Jowee Omicil

La saison 2021 – 2022 démarre à l’Hexagone de Meylan avec une riche programmation

La saison 2021 – 2022 démarre à l’Hexagone de Meylan avec une riche programmation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Après sept mois de fermeture Covid, puis une brève réouverture au début de l’été suivie d’une pause estivale, l’Hexagone de Meylan redémarre en cette rentrée 2021 avec une riche programmation pour sa nouvelle saison. Outre de nombreux spectacles vivants hors les murs dans des lieux partenaires, les représentations reprennent dans la salle elle-même. Suivez le guide !

« Avec la pan­dé­mie, on s’est dit qu’il valait mieux com­men­cer la sai­son en sep­tembre, avec des petites formes hors les murs ». Pour ce coup d’en­voi de ren­trée à L’Hexagone de Meylan, Rituels ouvre le bal ce mardi 21 sep­tembre en par­te­na­riat avec Les Détours de Babel. Cette œuvre col­lec­tive pour chœur et treize ins­tru­men­tistes « ras­semble sept pièces d’un puzzle consti­tuant un monde chi­mé­rique qui évoque le temps comme un éter­nel retour ».

La billetterie de l'Hexagone a repris son service jusqu'au 13 juillet, puis rouvrira le 25 août © Laure Gicquel - Place Gre'net

La billet­te­rie de l’Hexagone. © Laure Gicquel – Place Gre’net

Le spec­tacle de danse En réso­nance, gra­tuit sur réser­va­tion, aura pour sa part lieu du 23 sep­tembre au 2 octobre 2021 dans plu­sieurs « lieux d’ex­cep­tion ». En l’oc­cur­rence, devant l’Amphi Louis-Weil sur le cam­pus de Saint-Martin‑d’Hères dans le cadre de Campus en fête, à La Gélinotte Freydières de Revel, sur l’aire d’en­vol Décosud au pla­teau des Petites Roches, au parc de La Poya de Fontaine, au CEA Grenoble, sur la ter­rasse de la sta­tion du télé­phé­rique de la Bastille. Et, pour finir, à l’é­cole du Bruyant aux Saillants – Le Gua. Un duo fémi­nin orches­tré par François Veyrunes, éga­le­ment auteur de Sisyphe heu­reux.

L'Hexagone de Meylan lance sa saison 2021-22. Les représentations programmées avant la fermeture seront en partie maintenues © Laure Gicquel - Place Gre'net

Les repré­sen­ta­tions pro­gram­mées avant la fer­me­ture Covid ont été en par­tie main­te­nues. © Laure Gicquel – Place Gre’net

Programmé à l’au­tomne, le spec­tacle Ingénieuses confi­dences, une « déam­bu­la­tion théâ­trale dans le temps », entend pour sa part « appré­hen­der l’in­croyable accé­lé­ra­tion de la recherche scien­ti­fique et tech­nique » de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Gratuit sur réser­va­tion éga­le­ment, ce par­cours par­tira de l’es­pace Histo bus dau­phi­nois à Pont-de-Claix, dans le cadre des dix jours de la culture métropolitaine.

Dans la fou­lée, Professeur Alan Turing, « une petite forme théâ­trale ludique », vien­dra abor­der les ques­tions « du numé­rique, de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle, des codes »… mais éga­le­ment « de la musique élec­tro­nique ». Le tout basé sur la bio­gra­phie du célèbre décryp­teur ayant brisé le code Enigma.

« Entre Art et science »

L’ambition his­to­rique de l’Hexagone reste bien de pro­po­ser un pro­gramme « entre Art et science ». À ces fins, la salle a conclu de nom­breux par­te­na­riats. Aussi bien avec d’autres lieux cultu­rels, comme le Théâtre muni­ci­pal de Grenoble ou La Rampe qu’a­vec des asso­cia­tions. Tout par­ti­cu­liè­re­ment des fes­ti­vals : Les Détours de Babel, la Fête de la science, ou encore Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival. Le saxo­pho­niste et multi-ins­tru­men­tiste Jowee Omicil fera alors l’ou­ver­ture sur la scène de l’Hexagone.

Jowee Omicil

Autre par­te­na­riat plus sur­pre­nant : celui avec l’Institut Miai Grenoble Alpes (Multidisciplinary Institute in Artificial Intelligence), « le groupe tra­vaillant sur l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle à l’UGA ». Témoin de cet inté­rêt pour les sciences, la per­for­mance Moving Earths « revient sur la révo­lu­tion gali­léenne de 1610″, mise en miroir avec l’en­trée dans l’Anthropocène, le 5 octobre. Ce, dans une pos­ture réflexive sur une ques­tion de fond, éco­lo­gique, scien­ti­fique et éthique : « Comment réagir col­lec­ti­ve­ment aux bou­le­ver­se­ments en cours ? »

L’Hexagone accueillera, la même semaine, la confé­rence inti­tu­lée « Les algo­rithmes nous demandent-ils de repen­ser le pou­voir ». Thomas Berns y adres­sera l’i­dée d’une « gou­ver­ne­men­ta­lité algo­rith­mique », « à l’heure où nos com­por­te­ments sont orien­tés selon des chiffres, des sta­tis­tiques ».

Sur des thèmes connexes, Supergravité, une pièce « dans un temps sus­pendu », entre théâtre et arts visuels, vise à « essayer de com­prendre les mys­tères de la matière ». Un spec­tacle « au cœur de l’im­pen­sable bal­let de l’Univers, là où les astro­nomes contemplent le ciel depuis la nuit des temps ». Le « cyber-opéra » Terres Rares pro­po­sera quant à lui en avril 2022 « une réflexion tragi-comique sur l’in­tel­li­gence humaine et la mémoire arti­fi­cielle ». Ce en met­tant en scène le fiasco d” « une expé­di­tion géo­lo­gique asso­ciant humains et robots » et l’en­quête menée par deux intel­li­gences artificielles.

Covid : « L’Hexagone a tenu mal­gré tout durant la tempête »

Le but était clair : « res­ter dans la lignée de ce qui était pro­grammé à l’Hexagone ». La salle peut ainsi se tar­guer d’a­voir « tenu mal­gré tout » durant la « tem­pête » – en l’oc­cur­rence sept mois de fer­me­ture pour cause de Covid –, avec 29 spec­tacles orga­ni­sés hors les murs. Le tout en accueillant des « heures de pra­tique artis­tique dans l’Hexagone même ».

L'équipe de l'Hexagone présente la programmation 2021-2022 © Laure Gicquel - Place Gre'net

L’équipe de l’Hexagone pré­sen­tant la pro­gram­ma­tion 2021 – 2022. © Laure Gicquel – Place Gre’net

Pour les res­pon­sables de ce lieu de culture, pas de doute, le public a apporté un franc sou­tien. Que ce soit via des retours télé­pho­niques, comme par exemple « La culture, c’est essen­tiel ! » Et ce alors même que l’Hexagone était consi­déré comme éta­blis­se­ment « non essen­tiel » en temps de pan­dé­mie. Mais aussi « beau­coup de dona­tions de billets ». Les per­sonnes ayant refusé d’être rem­bour­sées ont d’ailleurs été conviées le 28 juin 2021 à une soi­rée excep­tion­nelle en leur honneur.

Cet hiver, une pro­gram­ma­tion variée attend le public. En dehors des thèmes scien­ti­fiques, des réflexions de société trans­pa­raissent dans de nom­breux spec­tacles. Comme dans l’Ile des esclaves, en février 2022, qui « nous invite à inter­ro­ger toute forme d’as­ser­vis­se­ment ».

Spectacles jeunes publics

Les jeunes spec­ta­teurs ne sont pas oubliés. En novembre 2021, Blanche-Neige, his­toire d’un prince pro­po­sera une « suite fan­tai­siste » au conte épo­nyme, humo­ris­tique et « déjan­tée ». Le spec­tacle dan­sant Fables à la fon­taine, des­tiné éga­le­ment à un public fami­lial, réin­ter­prè­tera trois célèbres fables : Le Loup et l’a­gneau, Le Corbeau et le renard, mais aussi Contre ceux qui ont le goût dif­fi­cile, dans un style alliant « clas­sique déhan­ché, hip-hop et baroque ». En février 2022, Les Fables ou le jeu de l’illu­sion repren­dra de même l’u­ni­vers et le bes­tiaire de la Fontaine dans une pièce de théâtre musicale.

Une nou­velle direc­tion atten­due à L’Hexagone

Suite au départ d’Antoine Conjard, direc­teur de l’é­ta­blis­se­ment cultu­rel depuis 2001, la nou­velle direc­tion sera connue cet automne. En effet, les « tutelles sont très impli­quées » dans le recru­te­ment et le Sénat ainsi que le minis­tère de la Culture doivent vali­der le choix du candidat.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laure Gicquel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Fin de saison pour l'Hexagone avec Denis Charolles et les 25 ans de sa “Campagnie” vendredi 18 juin
Fin de saison pour l’Hexagone avec Denis Charolles et les 25 ans de sa “Campagnie” vendredi 18 juin

FLASH INFO — Fin de saison pour l'Hexagone de Meylan, dont le dernier spectacle se profile avant une pause estivale et la reprise de ses Lire plus

Les 10 jours de la culture sont aussi l'occasion de découvrir des salles ou des formes artistiques. © Muriel Beaudoing - Place Gre'net. L'Hexagone Meylan Ingénieuses confidences ©bruno-thircuir.j
L’Hexagone de Meylan les pieds sur terre mais la tête dans les étoiles pour une saison en suspension

  FOCUS -  Face à la situation de crise inédite et à l’incertitude, Antoine Conjard, directeur de l’Hexagone, théâtre de Meylan labellisé scène nationale arts Lire plus

L’Hexagone de Meylan rouvrira ses portes au public en octobre après s’être refait une beauté

  FOCUS — L'Hexagone de Meylan rouvre ses portes au public mardi 1er octobre 2019, après d'importants travaux de remise à niveau. Refonte du sol Lire plus

Effet Scènes : la MC2 et l’Hexagone dans la dynamique du réseau des scènes nationales

EN BREF – À cheval sur le mois de février et de mars, la troisième édition de l'Effet Scènes mobilise 74 théâtres et scènes nationales Lire plus

Rencontres Montagnes et Sciences
Alpes Congrès accueille la 8e édition des Rencontres Montagnes et Sciences

FIL INFO - La 8e édition des Rencontres Montagnes et Sciences se déroulera le jeudi 18 novembre 2021 au sein d'Alpes Congrès, à Grenoble. L'objectif Lire plus

Oiseaux migrateurs et ligue de protection des oiseaux. © LPO/Thomas Cugnod
Opération d’observation des oiseaux en hiver sur les mangeoires avec l’application ludique BirdLab

  FOCUS – L'application Birdlab, qui aide les scientifiques à collecter des données sur le comportement et les interactions des oiseaux en hiver, suscite un Lire plus

Flash Info

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin