Manifestation contre le passe sanitaire et l'obligation vaccinale du 14 août 2021. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Pour la cinquième semaine consécutive, plusieurs centaines d’opposants au passe sanitaire ont à nouveau manifesté à Grenoble

Pour la cinquième semaine consécutive, plusieurs centaines d’opposants au passe sanitaire ont à nouveau manifesté à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Des centaines de personnes ont à nouveau manifesté contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale ce samedi 14 août 2021 à Grenoble.  Pour la cinquième semaine consécutive, les opposants ne désarment pas, et ce cinq jours après l’extension de la mesure dans les cafés, bars et restaurants ainsi qu’à bord des transports longues distances.

Malgré la trêve esti­vale et le tra­di­tion­nel creux du 15 août, le mou­ve­ment de pro­tes­ta­tion contre le passe sani­taire et l’o­bli­ga­tion de vac­ci­na­tion pour cer­taines pro­fes­sions ne fai­blit pas. Ce samedi 14 août 2021, plus  de 200 mani­fes­ta­tions ras­sem­blant près de 215 000 per­sonnes1214 845 par­ti­ci­pants ont mani­festé ce samedi en France a indi­qué le minis­tère de l’Intérieur. Un chiffre pour la pre­mière fois en baisse depuis le début de la mobi­li­sa­tion. Selon la même source, ils étaient 237.000 samedi der­nier. ont eu lieu dans toute la France. Et ce  pour la cin­quième semaine consé­cu­tive. Mais sur­tout cinq jours après la mise en œuvre du passe sani­taire dans les cafés, bars et res­tau­rants ainsi qu’à bord des trans­ports longues distances.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Contrairement à la semaine pré­cé­dente, c’est sous un soleil de plomb que des cen­taines de mani­fes­tants ont défilé dans les rues de Grenoble pour récla­mer « la liberté et la vérité ». Une longue boucle effec­tuée depuis la place de Verdun en pas­sant par le Groupe hos­pi­ta­lier mutua­liste (GHM) de Grenoble où le cor­tège a fait halte, la rue Ampère, le cours Berriat puis la gare. Avant de reve­nir devant la pré­fec­ture de l’Isère en emprun­tant le bou­le­vard Gambetta et la rue Lesdiguières.

« Il faudrait qu’une bonne fois pour toutes, ils écoutent enfin le peuple ! »

À la manœuvre et en tête de cor­tège, tou­jours les Gilets jaunes du rond-point Pierre et Marie Curie, dont Nanou qui était de toutes les mani­fes­ta­tions en 2018 et en 2019 à l’a­po­gée du mou­ve­ment. « Nous sommes encore plus nom­breux aujourd’­hui et nous espé­rons que le gou­ver­ne­ment va nous entendre. Ce qui est déso­lant c’est que c’est lui qui nous sépare les uns des autres. Il fau­drait qu’une bonne fois pour toutes, ils écoutent enfin le peuple ! », s’emporte-t-elle.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Juste à côté, une quin­qua­gé­naire affirme ne pas être anti-vac­cin, mais « être là pour la liberté de ses enfants et petits-enfants » et « pour que cha­cun soit libre de se faire vac­ci­ner ou pas ».  Matthieu qui tra­vaille « dans l’in­gé­nie­rie » mani­feste, lui, contre « un tour­nant auto­ri­taire injus­ti­fié ».

« Je ne suis pas contre les vac­cins mais contre la manière dont on nous impose la vac­ci­na­tion », explique-t-il. Surtout, com­plète Matthieu, « que nous n’a­vons aucun recul sur le long terme2De nom­breux oppo­sants évoquent ce « manque de recul » alors qu’on en sait pour­tant beau­coup en la matière et que ce sont les labo­ra­toires pri­vés qui pro­fitent de la pan­dé­mie ».

« Je ne parle pas à la presse ! »

Valérie, secré­taire âgée de 50 ans, notam­ment vac­ci­née, nous affirme-t-elle, contre l’hé­pa­tite et la fièvre jaune, n’ap­pré­cie pas du tout la méthode de l’exé­cu­tif. « Ils nous prennent pour des ani­maux ! s’in­surge-t-elle. Notre corps nous appar­tient et c’est un libre choix que de se faire injec­ter un pro­duit qui n’a tou­jours pas d’au­to­ri­sa­tion de mise sur le mar­ché », croit-elle savoir. Cette der­nière s’op­pose éga­le­ment à la vac­ci­na­tion des plus jeunes. « C’est une aber­ra­tion ! Ils ont un sys­tème immu­ni­taire qui leur per­met tout à fait de se défendre. Sachant de plus qu’il existe des tas de trai­te­ments contre la Covid, je ne vois pas pour­quoi on nous impose sour­noi­se­ment ces vaccins. »

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Ne serait ce que pur hasard ? Toujours est-il que la plu­part des gens qui ont accepté de nous répondre ont déclaré ne pas faire par­tie de la mou­vance anti-vac­cin et même, nous l’a­vons vu, pour cer­tains, ont déclaré être vac­ci­nés. Plus curieu­se­ment, les plus viru­lents dans le registre des slo­gans ne sou­hai­taient pas s’ex­pri­mer – « je ne parle pas à la presse ! », nous oppo­sait-on le plus sou­vent  – à la vue du micro.

La mani­fes­ta­tion s’est tou­te­fois dérou­lée dans le calme si l’on excepte les volées de slo­gans peu amènes envers la poli­tique sani­taire du gou­ver­ne­ment ponc­tués par des salves de « liberté ! liberté ! liberté ! » criées à pleines voix. Avant que les mani­fes­tants n’en­tonnent une vibrante Marseillaise à l’ar­ri­vée place de Verdun. L’occasion pour un gilet jaune d’in­vi­ter les par­ti­ci­pants à un nou­veau ren­dez-vous le samedi sui­vant et ce « jus­qu’à l’a­bo­li­tion du passe sani­taire ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Contrôle du passe sanitaire sur la terrasse d'un restaurant de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Désormais obligatoire, le passe sanitaire s’impose tant bien que mal dans les bars et restaurants de Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Le passe sanitaire obligatoire est étendu depuis ce lundi 9 août 2021 aux lieux emblématiques de la vie quotidienne des Français, notamment Lire plus

Passe sanitaire à l'hôpital: le CHU Grenoble Alpes rappelle les règles et promet de faire preuve de "pédagogie"
Passe sanitaire à l’hôpital : le CHU Grenoble Alpes rappelle les règles et promet de faire preuve de « pédagogie »

FLASH INFO — Le CHU Grenoble-Alpes fait le point sur la mise en place du passe sanitaire dans les établissements de santé. Après validation par Lire plus

Place de Verdun, les manifestants s'appêtent à déambuler dans Grenoble contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Passe sanitaire : malgré une pluie diluvienne, plus d’un millier d’opposants ont à nouveau crié leur colère à Grenoble

FOCUS - Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur l'Isère ce samedi 7 août 2021 n'ont pas dissuadé les opposants au passe sanitaire de Lire plus

La préfecture de l'Isère exempte, entre autres, Ikea et Grand'Place de demander leur pass sanitaire aux clients
La préfecture de l’Isère exempte, entre autres, Ikea et Grand’Place de demander leur pass sanitaire aux clients

FLASH INFO — Ikea et Grand'Place exemptés de pass sanitaire? Ainsi en a décidé le préfet de l'Isère, à qui revient le choix des établissements Lire plus

Entre 2 000 et 3 000 personnes ont défilé contre le pass sanitaire à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Une nouvelle manifestation contre le pass sanitaire a rassemblé entre 2 000 et 3 000 personnes à Grenoble

FOCUS - Pour la troisième semaine consécutive une manifestation contre l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire s'est déroulée ce samedi 31 juillet 2021 Lire plus

Pass sanitaire: CGT et FO 38 crient leur colère, tandis que le préfet prône la pédagogie "dans un premier temps"
Pass sanitaire : CGT et FO 38 crient leur colère, tandis que le préfet prône la pédagogie « dans un premier temps »

EN BREF - Non au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire? C'est le message que lancent les syndicats CGT Isère et Force ouvrière 38 Lire plus

Flash Info

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

|

19/10

10h35

|

|

19/10

9h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin