Grève et manifestation des salariés et étudiants du secteur médico-social mardi 7 décembre

Grève et mani­fes­ta­tion des sala­riés et étu­diants du sec­teur médico-social mardi 7 décembre

Grève et mani­fes­ta­tion des sala­riés et étu­diants du sec­teur médico-social mardi 7 décembre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Unis dans une inter­syn­di­cale, trois syn­di­cats appellent les sala­riés du social et du médico-social à suivre le mou­ve­ment de grève et de mani­fes­ta­tion natio­nal orga­nisé le mardi 7 décembre 2021. À Grenoble, un ras­sem­ble­ment est prévu devant le Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère à par­tir de 13 h 30.

« Depuis plu­sieurs années, nous subis­sons de véri­tables dégra­da­tions de nos condi­tions de tra­vail au détri­ment des besoins humains des per­sonnes accom­pa­gnées. » Ainsi s’ex­priment les syn­di­cats CGT, Solidaires et CNT à la veille de la jour­née natio­nale d’ac­tion des tra­vailleurs sociaux et médico-sociaux pré­vue le mardi 7 décembre.

Manifestation des étudiants en travail social à Grenoble. © Manon Heckmann - Place Gre'net

Manifestation des étu­diants en tra­vail social à Grenoble. © Manon Heckmann – Place Gre’net

Les sala­riés et les étu­diants isé­rois du sec­teur social sont, comme par­tout, invi­tés par les orga­ni­sa­tions syn­di­cales à rejoindre le mou­ve­ment. Deux ras­sem­ble­ments sont pré­vus sur le dépar­te­ment : l’un à La-Tour-du-Pin, devant la sous-pré­fec­ture à comp­ter de 10 h 30, l’autre à Grenoble devant les locaux du Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère à par­tir de 13 h 30.

Des reven­di­ca­tions sur les salaires et les condi­tions de travail

Les reven­di­ca­tions ? L’intersyndicale exige une « reva­lo­ri­sa­tion immé­diate de tous les salaires de 300 euros mini­mum », ceci pour com­pen­ser la perte de pou­voir d’a­chat, qu’elle estime « à plus de 30 % depuis 1999″. Les syn­di­cats demandent éga­le­ment « l’arrêt de la trans­for­ma­tion des éta­blis­se­ments en pla­te­forme de coor­di­na­tion et d’orientation », et la créa­tion d’une conven­tion col­lec­tive unique éten­due à l’en­semble du secteur.

Manifestation de salariés du secteur social et médico-social à Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net

Manifestation de sala­riés du sec­teur social et médico-social à Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net

De façon plus géné­rale, les syn­di­cats plaident pour une amé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail comme d’é­tudes, pour « l’attribution de moyens humains et finan­ciers néces­saires dans les éta­blis­se­ments et ser­vices » et la fin des sup­pres­sions de postes pour créer au contraire « des emplois néces­saires en nombres suf­fi­sants ». Sans oublier l’é­ga­lité de trai­te­ment sala­rial entre les femmes et les hommes dans un sec­teur lar­ge­ment féminisé.

Les orga­ni­sa­tions ne manquent enfin pas de reve­nir sur les appels à la mobi­li­sa­tion lan­cés… par les col­lec­tifs d’employeurs pri­vés du tra­vail social. « Ces mêmes employeurs s’organisent au sein de syn­di­cats patro­naux, afin de fusion­ner nos conven­tions col­lec­tives et tirer vers le bas nos acquis sociaux », fus­tigent-elles. En se pré­sen­tant comme seules en mesure de por­ter les reven­di­ca­tions des salariés.

Le han­di­cap, oublié du Ségur de la Santé ?

À Brié-et-Angonnes, la grève au Val Jeanne-Rose, éta­blis­se­ment d’ac­cueil de per­sonnes poly­han­di­ca­pées, veut autant mettre en avant la ques­tion des salaires et des moyens humains que celle des « oubliés du Ségur ». « La prime du Ségur de la Santé de 183 euros ne sera pas ver­sée à tout le monde au sein des équipes car cela dépen­dra de la fonc­tion et du diplôme de cha­cun », dénonce ainsi un sala­rié de l’établissement.

Quand les accompagnants de personnes handicapées s'estiment "oubliés du Ségur". © Place Gre'net

Quand les accom­pa­gnants de per­sonnes han­di­ca­pées s’es­timent « oubliés du Ségur ». © Place Gre’net

Conséquence ? Une fuite du per­son­nel, craint le même sala­rié. « Cette dif­fé­ren­cia­tion pous­sera les per­sonnes à quit­ter les éta­blis­se­ments du han­di­cap pour aller vers d’autres sec­teurs ou éta­blis­se­ments de santé ou Ehpad, qui reçoivent déjà cette prime depuis quelques mois ». De quoi aggra­ver, conclut-il, un « turn-over per­ma­nent », source d’ins­ta­bi­lité dans des éta­blis­se­ments où la sta­bi­lité des accom­pa­gne­ments est pour­tant nécessaire.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La CGT dénonce la "mascarade patronale" de la grève du 2 décembre dans le médico-social
La CGT dénonce la « mas­ca­rade patro­nale » de la grève du 2 décembre dans le médico-social

FLASH INFO — "La seule journée de mobilisation et de grève pour défendre les salarié.es, c’est la journée du 7 décembre". Tel est le message Lire plus

L'association APF France handicap de l'Isère organisait une conférence de presse pour pour la déconjugalisation de l’AAH ce jeudi 16 septembre à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Conjugalisation de l’al­lo­ca­tion adulte han­di­capé : des asso­cia­tions et col­lec­tifs dénoncent une véri­table « injus­tice sociale »

FOCUS - Vingt-deux associations et collectifs ont dénoncé à l'échelle nationale ce 16 septembre 2021 la « dépendance financière dans le couple » induite par l’Allocation Lire plus

La CGT accuse le Conseil départemental de l'Isère de "détruire le travail social"
La CGT accuse le conseil dépar­te­men­tal de l’Isère de « détruire l’ac­tion sociale »

EN BREF - Le Département de l'Isère serait-il "destructeur" de l'action sociale? C'est en substance l'accusation lancée par la CGT Isère, qui dénonce la gestion Lire plus

Des éducatrices de l'association Sainte-Agnès de Saint-Martin-le-Vinoux étaient en grève contre le passe sanitaire et l'obligation vaccinale ce mardi 31 août 2021. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Obligation vac­ci­nale : grèves de soi­gnants dans plu­sieurs éta­blis­se­ments médi­caux et médico-sociaux de l’ag­glo­mé­ra­tion de Grenoble

EN BREF - Des soignants d'établissements médicaux[mfn]Notamment au CHU Grenoble-Alpes et au Chai de Saint-Égrève[/mfn] et médico-sociaux de l'agglomération grenobloise étaient en grève ce mardi Lire plus

Secteur social et médico-social : les « oubliés du Ségur de la santé » à nou­veau mobi­li­sés à Grenoble

  REPORTAGE - Des professionnels du secteur social et médico-social ont manifesté ce jeudi 21 janvier 2021 à Grenoble. Ces travailleurs sociaux, qui se perçoivent Lire plus

Grève et manifestation des salariés et étudiants du secteur médico-social mardi 7 décembre
Grenoble : les sala­riés du sec­teur social et médico-social oubliés du Ségur de la santé se mobilisent

  FOCUS - Plusieurs organisations syndicales avaient lancé un appel à la grève au niveau national pour le secteur social et médico-social ce jeudi 3 Lire plus

Flash Info

|

18/05

18h58

|

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin