Conseil métropolitain : le groupe Une métropole d’avance demande au gouvernement de déclarer « l’état d’urgence climatique »

Conseil métropolitain : le groupe Une métropole d’avance demande au gouvernement de déclarer « l’état d’urgence climatique »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Le groupe Une métropole d’avance (Uma) a formulé un vœu demandant au gouvernement de déclarer l’état d’urgence climatique lors du conseil métropolitain de ce vendredi 24 septembre 2021. S’appuyant sur le récent rapport du Giec, le groupe réclame l’augmentation des moyens financiers dédiés aux territoires. Et souhaite que, dès 2022, s’accélèrent les réductions d’émissions de gaz à effet de serre et les mesures de transitions de justice sociale et climatique.

« Déclarer eux-mêmes l’ur­gence cli­ma­tique. » Et aug­men­ter les moyens finan­ciers dédiés aux ter­ri­toires, « de façon à ce que les tran­si­tions sociale et éco­lo­gique puissent s’en­ga­ger à la hau­teur à laquelle la com­mu­nauté scien­ti­fique appelle les déci­deurs à s’en­ga­ger ». Voilà ce que le groupe des élus de gauche et éco­lo­gistes Une Métropole d’a­vance (Uma) demande aux membres du gou­ver­ne­ment et au Parlement, suite au récent et alar­mant rap­port aux déci­deurs du Groupe d’ex­perts inter­gou­ver­ne­men­tal sur l’é­vo­lu­tion du cli­mat (Giec).

D’où leur vœux pro­posé au vote de l’as­sem­blée déli­bé­ra­tive lors du conseil métro­po­li­tain de ce ven­dredi 24 sep­tembre 2021. La veille d’un samedi fes­tif sur le thème de l’é­co­lo­gie où la conver­gence vélo de l’ADTC a rejoint le Village des alter­na­tives d’Alternatiba.

Yann MONGABURU

Yann Mongaburu © Corentin Bemol – Place Gre’net

« Nous avons, l’an­née der­nière, avant même ce rap­port du Giec, décidé de rehaus­ser les objec­tifs ter­ri­to­riaux à 65 % de réduc­tion [des gaz à effets de serre, ndlr] d’ici 2030 », a expli­qué Yann Mongaburu. Dans le même temps, a‑t-il pour­suivi, « nous avons lancé une conven­tion citoyenne pour le cli­mat qui devait per­mettre d’as­so­cier les habi­tants de la métro­pole à l’ac­cé­lé­ra­tion des tran­si­tions que nous devons enga­ger. Aussi, à l’ins­tar d’autres métro­poles2Les métro­poles de Lyon, Strasbourg et Bordeaux, nous décla­rons que nous nous consi­dé­rons en état d’ur­gence cli­ma­tique », a lancé l’élu.

« Ce vœu de portée générale et médiatique nous apparaît inopportun »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 57 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Bastille et le Palais des Sports de Grenoble illuminés en rouge face à l'urgence climatique
La Bastille et le Palais des Sports de Grenoble illuminés en rouge face à l’urgence climatique

  FLASH INFO — Le Palais des Sports et la Bastille de Grenoble illuminée de rouge? C'est le spectacle inhabituel auquel les Grenoblois peuvent (encore) Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Près de 3 000 citoyens “plus chauds que le climat” ont déclaré “l’état d’urgence” climatique à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Près de 3 000 manifestants pour les organisateurs, 2 000 selon la police, ont marché pour le climat dans les rues de Grenoble, ce dimanche 27 Lire plus

© Une planète pour tous
Face au défi climatique, 60 collectivités, dont Grenoble, s’engagent dans le programme « Une planète pour tous »

  FOCUS - Face à l'urgence climatique, 60 collectivités, dont Grenoble, vont participer à un programme national intitulé Une planète pour tous. Lancé ce 29 Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Nouveau sursaut pour la justice climatique à Grenoble où deux marches ont réuni près de 6 000 personnes

  REPORTAGE VIDÉO - Deux marches pour le climat ont rassemblé au total près de 6 000 manifestants à Grenoble ces vendredi 20 et samedi Lire plus

Les Alpes premières touchées par le réchauffement climatique, le parc national des Écrins lance un concours pour soutenir la diffusion des connaissances.
Réchauffement climatique : le parc national des Écrins lance un concours doté de 20 000 euros

FIL INFO - Alors que les Alpes sont un des territoires parmi les plus touchés par le réchauffement climatique, le parc national des Écrins lance Lire plus

Un "village des alternatives" organisé par Alternatiba samedi 25 septembre à Grenoble
Alternatiba organise son Camp climat Grenoble du 3 au 5 septembre à Saint-Maurice-en-Trièves

FLASH INFO — "Deux jours de formations et de rencontres pour accélérer la mobilisation climatique et sociale". C'est ainsi que l'association militante Alternatiba Grenoble présente Lire plus

Flash Info

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin