du Lire plus

Plate-forme chimique de Pont-de-Claix avec Vencorex
Vencorex : menace sur la chi­mie rhônalpine

ENQUÊTE - Les salariés de la société Vencorex, située sur la plate-forme chimique de Pont-de-Claix en Isère, craignent pour leur avenir depuis que la direction Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !