CDP 38 et des militants dans l'eglise Saint-Louis (c) Facebook CDP 38

Le Collectif des demandeurs de papiers 38 suspend sa grève de la faim dans l’attente de papiers de la préfecture de l’Isère

Le Collectif des demandeurs de papiers 38 suspend sa grève de la faim dans l’attente de papiers de la préfecture de l’Isère

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – La préfecture de l’Isère a reçu le Collectif des demandeurs de papiers 38 (CDP 38) ce lundi 12 juillet 2021. Les militants avaient commencé une grève de la faim deux jours auparavant pour réclamer un certain nombre de régularisations. Et se disent prêts à reprendre le jeûne si la préfecture ne leur accorde pas ces dernières d’ici le mardi 20 juillet.

Le col­lec­tif des deman­deurs de papiers 38 a été reçu à la pré­fec­ture de Grenoble, ce lundi 12 juillet à 14 h 30. Un entre­tien décro­ché par les mili­tants suite au jeûne débuté samedi 10 juillet dans l’é­glise Saint-Louis où ils s’é­taient ins­tal­lés. Après quelques heures de pré­sence sur place, des négo­cia­tions ont com­mencé avec un repré­sen­tant de l’ins­ti­tu­tion catho­lique, un autre de la pré­fec­ture et deux élus de la Ville de Grenoble. En échange de quoi ils ont quitté l’é­glise et mis fin au jeûne.

Rassemblés jus­qu’a­lors devant la pré­fec­ture de l’Isère, place de Verdun, depuis une semaine, les mili­tants avaient posé un ulti­ma­tum pour que le pré­fet donne suite à leurs demandes d’ici au 9 juillet. De son côté, Éric Piolle, maire de Grenoble, avait sol­li­cité le pré­fet le 8 juillet, deux jours avant que le groupe ne débute sa grève de la faim.

"Les papiers = un toit, une école, un travail". Banderole du Collectif des demandeurs de papiers 38 au rassemblement du 06 juillet 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net

« Les papiers = un toit, une école, un tra­vail ». Banderole du Collectif des deman­deurs de papiers 38 au ras­sem­ble­ment du 6 juillet 2021 © Ilan Khalifa – Delclos | Place Gre’net

Résultat de l’en­tre­tien ? « On a l’im­pres­sion que ça va aller », a confié le len­de­main Oussama, mili­tant sans-papiers, confiant. Selon lui, la pré­fec­ture devrait don­ner suite aux demandes de régu­la­ri­sa­tion ce mardi 20 juillet. Cependant il insiste : si les mili­tants n’ob­tiennent pas la régu­la­ri­sa­tion, ils repren­dront une grève de la faim. « On ne demande pas des miracles, on ne demande que des droits », affirme Oussama. « Ce sont nos vies qui sont en jeu. Ça fait des années qu’on est là sans aucun droit. » Une situa­tion qu’il juge insoutenable.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La rédaction

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Traite d'êtres humains : l'affaire des restaurants isérois devant la justice
Procès pour traite d’êtres humains : des peines de prison ferme pour les restaurateurs et le couple Boutafa

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu son jugement, ce vendredi 17 décembre 2021, dans le procès du réseau d'immigration clandestine exploitant des Lire plus

Traite d'êtres humains : l'affaire des restaurants isérois devant la justice
Traite d’êtres humains : le tribunal de Lyon juge durant deux semaines l’affaire des restaurants du Sud-Est

FOCUS - Le procès de la tentaculaire affaire de traite d'êtres humains dans le Sud-Est de la France s'est ouvert ce lundi 6 décembre 2021 Lire plus

Le Collectif des demandeurs de papiers 38 annonce une grève de la faim dès le samedi 10 juillet

FLASH INFO - Le Collectif des demandeurs de papiers 38 (CDP 38) organisait un rassemblement devant la préfecture ce mardi 6 juillet 2021. Les militants Lire plus

Mounia Hafs espère pouvoir obtenir un titre de séjour. © Sarah Krakovitch - Place Gre'net
Rassemblement à l’appel de la CGT des travailleurs sans papiers devant la préfecture de l’Isère

  FOCUS - Un rassemblement à l’initiative du syndicat CGT des travailleurs sans papiers s’est tenu devant la préfecture de l’Isère, à Grenoble, ce lundi Lire plus

COUV Membres du collectif des Sans-papiers 38 (CSP38) qui participent à la marche nationale septembre 2020 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
La marche nationale des sans-papiers part de Grenoble ce mardi 29 septembre, direction l’Élysée

  EN BREF - Ce mardi 29 septembre au matin, un groupe de sans-papiers et leurs soutiens prendront le départ, à 7 heures, pour une Lire plus

UNERassemblement des militants syndicaux pour la régularisation des sans-papiers
Nouveau rassemblement pour la régularisation des sans-papiers devant la préfecture de l’Isère

  FIL INFO - Une cinquantaine de militants se sont réunis ce mercredi 23 septembre un peu avant midi devant la préfecture de l’Isère pour Lire plus

Flash Info

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin