Les 10 jours de la culture sont aussi l'occasion de découvrir des salles ou des formes artistiques. © Muriel Beaudoing - Place Gre'net. L'Hexagone Meylan Ingénieuses confidences ©bruno-thircuir.j

Les 10 jours de la culture : un moyen de décou­vrir le ter­ri­toire métropolitain

Les 10 jours de la culture : un moyen de décou­vrir le ter­ri­toire métropolitain

EN BREF – Les 10 jours de la culture, orga­ni­sés par la Métropole de Grenoble, s’ouvrent le 16 octobre 2021. Ils ont, cette année, deux objec­tifs : faire décou­vrir le ter­ri­toire au tra­vers de son patri­moine et mettre en avant le sujet de la tran­si­tion, par­ti­cu­liè­re­ment écologique.

Cirque, cinéma, fes­ti­vals, expo­si­tions, danse, musique, lec­tures, street art, culture scien­ti­fique… « Les 10 jours de la culture sont une invi­ta­tion pour les habi­tants à s’ouvrir à d’autres pra­tiques et esthé­tiques, à fran­chir les fron­tières de leur com­mune, à décou­vrir le ter­ri­toire métro­po­li­tain. »

Organisés par la Métropole du 16 au 28 octobre 2021, ils sont l’oc­ca­sion pour l’in­ter­com­mu­na­lité d’af­fir­mer la posi­tion d′« ani­ma­trice de réseau cultu­rel » qu’elle reven­dique. En effet, depuis 2016, elle se penche sur l′« inté­rêt métro­po­li­tain », qui englobe les équi­pe­ments cultu­rels et sportifs.

La culture, tout par­ti­cu­liè­re­ment, est un « un levier de déve­lop­pe­ment éco­no­mique et social et irrigue les poli­tiques de la ville, de l’emploi, du tou­risme et de l’attractivité. » Dans ce cadre, la Métro, sou­haite affir­mer une réelle iden­tité cultu­relle et ren­for­cer son rayon­ne­ment par la culture. Tout en « favo­ri­sant le déve­lop­pe­ment social du ter­ri­toire », par le même biais. Pour ce faire, elle entend notam­ment créer des connexions « avec et entre les acteurs de l’écosystème cultu­rel, privé et public ».

Faire décou­vrir le ter­ri­toire et mettre en avant le sujet de la transition

Pour cette édi­tion 2021, les 10 jours de la culture « affirment un parti pris artis­tique fort ». Premier objec­tif ? « La décou­verte de la Métropole via son patri­moine ». Tout par­ti­cu­liè­re­ment « son patri­moine plus intime et plus modeste, sou­vent méconnu ». En toile de fond, un réel enjeu poli­tique et social, puisque l’i­dée est, par ce tru­che­ment, « de faire métro­pole ». Tout en contri­buant « à la construc­tion d’une citoyen­neté métro­po­li­taine ».

La méca­nique des roches © La Métropole

Le deuxième objec­tif de ces 10 jours, c’est « la thé­ma­tique des tran­si­tions ». Avec, à l’hon­neur, la tran­si­tion éco­lo­gique. Par là, l’in­ter­com­mu­na­lité sou­haite « accom­pa­gner les chan­ge­ments du monde et éveiller les consciences sur un ter­ri­toire alpin subis­sant plus tôt qu’ailleurs les effets du dérè­gle­ment cli­ma­tique. » Le choix de la thé­ma­tique éco­lo­gique s’est d’ailleurs fait en écho à la label­li­sa­tion du ter­ri­toire « Capitale verte euro­péenne 2022 ».

« Favoriser le déploie­ment de la culture sur le territoire »

Au delà de ces 10 Jours, en 2021, Grenoble Alpes Métropole a lancé un dis­po­si­tif de prise en charge finan­cière par­tielle de petites formes artis­tiques. L’ambition de ce pro­jet ? Tout d’a­bord « sou­te­nir les acteurs cultu­rels tou­chés par la crise sani­taire depuis dix-huit mois ». Il s’a­git en cela véri­ta­ble­ment du « volet cultu­rel du plan de relance métro­po­li­tain ». Mais cette prise en charge vise aussi à avan­ta­ger les plus petites com­munes dis­po­sant de moins d’é­qui­pe­ments et de moyens.

Lux ou la petite fille qui avait peur du blanc © La Métropole

« Des petites formes artis­tiques, toutes esthé­tiques confon­dues, légères et déployables par­tout sur le ter­ri­toire », seront lan­cées, aussi bien en exté­rieur que dans des salles des fêtes. La Métro a direc­te­ment pro­posé les évé­ne­ments aux com­munes de moins de 4000 habi­tants et aux quar­tiers poli­tiques de la ville (QPV). Sachant que la prise en charge finan­cière des petites formes sera de 70% par intercommunalité.

Cinquante évé­ne­ments gra­tuits et 24 acces­sibles avec le pass 10 jours

Cette 3e édi­tion des 10 jours de la Culture pro­pose 74 évè­ne­ments, dont 50 gra­tuits pro­gram­més avec 58 par­te­naires (32 com­munes et 26 acteurs cultu­rels). La pro­gram­ma­tion s’est en effet atta­chée « à pro­mou­voir des évè­ne­ments gra­tuits afin de per­mettre l’accessibilité à tous à la culture. »

Pour les évé­ne­ments payants, le Pass 10 jours, mis en place en 2020, est renou­velé pour
l’édition 2021. Il per­met­tra aux habi­tants du ter­ri­toire métro­po­li­tain d’ac­cé­der à ceux-ci à un tarif réduit. Il est dis­po­nible dans « les nom­breux points de dif­fu­sion du ter­ri­toire métro­po­li­tain (com­merces, mai­ries, automne des mar­chés etc.) », ou sur le site de la Métro.

Laure Gicquel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Scène du spectacle visuel et sonore Hippocampe. © Philippe Gisselbrecht
Saison cultu­relle 2021 – 22 à l’Odyssée et L’Autre Rive d’Eybens : théâtre, musique, docu­men­taires… et petits pas de côté

FOCUS - La Ville d'Eybens vient de lancer la saison 2021-2022 dans ses deux salles, l'Odyssée et L'Autre Rive. Au menu ? Théâtre, musique, documentaires, Lire plus

Saint-Martin d'Hères lance une saison culturelle 2021-2022 résolument accessible aux plus jeunes
Saint-Martin-d’Hères lance une sai­son cultu­relle 2021 – 2022 réso­lu­ment acces­sible aux plus jeunes

FOCUS - La Ville de Saint-Martin-d'Hères lance sa nouvelle saison culturelle 2021-2022 le samedi 11 septembre. Une journée festive avant le déploiement d'une programmation de Lire plus

Festival Détours de Babel. © Détours de Babel
Après une sai­son cultu­relle 2020 – 2021 chao­tique, la 11e édi­tion des Détours de Babel reprend son iti­né­rance musicale

FOCUS - Après le chaos culturel 2020-2021, la 11e édition du festival Détours de Babel portée par le Centre international des musiques nomades reprend son Lire plus

Meylan et Pont-de-Claix présentent leur "pass" sport et culture à l'intention des plus jeunes
Meylan et Pont-de-Claix pré­sentent leurs « pass » sport et culture à l’in­ten­tion des plus jeunes

FLASH INFO — La rentrée scolaire s'accompagne de la saison des "pass"... non pas sanitaires, mais dédié au sport ou à la culture. C'est le Lire plus

La nouvelle saison culturelle du Département de l'Isère : Appel de la foret
La nou­velle sai­son cultu­relle du Département de l’Isère pla­cée sous le signe de « L’Appel de la forêt »

FOCUS — La nouvelle saison culturelle du Département de l'Isère se consacre à L'Appel de la forêt. Avec au programme de nombreuses expositions, à venir Lire plus

Nouvelle collecte de serviettes et protections périodique sur la Métropole jusqu'au 31 octobre
Nouvelle col­lecte de ser­viettes et pro­tec­tions pério­dique sur la Métropole jus­qu’au 31 octobre

FLASH INFO — Le Planning familial de l'Isère déploie cinquante points de collecte de serviettes et protections périodiques, jusqu'au 31 octobre. Ceci suite à un Lire plus

Flash Info

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

|

22/11

10h23

|

|

21/11

11h31

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !