Régionales : gauche et écologistes s’allient pour le second tour et renvoient les droites dos à dos

Régionales : gauche et écologistes s’allient pour le second tour et renvoient les droites dos à dos

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Avant le premier tour, l’union des gauches avait achoppé sur la question de la gouvernance. Voilà cette dernière scellée autour de la tête de liste du pôle écologiste Fabienne Grébert. Objectif affiché : se poser comme la seule alternative à la droite, dépeinte comme extrême, que ce soit celle de Laurent Wauquiez ou d’Andréa Kotarac.

L’union était atten­due. Elle a été scel­lée lundi 21 juin, au len­de­main du pre­mier tour des élec­tions régio­nales en Auvergne Rhône-Alpes. Arrivée en tête de la gauche dimanche avec 14,45% des voix, la tête de liste du pôle éco­lo­giste Fabienne Grébert a donc ras­sem­blé autour d’elle les deux autres listes en capa­cité de se main­te­nir pour ce second tour ou de fusionner.

Avec 11,40 % des voix, l’an­cienne ministre socia­liste de François Hollande Najat Vallaud Belkacem a dû concé­der le poste de chef de file. Quand Cécile Cukierman (PCF-LFI), avec 5,56% des voix, obte­nait avec jus­tesse la pos­si­bi­lité de pou­voir s’al­lier pour être pré­sente au second tour.

Des divergences sur la gouvernance aplanies avant le second tour ?

Bis repe­tita ? En 2015, la liste d’u­nion de la gauche, emme­née alors par le socia­liste Jean-Jack Queyranne allié avec EELV et le PCF, avait dû s’in­cli­ner devant Laurent Wauquiez. Six ans après, il a fallu éga­le­ment attendre le second tour des régio­nales pour que l’al­liance des gauches – pour­tant scel­lée en amont du pre­mier tour des Départementales en Isère – n’a­choppe plus sur des que­relles de postes.

À quel prix ? On ne le saura pas. La pré­sen­ta­tion de l’al­liance ne s’est pas appe­san­tie sur les moda­li­tés de la fusion. Mais Najat Vallaud-Belkacem a dû faire contre mau­vaise for­tune bon cœur, après avoir essuyé, avant le pre­mier tour déjà, un sérieux revers. Elle avait ainsi dû consen­tir à céder la pre­mière place, n’é­tant pas vrai­ment dans les petits papiers de la liste PCF-LFI, qui ne fai­sait pas mys­tère de sa désap­pro­ba­tion à voir l’ex-ministre socia­liste prendre les rênes d’une poten­tielle union.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 57 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une partie des chefs de file du PCF pour les législatives 2022 : de gauche à droite, Jérémie Giono, secrétaire départemental ; Eric Hours, conseiller régional ; au premier plan, Cécile Dainault (6e), Claudine Didier (4e), Isabelle Peters (1ère) ; au second plan, Renaud Lugli (3e), Pierre Labriet (2e), William Jacquet (9e). © Manuel Pavard - Place Gre'net
Législatives 2022 : le PCF présente ses chefs de file dans neuf des dix circonscriptions de l’Isère

FOCUS - Le PCF isérois a présenté ce vendredi 12 novembre 2021 ses chefs de file pour les élections législatives de juin 2022. Neuf noms Lire plus

À Grenoble, la Smerra et le Lions Club distribuent des paniers de fruits et légumes aux étudiants

  FLASH INFO – La Société mutualiste des étudiants des régions Rhône-Alpes et Auvergne (Smerra) et le Lions Club Grenoble Stendhal olympique se sont associés Lire plus

Manifestation de la jeunesse pour le climat à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Près de 300 personnes ont défilé à Grenoble pour des mesures concrètes pour le climat et contre la précarité

  REPORTAGE VIDÉO - Près de 300 personnes, principalement des jeunes, ont marché pour le climat à Grenoble, ce vendredi 19 mars 2021. Une nouvelle Lire plus

COUV Eric Piolle joue les influenceurs de mode culinaire sur Internet à l'approche du second tour DR
Candidat aux municipales, Éric Piolle s’improvise influenceur culinaire promoteur de tacos végétariens

  FIL INFO – Arrivé en tête au premier tour avec 46,67 % des voix, Éric Piolle, maire EELV sortant de Grenoble et candidat à Lire plus

La « droite constructive » annonce son soutien à la candidature d'Émilie Chalas
Second tour des municipales : faute de réunions publiques, Émilie Chalas repart en campagne… en tricycle

  EN BREF - L'interdiction des réunions publiques ne facilite pas la tâche des candidats restant en lice pour le deuxième tour des municipales à Lire plus

La liste Grenoble nouvel air organise une série de quatre débats en ligne
Olivier Noblecourt en mal d’alliances : quadrangulaire en vue à Grenoble

DÉCRYPTAGE - Á Grenoble, la guerre des gauches continue sur fond de Macronie. Au centre du jeu ? Olivier Noblecourt. Ex-délégué interministériel, le candidat du Lire plus

Flash Info

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

|

14/01

10h53

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin