Monique Sorrentino, directrice générale du CHU Grenoble Alpes. © DR

Urgences du Chuga : « Ce n’est pas en lan­çant des alertes que nous ferons pous­ser des pro­fes­sion­nels de santé » selon Monique Sorrentino

Urgences du Chuga : « Ce n’est pas en lan­çant des alertes que nous ferons pous­ser des pro­fes­sion­nels de santé » selon Monique Sorrentino

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Où en est le service d'urgences du CHU Grenoble-Alpes (Chuga) après des mois durant lesquels les établissements de santé du Sud-Isère ont tiré à plusieurs reprises la sonnette d'alarme ? Monique Sorrentino, directrice du Chuga, nous a livré quelques clés d'appréciation et de compréhension de la situation qui prédomine actuellement au sein de l'établissement.

Début octobre 2021, les établissements de santé du Sud-Isère, inquiets des retards pris dans la prise en charge des patients dans les services d'accueil d'urgence, avaient une première fois tiré la sonnette d'alarme. Principalement en cause, une pénurie de personnel de santé accentuée par une augmentation de l’absentéisme. Depuis, la situation est allée de mal en pis, touchant d'autres établissements tels le Groupe hospitalier mutualiste (GHM) et l'hôpital de Voiron2Cet établissement de santé est rattaché au CHU Grenoble-Alpes depuis le 1er janvier 2020 dont le service des urgences alterne entre fermetures et réouvertures. Ceci au titre « d'adaptations momentanées du fonctionnement » pour tenter d'accueillir au mieux ses patients. Enfin, le 5 novembre dernier, le CHU Grenoble-Alpes (Chuga) a annoncé le déclenchement d'un plan blanc pour « faire face au manque de personnel dans certaines activités ».

Ne manquait plus que l'alerte lancée par Marie-Thérèse Leccia, présidente de la commission médicale d’établissement du Chuga et Didier Legeais, vice-président du syndicat des médecins de l’Isère, annonçant dans les colonnes du Dauphiné libéré, un système de santé isérois « au bord de l'effondrement ».

Qu'en est-il au Chuga ? Ses filières de soins sont-elles au bord de l'implosion ?

« Effectivement, nous sommes dans une situation difficile [concernant] le fonctionnement des services d'urgences qui, globalement, sont le réceptacle des dysfonctionnements survenant en amont et en aval dans les prises en charge des patients », reconnaît d'entrée Monique Sorrentino. Dont des difficultés de recrutement de médecins urgentistes « qui font que nous ne pouvons pas fonctionner normalement ».

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 75 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les Urgences de Voiron reprennent un fonctionnement normal... jusqu'au 14 décembre
Les Urgences de Voiron reprennent un fonc­tion­ne­ment nor­mal… jus­qu’au 14 décembre

FLASH INFO — Retour à la “normale” pour les Urgences de Voiron, pour une durée limitée. Depuis le jeudi 9 décembre et jusqu'au mardi 14 Lire plus

Les Urgences de Grenoble intègrent le nouveau plateau technique, celles de Voiron rouvrent la nuit
Les Urgences de Grenoble intègrent le nou­veau pla­teau tech­nique, celles de Voiron rouvrent la nuit

FLASH INFO — C'est le grand jour pour les Urgences adultes du site nord du CHU Grenoble-Alpes. Depuis le jeudi 25 novembre à 7 heures Lire plus

Les urgences de Voiron en partie fermées de 20 heures à 8 heures dès le 15 novembre
Les urgences de Voiron en par­tie fer­mées de 20 heures à 8 heures dès le 15 novembre

FLASH INFO — Les difficultés continuent pour les Urgences de Voiron, qui font face à un manque de personnel. Le CHU Grenoble-Alpes, auquel l'hôpital de Lire plus

le CHU de Grenoble. Le nouveau plateau technique du CHU de Grenoble. © CHU Grenoble-Alpes - service communication
CHU Grenoble-Alpes : un nou­veau pla­teau tech­nique pour aug­men­ter l’ef­fi­cience de la filière des urgences vitales

REPORTAGE VIDÉO - Olivier Véran a inauguré vendredi 12 novembre 2021, le nouveau plateau technique du CHU Grenoble-Alpes (Chuga). Ce dernier accueillera, dès fin novembre, Lire plus

Urgences: face à la pénurie de personnel, le Plan blanc est activé sur le Sud-Isère
Urgences : face à la pénu­rie de per­son­nel, un plan blanc est activé dans le Sud-Isère

FOCUS - Les établissements de santé du Sud-Isère font face à un tel manque de personnel qu'un plan blanc a été activé sur demande de Lire plus

Les services d'accueil d'urgence du Sud-Isère saturés. Le Chuga s'apprête à affronter le pic de l'épidémie ce week-end. © Tim Buisson – Place Gre’net
Services d’ac­cueil d’ur­gence en ten­sion : les éta­blis­se­ments de santé du Sud-Isère tirent la son­nette d’alarme

FOCUS - Les établissements de santé du Sud-Isère inquiets des retards de prise en charge des patients dans leurs services d'urgence ont tiré la sonnette Lire plus

Flash Info

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin