Le réseau de chaleur métropolitain encore une fois labellisé "Écoréseau de chaleur" par l'Ademe et Amorce

Le réseau de cha­leur métro­po­li­tain encore une fois label­lisé « Écoréseau de cha­leur » par l’Ademe et Amorce

Le réseau de cha­leur métro­po­li­tain encore une fois label­lisé « Écoréseau de cha­leur » par l’Ademe et Amorce

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO — C’est une constante chaque année et la Métropole de Grenoble ne manque pas de le faire savoir : pour la qua­trième année consé­cu­tive, Grenoble Alpes Métropole est dis­tin­gué par le label « Écoréseau de cha­leur », décerné par l’Ademe et l’as­so­cia­tion Amorce.

Nouveauté du label 2022 : si la Métro est récom­pen­sée pour son réseau de cha­leur urbain, le réseau de proxi­mité de Gières mis en place en 2020 compte éga­le­ment parmi les motifs de dis­tinc­tion. Un réseau qui ali­mente l’é­cole, la biblio­thèque, la salle com­mu­nale et des copro­prié­tés pri­vées, avec une cha­leur pro­duite « à 90% par du bois issu de pla­quettes fores­tières, en pro­ve­nance de 75 km de dis­tance maxi­mum », écrit l’intercommunalité.

Le label Écoréseau de chaleur vient aussi récompenser le nouveau réseau de chaleur de Gières, ici lors de son inauguration. © Grenoble-Alpes Métropole - Lucas Frangella

Le label Écoréseau de cha­leur vient aussi récom­pen­ser le nou­veau réseau de cha­leur de Gières, ici lors de son inau­gu­ra­tion. © Grenoble-Alpes Métropole – Lucas Frangella

Le réseau de la cha­leur de la Métropole, pour sa part, « appro­vi­sionne en cha­leur et en eau chaude 46 000 loge­ments, une par­tie du cam­pus uni­ver­si­taire, le Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire Grenoble Alpes, des musées, des bureaux admi­nis­tra­tifs et d’entreprise, etc. », décrit encore la Métropole. Le tout sur sept com­munes : Grenoble, Échirolles, Saint-Martin-d’Hères, Eybens, Gières, La Tronche et Le Pont-de-Claix.

Un réseau qui se veut réso­lu­ment « éco­lo­gique », vante-t-elle. Et ceci en consom­mant « près de 80% d’éner­gies renou­ve­lables et de récu­pé­ra­tion (essen­tiel­le­ment du bois, des ordures ména­gères et de la cha­leur indus­trielle) », via en par­ti­cu­lier la cen­trale Biomax mise en ser­vice en 2020 sur la Presqu’île de Grenoble, « en rem­pla­ce­ment d’une ancienne unité de cha­leur au fioul, soit 12 000 tonnes de CO2 en moins par an ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métropole engagée pour une "gestion durable" des forêts, entre préservation des écosystèmes... et besoins de production
Suspension des aides régio­nales en faveur des réseaux de cha­leur et du bois éner­gie : la Métro s’inquiète

FOCUS - La métropole de Grenoble s'est associée, dans une lettre du 16 décembre 2021, à plusieurs porteurs de projets afin de demander un changement Lire plus

Les élus ont inauguré la nouvelle chaufferie au bois de Poisat. © Tim Buisson – Place Gre’net
Poisat s’é­quipe d’une chauf­fe­rie au bois, la 29e ins­tal­la­tion de cha­leur renou­ve­lable dans la métropole

  EN BREF - La Ville de Poisat vient de s'équiper d'une nouvelle chaudière aux granulés de bois qui permettra de chauffer la mairie, la Lire plus

La métro­pole de Grenoble de nou­veau dis­tin­guée pour son réseau de cha­leur urbain

  FOCUS - La Métropole de Grenoble obtient le label "Écoréseau de chaleur" pour la troisième année consécutive. L'occasion pour l'intercommunalité de vanter les avantages Lire plus

En Isère, des centrales villageoises veulent développer l'énergie solaire en misant sur le photovoltaïque. Grésivaudan, Vercors, Trièves se lancent dans l'investissement citoyen.
Energ’Y citoyennes lance une levée de fonds pour des pan­neaux pho­to­vol­taïques et un réseau de cha­leur bois

  EN BREF - La société Energ'Y citoyennes souhaite installer mille nouveaux panneaux photovoltaïques à Grenoble et à Varces-Allières-et-Risset. Dans cette commune, un quatrième réseau Lire plus

Antoine Baskou, le porteur du projet sur le toit de La Bifurk. © Tim Buisson - Place Gre'net.
Le toit de la Bifurk peint en blanc pour abais­ser la tem­pé­ra­ture du bâti­ment l’été… et réduire la cha­leur à Grenoble

  FOCUS – Lauréat en troisième position du budget participatif grenoblois de 2018, le projet « cool roofs » vient de se terminer sur le Lire plus

Biomax, la cen­trale 100 % bois de la Métropole de Grenoble, va entrer en service

  FIL INFO – La Métropole de Grenoble a officiellement inauguré la centrale 100 % bois Biomax sur le quartier de la Presqu'île à Grenoble. L'occasion Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin