Barbara Pompili est venue annoncer une aide de l'État de quatre millions d'euros à Grenoble pour le portage de l'événement capitale verte européenne. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble Capitale verte européenne 2022 : élus et Etat affichent leur unité lors de la visite de Barbara Pompili

Grenoble Capitale verte européenne 2022 : élus et Etat affichent leur unité lors de la visite de Barbara Pompili

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – En déplacement à Grenoble ce 18 octobre 2021 dans le cadre de la Capitale verte européenne 2022, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a annoncé une aide de 4 millions d’euros de l’État. Objectif : accompagner la Ville dans le rôle européen qu’elle s’apprête à jouer en 2022 pour « accélérer les transitions ». De quoi expliquer l’entente parfaite entre tous les acteurs, bien loin des passes d’armes plus ou moins récentes entre collectivités et Etat.

En visite à Grenoble ce 18 octobre 2021 dans le cadre de Grenoble capi­tale verte euro­péenne 2022, Barbara Pompili, ministre de la Transition éco­lo­gique a annoncé que l’État déblo­quait une enve­loppe de 4 mil­lions d’eu­ros au titre du label euro­péen. Une dota­tion inter­mi­nis­té­rielle qui vient s’a­jou­ter aux 350 000 euros déjà attri­bués, à titre de récom­pense, par la Commission euro­péenne pour que Grenoble puisse mener à bien ses projets.

En tout cas de quoi accom­pa­gner la Ville au cours de cette année spé­ciale dont Éric Piolle, le maire de Grenoble, veut faire le mar­queur de « l’ac­cé­lé­ra­tion des tran­si­tions ». Et aussi tout un sym­bole à l’heure où le rap­port du Groupe d’ex­perts inter­gou­ver­ne­men­tal sur l’é­vo­lu­tion du cli­mat (Giec) sonne l’a­larme et où la France s’ap­prête à prendre la pré­si­dence de l’Union européenne.

De gauche à droite : Valérie Drezet-Humez, représentante de l'Union européenne pour la France, Éric Piolle, maire de Grenoble, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Sandrine Martin-Grand.vice-présidente du département de l'Isère et Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Valérie Drezet-Humez, repré­sen­tante de l’Union euro­péenne pour la France, Éric Piolle, maire de Grenoble, Barbara Pompili, ministre de la Transition éco­lo­gique, Sandrine Martin-Grand, vice-pré­si­dente du dépar­te­ment de l’Isère et Christophe Ferrari, pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Arrivée en télé­phé­rique au fort de la Bastille dont la Ville de Grenoble sou­haite faire son « lieu totem », Barbara Pompili s’est féli­ci­tée « d’une belle réus­site col­lec­tive […], source d’ins­pi­ra­tion pour d’autres col­lec­ti­vi­tés à l’é­che­lon euro­péen ». Des pro­pos una­ni­me­ment confir­més par Éric Piolle, Christophe Ferrari, le pré­sident de la Métropole et Sandrine Martin-Grand, vice-pré­si­dente du dépar­te­ment de l’Isère qui entou­raient la ministre.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 67 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Autre partie de l'installation photovoltaïque sur le toit de la mairie d'Échirolles © Simon Marseille - Place Gre'net
Christophe Ferrari et Éric Piolle signataires d’une tribune dénonçant l’arrêté du 8 octobre 2021 sur l’énergie photovoltaïque

FLASH - Christophe Ferrari, président de la Métropole grenobloise, et Éric Piolle, maire de Grenoble, viennent de signer ce vendredi 15 octobre 2021, aux côtés Lire plus

Barbara Pompili viendra à Grenoble pour la distinction capitale verte européenne
Barbara Pompili de passage à Grenoble pour la présentation de la distinction Capitale verte européenne

FLASH INFO —  Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, est à Grenoble ce lundi 18 octobre pour "valoriser les engagements des villes françaises en faveur Lire plus

Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation
Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation

FOCUS - Grenoble Capitale verte européenne 2022 dispose à présent de son propre site Internet et lance une campagne de communication, à quelques mois du Lire plus

Grenoble capitale verte: Alain Carignon interpelle (de nouveau) la Commission européenne
Grenoble capitale verte : Alain Carignon interpelle (de nouveau) la Commission européenne

FOCUS - Pour l'opposition municipale de Grenoble présidée par Alain Carignon, Grenoble n'a rien d'une capitale verte. C'est pourquoi l'élu interpelle par courrier la Commission Lire plus

Capitale verte européenne : le conseil municipal de Grenoble vote les premières délibérations après de vifs débats

  FOCUS – Le conseil municipal de Grenoble a adopté trois délibérations, lundi 17 mai 2021, pour préparer le titre de Capitale verte européenne en Lire plus

Vue sur le Rabot à la Bastille. © Ville de Grenoble
La Ville de Grenoble souhaite faire de la Bastille le « lieu totem » de la capitale verte européenne 2022

  FOCUS - La Ville de Grenoble souhaite faire du site de la Bastille le « lieu totem » de la capitale verte européenne 2022 Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin