Portraits de Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez, les trois militantes kurdes assassinées en 2013 à Paris. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Militantes kurdes assas­si­nées à Paris en 2013 : ras­sem­ble­ment à Grenoble pour deman­der que jus­tice soit faite

Militantes kurdes assas­si­nées à Paris en 2013 : ras­sem­ble­ment à Grenoble pour deman­der que jus­tice soit faite

FOCUS - Répondant à l'appel de l’association iséroise des amis des Kurdes, une trentaine de personnes se sont rassemblées, ce samedi 8 janvier 2022 rue Félix-Poulat à Grenoble, pour réclamer justice sur l'assassinat de trois militantes kurdes à Paris le 9 janvier 2013. Neuf ans après, les militants pro-kurdes restent déterminés pour que la vérité éclate. Ils exigent ainsi du gouvernement français la levée du secret-défense qui bloque l'instruction de cette affaire, jamais totalement élucidée.

Sakine Cansiz, une des fondatrices du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Fidan Dogan et Leyla Saylemez sont mortes le 9 janvier 2013, froidement exécutées de plusieurs balles dans la tête en plein cœur de Paris. Neuf ans après, ce samedi 8 janvier 2022, comme quasiment tous les ans à cette date anniversaire, l'association iséroise des amis des Kurdes (Aiak) avait appelé à un rassemblement pour réclamer justice dans cette affaire jamais élucidée ni jugée. Ainsi, une trentaine de personnes étaient-elles présentes rue Félix-Poulat pour rendre hommage aux trois militantes kurdes assassinées et demander que la vérité sur les circonstances de ce triple assassinat puisse enfin éclater.

Peu de personnes étaient présentes au rassemblement de Grenoble en, raison d'une importante manifestatPeu de personnes étaient présentes au rassemblement de Grenoble en raison, nous a-t-on expliqué, d'une importante manifestation organisée à Paris © Joël Kermabon - Place Gre'net.ion organisée à Paris © Joël Kermabon - Place Gre'net.

Peu de personnes étaient présentes au rassemblement de Grenoble pour les militantes kurdes. Ce en raison d'une importante manifestation organisée à Paris, nous a-t-on expliqué. © Joël Kermabon - Place Gre'net.

Les militants et sympathisants pro-kurdes souhaitent ainsi que le secret-défense que leur opposent les autorités françaises puisse se voir levé, afin que « les informations détenues par les services de renseignement » puissent faire avancer le dossier. En effet, considèrent-ils, « les premiers résultats de l’enquête française accréditaient l’hypothèse de l’implication en sous-main des services secrets turcs. Notamment en raison des accointances établies entre Omer Güney, le principal suspect3De nationalité turque, Omer Güney est mort fin 2016 d'un cancer du cerveau, à la veille de son procès aux assises à Paris, ce qui a provoqué l’extinction de l’action publique. Les soupçons se portent désormais sur les services secrets turcs., et l’organisme de renseignement turc (Mit) ».

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 56 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Rassemblement place Verdun le samedi 9 janvier 2021 pour réclamer justice après l'assassinat d trois militantes kurdes en 2013. © Tim Buisson – Place Gre’net
Des pro-Kurdes ras­sem­blés à Grenoble pour deman­der jus­tice après l’as­sas­si­nat de trois mili­tantes en 2013

  FIL INFO - L'association iséroise des amis des kurdes (Aiak) a organisé, samedi 9 janvier, un rassemblement en soutien à trois militantes kurdes assassinées en Lire plus

Un ras­sem­ble­ment pro-Kurdes pour la vérité sur l’as­sas­si­nat de trois mili­tantes en 2013

  FIL INFO - Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées, ce vendredi 10 janvier en fin d'après-midi rue Félix-Poulat à Grenoble pour demander la Lire plus

Réfugiés kurdes en Syrie : la Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 50 000 euros d’aide

  FIL INFO — Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes débloque une aide de 50 000 euros pour les réfugiés kurdes, suite aux attaques de la Turquie sur le Lire plus

Une mani­fes­ta­tion pro-Kurdes a réuni une cen­taine de per­sonnes à Grenoble

  FIL INFO — Plus d'une centaine de personnes ont manifesté en centre-ville de Grenoble, mercredi 9 octobre, pour dénoncer les premières frappes turques contre les Lire plus

Trophées des campus responsables : Grenoble Ecole de management recompensée pour son soutien aux réfugies dans la catégorie "impact positif sur la société".
Grenoble École de mana­ge­ment s’im­plante en Turquie… tout en visant le Proche et Moyen-Orient

FIL INFO — Visant l'expansion vers le Proche et Moyen-Orient, Grenoble École de management s'allie au centre de formation continue turc 41 North pour développer Lire plus

Démissions, licen­cie­ments, pro­cès… en Isère, le long fleuve pas tran­quille de la fédé­ra­tion de pêche

  ENQUÊTE - En Isère, cela fait des années que la fédération de pêche va à vau-l'eau. Après une gestion financière défaillante, a suivi une Lire plus

Flash Info

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !