Victime de menaces de mort, la députée de l'Isère Émilie Chalas annonce porter plainte

Victime de menaces de mort, la députée de l’Isère Émilie Chalas annonce porter plainte

Victime de menaces de mort, la députée de l’Isère Émilie Chalas annonce porter plainte

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – La députée LREM de l’Isère Émilie Chalas annonce déposer plainte suite à des menaces de décapitation reçues par courriel le lundi 22 novembre 2021, et un message via Twitter faisant référence à son endroit à « l’échafaud ».

« Je vien­drais [sic] te déca­pi­ter, c’est comme ça que l’on fai­sait avec les tyrans à la Révolution fran­çaise ». Telles sont les menaces que la dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas indique avoir reçues le lundi 22 novembre, de la part d’un compte (évi­dem­ment) ano­nyme. « Un 7 mm pour te neu­tra­li­ser, un cou­teau pour te ter­mi­ner, tra­vail propre même si j’au­rais pré­féré un juge­ment et la guillo­tine », pour­suit l’individu.

Émilie Chalas, députée LREM de l'Isère et conseillère municipale d'opposition de Grenoble, porte plainte suite à des menaces de mort. © Corentin Bemol - Place Gre'net

Émilie Chalas, dépu­tée LREM de l’Isère et conseillère muni­ci­pale d’op­po­si­tion de Grenoble, porte plainte suite à des menaces de mort. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Le mes­sage pré­vient encore : « Même quand tu ne seras plus dépu­tée, tu seras tou­jours tra­quée (si tu n’es pas morte avant), car c’est trop facile sinon ». Et pré­cise : « Chez moi j’ai tout ce qu’il faut pour ce faire, et je vais le faire, tu as ma parole ». La dépu­tée Émilie Chalas n’est pas seule à avoir reçu des menaces. Le Dauphiné libéré indique que les par­le­men­taires isé­roises Cendra Motin et Monique Limon ont éga­le­ment été mena­cées. Et  France Bleu Moselle rap­porte que le député LREM Ludovic Mendes a eu droit aux mêmes menaces, dans les mêmes termes.

Une plainte également déposée contre L’Éclaireur Rhône-Alpes

« Voilà une part du quo­ti­dien des repré­sen­tants de la Nation », écrit Émilie Chalas sur Twitter. En citant une enquête de la Fondation Jean-Jaurès, selon laquelle 13% des Français « approuvent les com­por­te­ments vio­lents envers les dépu­tés ». La par­le­men­taire isé­roise explique éga­le­ment au Dauphiné libéré que des col­leurs d’af­fiche pour ses réunions de fin de man­dat ont été agres­sés. « On ne peut pas s’ha­bi­tuer à ce genre de pra­tiques », lance-t-elle.

Émilie Chalas a rendu public via Twitter les menaces de mort reçues par mail, et relayé le message de L'Éclaireur.

Émilie Chalas a rendu publiques via Twitter les menaces de mort reçues par mail, et relayé le mes­sage de L’Éclaireur.

C’est pour­quoi la dépu­tée annonce avoir déposé deux plaintes. Non seule­ment contre l’au­teur des menaces de mort, mais éga­le­ment contre L’Éclaireur Rhône-Alpes, lettre confi­den­tielle récem­ment lan­cée trai­tant de poli­tique, d’é­co­no­mie et d’en­vi­ron­ne­ment dans les dépar­te­ments rhô­nal­pins. La cause de son cour­roux ? Alors que la par­le­men­taire dénon­çait les ins­tal­la­tions de la Ville de Grenoble en faveur des Gilets jaunes, le compte @EclaireurAlpes a écrit sur Twitter,: « Ce que per­sonne ne vous a dit, c’est que cet abris [sic] peut-être [re-sic] trans­formé en écha­faud en deux heures ».

Dans une nou­velle lettre en date du jeudi 25 novembre inti­tu­lée « Emilie Chalas : cri­tique de la dérai­son pure » et signée de son cofon­da­teur Pascal Clérotte, L’Éclaireur ne fait aucun mea culpa. Mais explique que la cita­tion est pré­sen­tée « hors contexte », après avoir estimé que « cer­tains dépu­tés LREM perdent tout sens de la mesure – et de l’hu­mour ». Et le site d’en rajou­ter une couche en men­tion­nant « [sa] réponse qui est une pique – non, pas de celles sur les­quelles on pro­mène les têtes, hein ! – avec une menace de mort bien réelle, elle ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble dénonce la "loi Chalas" auprès des parents d'élève, la députée demande un droit de réponse
Grèves dans les écoles : la Ville de Grenoble incrimine la « loi Chalas » auprès des parents d’élève, la députée demande un droit de réponse

FOCUS - Alors que l'adjointe de Grenoble aux Écoles Christine Garnier évoque la "loi Chalas" dans un courrier adressé aux parents d'élève, la députée de Lire plus

Report de la conférence sur la laïcité d'Émilie Chalas... qualifiée "d'hypocrite" par les Républicains
Polémique sur la loi « sécurité globale » : la députée LREM Émilie Chalas monte au créneau

  FOCUS - La députée LREM de l'Isère Émilie Chalas affirme qu'elle votera en faveur de la loi "sécurité globale" à l'Assemblée nationale. Un texte Lire plus

La pergola en cours de montage. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble finance un aménagement sur le rond-point Pierre et Marie Curie à destination des Gilets jaunes… et des habitants

FOCUS - La Ville de Grenoble finance, à hauteur de 11 000 euros, l'installation d'une structure fixe située à proximité du rond-point Pierre et Marie Lire plus

Plusieurs arbres étaient coupés ce 28 janvier 2021 place Victor-Hugo. © Émilie Chalas
Arbres abattus place Victor-Hugo à Grenoble : Émilie Chalas demande à la Ville un rapport sur leur état sanitaire

  FLASH INFO – Émilie Chalas, conseillère municipale à Grenoble et par ailleurs députée et élue métropolitaine, a réagi ce vendredi 29 janvier 2021 sur Lire plus

Émilie Chalas prévoit une crise économique d’envergure et propose un plan de relance pour Grenoble

  FOCUS — La candidate aux municipales de Grenoble Émilie Chalas et ses colistiers présentent un plan de relance économique et sociale pour Grenoble, avec Lire plus

Émilie Chalas se voit en alternative “progressiste” face à la municipalité sortante

  FOCUS - Émilie Chalas, candidate au second tour des élections municipales à Grenoble, se présente comme une alternative « progressiste » face au mandat Lire plus

Flash Info

|

26/01

12h09

|

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin