Entre 1400 et 3000 personnes ont manifesté ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la journée de grève nationale. © Paul Turenne - Place Gre'net

Entre 1400 et 3000 manifestants à Grenoble pour l’emploi et les salaires et contre les réformes des retraites et de l’assurance chômage

Entre 1400 et 3000 manifestants à Grenoble pour l’emploi et les salaires et contre les réformes des retraites et de l’assurance chômage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – De 1400 (selon la police) à 3000 (selon les organisateurs) manifestants ont défilé, ce mardi 5 octobre 2021, dans les rues de Grenoble à l’appel de l’intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires, CNT, Unef, UEG, UNL et MNL), dans le cadre de la journée de grève nationale contre la politique du gouvernement. Une mobilisation basée sur une large palette de revendications. Les manifestants demandaient ainsi pêle-mêle la hausse des salaires, l’abrogation des réformes des retraites et de l’assurance chômage, l’arrêt des suppressions d’emplois dans les services publics et des licenciements, le retrait du pass sanitaire et l’abandon des sanctions, ou encore un soutien accru à l’hôpital public.

Pour les syn­di­cats, ce mardi 5 octobre 2021 était par­ti­cu­liè­re­ment attendu. Partout en France, les oppo­sants à la poli­tique gou­ver­ne­men­tale étaient en effet conviés à venir crier leur mécon­ten­te­ment dans la rue, dans le cadre d’une jour­née de grève et de mani­fes­ta­tion natio­nale.

Entre 1400 et 3000 personnes ont manifesté ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la journée de grève nationale. © Paul Turenne - Place Gre'net

Entre 1400 et 3000 per­sonnes ont mani­festé ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale. © Paul Turenne – Place Gre’net

À Grenoble, ils étaient ainsi entre 1400 (selon la police) et 3000 (selon les orga­ni­sa­teurs) à défi­ler ce mardi matin, au départ de la gare, à l’ap­pel de l’in­ter­syn­di­cale (CGT, FO, FSU, Solidaires, CNT, Unef, UEG, UNL et MNL).

Une journée de grève nationale mais des revendications également locales

Étudiants, sala­riés, chô­meurs et retrai­tés ont sillonné les rues du centre-ville dans une ambiance fes­tive et bon enfant. Les mots d’ordre ? Des reven­di­ca­tions natio­nales en pre­mier lieu : l’aug­men­ta­tion des salaires, des pen­sions et des minima sociaux, l’a­bro­ga­tion des réformes des retraites et de l’as­su­rance chô­mage, l’ar­rêt des fer­me­tures et des sup­pres­sions d’emplois dans les ser­vices publics, ou encore le retrait du pass sani­taire et l’a­ban­don des sanctions.

Entre 1400 et 3000 personnes ont manifesté ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la journée de grève nationale. © Paul Turenne - Place Gre'net

Entre 1400 et 3000 per­sonnes ont mani­festé ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale. © Paul Turenne – Place Gre’net

Mais des reven­di­ca­tions plus locales étaient éga­le­ment mises en avant par les mani­fes­tants, à l’i­mage des biblio­thé­caires gre­no­blois, en grève depuis fin août contre le contrôle du pass sani­taire, ou des agents de la Métropole pro­tes­tant contre les 1607 heures annuelles.

« C’est nous qui devons mettre des bouts de scotch sur des plaies béantes »

Dans le cor­tège, d’ailleurs, beau­coup fai­saient le lien entre leur situa­tion pro­fes­sion­nelle et le contexte social plus glo­bal. Une double moti­va­tion qui ani­mait par exemple Maya, tra­vailleuse sociale. « Je mani­feste contre la réforme de l’as­su­rance chô­mage et la des­truc­tion des ser­vices publics et en sou­tien aux luttes des autres sec­teurs, mais aussi pour dénon­cer les condi­tions d’emploi des tra­vailleurs sociaux », explique-t-elle.

Entre 1400 et 3000 personnes ont manifesté ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la journée de grève nationale. © Paul Turenne - Place Gre'net

Entre 1400 et 3000 per­sonnes ont mani­festé ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale. © Paul Turenne – Place Gre’net

« On doit tou­jours faire plus avec moins de moyens », déplore-t-elle. « Les gens sont de plus en plus pré­caires et dans la m… (sic) et c’est nous qui devons mettre des bouts de scotch sur des plaies béantes. »

« La reprise économique ne profite pas à tout le monde »

Quant à la pré­ten­due reprise éco­no­mique, celle-ci laisse Maya scep­tique. « Dans mon sec­teur, je ne vois pas beau­coup d’a­mé­lio­ra­tion de la vie des gens », sou­ligne la tra­vailleuse sociale. « On est de plus en plus pres­su­ri­sés, avec des salaires de misère. La reprise éco­no­mique ne pro­fite pas à tout le monde de la même manière. »

Entre 1400 et 3000 personnes ont manifesté ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble. © Paul Turenne - Place Gre'net

Manifestation du mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale. © Paul Turenne – Place Gre’net

Un constat que par­tage Catherine, fonc­tion­naire dans un ins­ti­tut de recherche. « La reprise éco­no­mique ne redes­cend pas jus­qu’en bas », dénonce la mani­fes­tante, qui attend « des mesures concrètes contre la pré­ca­rité et pour les salaires, comme une remon­tée du Smic ».

Entre 1400 et 3000 personnes ont manifesté ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la journée de grève nationale. © Paul Turenne - Place Gre'net

Manifestation du mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale. © Paul Turenne – Place Gre’net

Catherine, qui entend mar­quer « [sa] désap­pro­ba­tion contre toutes les poli­tiques actuelles », n’ou­blie pas non plus « la pro­blé­ma­tique des retraites ». « Je sais bien qu’il y a un pro­blème de caisse et qu’il va fal­loir trou­ver des solu­tions mais faire tra­vailler les gens jus­qu’à 67 ans, quand on voit la manière dont on est usés, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée », glisse-t-elle.

Rappeler au gouvernement ses promesses

Dans ce contexte de crise Covid, les sala­riés de la santé et du médico-social étaient natu­rel­le­ment pré­sents en nombre. Avec une idée en tête : rap­pe­ler au gou­ver­ne­ment ses pro­messes. « On veut défendre notre sec­teur, notam­ment pour les reva­lo­ri­sa­tions sala­riales mises en place avec le Ségur de la santé », indiquent ainsi Julie et Sandra, aides médico-psy­cho­lo­giques dans une mai­son d’ac­cueil spécialisée.

Entre 1400 et 3000 personnes ont manifesté ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la journée de grève nationale. © Paul Turenne - Place Gre'net

Manifestation du 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale. © Paul Turenne – Place Gre’net

« Pas mal d’é­ta­blis­se­ments publics ont été aug­men­tés mais, nous, on est tou­jours en attente », pour­suivent-elles. « On nous dit que notre sec­teur sera reva­lo­risé au 1er jan­vier 2022 mais quand on lit entre les lignes, on com­prend que c’est pour cer­tains. »

Pour les mani­fes­tants, le satis­fe­cit d’Emmanuel Macron sur la ges­tion de la crise et la reprise tant van­tée par le gou­ver­ne­ment ne sont que des mots. Tous attendent des « actes forts et concrets ». Et l’un d’entre eux de pré­ve­nir : « on revien­dra ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Manifestation le 5 octobre à Grenoble pour les salaires et l'emploi et contre "les lois liberticides"
Manifestation le 5 octobre à Grenoble pour les salaires et l’emploi et contre « les lois liberticides »

FLASH INFO – Les organisations syndicales iséroises répondent présentes à la journée de grève et de manifestation nationale organisée mardi 5 octobre. Rendez-vous est donné Lire plus

Le cortège de retraité.e.s est parti de la rue Félix Poulat vers la Préfecture © Laure Gicquel - Place Gre'net
Les retraités manifestent à Grenoble pour l’évolution des pensions en fonction du salaire moyen

EN BREF - Les retraités ont manifesté vendredi 1er octobre au centre-ville de Grenoble et à Bourgoin-Jallieu pour la protection et la revalorisation des retraites. Lire plus

Les ambulanciers manifestent devant l'Hôtel de Ville de Grenoble pour réclamer un changement de statut
Manifestation des ambulanciers devant l’Hôtel de Ville de Grenoble pour réclamer un changement de statut

FOCUS — Des ambulanciers de l'Isère se sont réunis devant l'Hôtel de Ville de Grenoble lundi 16 août au matin pour une manifestation aussi bruyante Lire plus

Happening à Grenoble contre la réforme de l'assurance chômage. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme de l’assurance chômage : un collectif grenoblois pastichant Macron invite à « traverser la rue »

REPORTAGE VIDÉO - « Traversons la rue ! » invitaient, ce vendredi 1er octobre 2021, le Collectif des syndicats du spectacle et de la culture Lire plus

© Paul Turenne - Place Gre'net
Le report de la réforme des retraites favorablement accueilli par les syndicats

  EN BREF — L'annonce du report de la réforme des retraites par Emmanuel Macron au cours de son allocution du 16 mars est saluée Lire plus

Rassemblement au jardin de ville devant la bibliothèque jeunesse de Grenoble, vendredi premier octobre 2021, pour la journée de mobilisation nationale contre le passe sanitaire dans les bibliothèques © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Bibliothèques à Grenoble : les 12 – 17 ans exemptés de passe sanitaire alors que la grève locale s’enlise

REPORTAGE VIDÉO - La journée de mobilisation nationale contre le passe sanitaire dans les bibliothèques a été plutôt bien suivie en Isère, vendredi 1er octobre. Lire plus

Flash Info

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin