Le quartier de l'Abbaye et la Ville de Grenoble inaugurent une terrasse ludique et un frigo solidaire

La Ville de Grenoble inaugure une terrasse ludique et un frigo solidaire dans le quartier de l’Abbaye

La Ville de Grenoble inaugure une terrasse ludique et un frigo solidaire dans le quartier de l’Abbaye

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Ville de Grenoble a inauguré deux projets issus de son budget participatif mercredi 27 octobre 2021, dans le quartier de l’Abbaye : une terrasse ludique et un frigo solidaire, l’un et l’autre sur la place de la Commune de 1871. Une cérémonie en fanfare, et en présence de Dounia Mebtoul, fondatrice de l’association nationale Les Frigos solidaires.

Ce sont deux inau­gu­ra­tions en une que la Ville de Grenoble orga­ni­sait mer­credi 27 octobre à midi place de la Commune de 1871. Ceci autour de deux pro­jets por­tés dans le cadre du bud­get par­ti­ci­pa­tif. Pour l’oc­ca­sion, la fan­fare gre­no­bloise La Mort subite a fait réson­ner cuivres et bat­te­rie sur la place du mar­ché de l’Abbaye, avant de convier les habi­tants et offi­ciels à se res­tau­rer autour d’un buffet.

Carole, porteuse du projet Frigo Solidaire au Budget participatif de Grenoble. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Carole, por­teuse du pro­jet Frigo soli­daire au bud­get par­ti­ci­pa­tif de Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Le pre­mier pro­jet mis à l’hon­neur : une ter­rasse ludique pour le mar­ché, issue du bud­get par­ti­ci­pa­tif 2017 et porté par le col­lec­tif DesPas. Soit la deuxième ter­rasse à voir le jour sur Grenoble, après celle d’Europole inau­gu­rée en juillet 2020. Objectif ? Offrir aux pié­tons gre­no­blois un espace convi­vial, repo­sant et ombragé aux abords des mar­chés, via une ter­rasse et un mobi­lier urbain amovibles.

Cinq frigos solidaires sur Grenoble

Le second pro­jet porte de son côté des valeurs de par­tage et de soli­da­rité. Le quar­tier de l’Abbaye accueille en effet le cin­quième frigo soli­daire du ter­ri­toire gre­no­blois. Un pro­jet porté en 2019 par deux habi­tantes, Carole et Madeleine, arrivé deuxième des votes au pre­mier comme au second tour. Le prin­cipe ? Un réfri­gé­ra­teur en exté­rieur et en accès libre, dans lequel cha­cun peut dépo­ser de la nour­ri­ture ou la récu­pé­rer gratuitement.

Premières victuailles pour le Frigo solidaire du quartier de l'Abbaye. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Premières vic­tuailles pour le Frigo soli­daire du quar­tier de l’Abbaye. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Et l’i­nau­gu­ra­tion pre­nait une saveur toute par­ti­cu­lière, avec la pré­sence excep­tion­nelle de celle par qui tout a com­mencé : la jeune res­tau­ra­trice pari­sienne Dounia Mebtoul. Fondatrice en 2017 de l’as­so­cia­tion natio­nale Les Frigos soli­daires, elle compte aujourd’­hui 75 de ces fri­gos pas comme les autres sur l’en­semble du ter­ri­toire français.

Le concept avait déjà fait des bébés sur Grenoble, notam­ment à ini­tia­tive de Pierre Pavy et de son res­tau­rant Le 5. Puis en 2019 près de La Belle élec­trique avec des étu­diants de l’IUT 2 GEA. Le bud­get par­ti­ci­pa­tif a, pour sa part, per­mis l’é­clo­sion de cinq autres fri­gos gre­no­blois. Un beau mes­sage à l’in­ten­tion des géné­ra­tions futures, estime Carole qui, sym­bo­li­que­ment, confie à sa fille le soin de dépo­ser la pre­mière des den­rées dans le frigo soli­daire de l’Abbaye.

Lutter contre le gaspillage alimentaire et la précarité

Et Carole de décrire la double uti­lité du dis­po­si­tif : la lutte contre le gas­pillage ali­men­taire et la pos­si­bi­lité pour les per­sonnes les plus pré­caires de se pro­cu­rer des ali­ments gra­tui­te­ment. « Et digne­ment », ajoute la por­teuse de pro­jet. « J’ai décidé de mon­ter ce pro­jet quand j’ai vu des per­sonnes âgées faire les pou­belles au niveau du mar­ché de l’Estacade, une image insup­por­table pour moi ! », explique-t-elle.

Dounia Mebtoul prend la parole aux côtés de l'adjointe de Grenoble Annabelle Bretton © Florent Mathieu - Place Gre'net

Dounia Mebtoul prend la parole aux côtés de l’ad­jointe de Grenoble Annabelle Bretton. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Aujourd’hui, Carole s’en remet aux par­te­naires qui ont accepté de prendre soin des fri­gos soli­daires près de chez elles. À savoir Cuisine sans fron­tières, la Chaufferie, la Machinerie, la Papothèque et, au niveau de l’Abbaye, le res­tau­rant asso­cia­tif La Pirogue. « Je n’ai été qu’un fil conduc­teur. Maintenant, c’est à eux de déve­lop­per des par­te­na­riats et d’en par­ler avec des par­ti­cu­liers pour que le pro­jet prenne tout son sens », confie-t-elle.

Dounia Mebtoul, pour sa part, ne peut que consta­ter le suc­cès de son ini­tia­tive, non sans une pointe d’a­mer­tume. « Heureusement que l’on a ce genre de dis­po­si­tifs pour lut­ter contre le gas­pillage ali­men­taire et créer de l’en­traide locale, mais c’est ter­rible en 2021 d’a­voir besoin de ce genre de choses ! », se désole-t-elle. Tout en gar­dant son enthou­siasme : « Ce que vous voyez là, je l’ai vu dans toutes les inau­gu­ra­tions, avec des gens dif­fé­rents mais sen­sibles aux mêmes causes. Franchement, c’est incroyable ! »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : des étudiants installent un frigo solidaire pour les plus précaires à La Belle électrique

FOCUS - La Belle Électrique s'engage dans l'aventure des frigos solidaires mis à la disposition des plus démunis. La salle de concerts a soutenu le Lire plus

Eric Piolle et les porteuses du projets devant la terrasse ludique
Budget participatif : une “terrasse ludique” inaugurée sur la place du marché Europole

  EN BREF – Éric Piolle, le maire de Grenoble fraîchement réélu, s’est rendu le 2 juillet dernier sur la place Firmin-Gautier pour inaugurer un Lire plus

Affiche 7e édition budget participatif
7e édition du budget participatif de Grenoble : les habitants en panne d’idées ?

FIL INFO - Doit-on y voir un manque d'intérêt des habitants pour l'appel à idées du budget participatif 2021 de Grenoble ? La participation semble Lire plus

Démocratie participative : la mairie de Meylan lance son budget participatif

  FIL INFO - La mairie de Meylan lance son budget participatif. Objectif : confier aux Meylanais une somme issue du budget communal. Les habitants proposeront Lire plus

UNE Eric Piolle, maire de Grenoble à gauche sur la photo, au forum des idées du budget participatif 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Le budget participatif grenoblois sous le feu des critiques… lors du dernier conseil municipal

  DÉCRYPTAGE - Espérant finir le mandat en beauté, la majorité d’Éric Piolle a mis au vote, ce lundi 10 février, une charte nationale sur Lire plus

La Ville de Grenoble, les Brûleurs de Loups et l'association Label Ville ont inauguré, ce vendredi 3 septembre 2021, une patinoire installée place Grenette, du 4 au 24 décembre, pour soutenir les commerces et animer le centre-ville durant les fêtes de Noël. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : Une patinoire installée sur la place Grenette pour animer le centre-ville durant les fêtes

EN BREF - La Ville de Grenoble, les Brûleurs de Loups et l'association de commerçants Label Ville ont inauguré, ce vendredi 3 décembre 2021, une Lire plus

Flash Info

|

04/12

22h49

|

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin