Femme trans retrouvée morte : une élue de la Ville de Grenoble dénonce (un peu trop vite?) un "meurtre transphobe"

Femme trans retrouvée morte : une élue de la Ville de Grenoble dénonce (un peu trop vite?) un « meurtre transphobe »

Femme trans retrouvée morte : une élue de la Ville de Grenoble dénonce (un peu trop vite?) un « meurtre transphobe »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – « Un féminicide de plus en France. Un meurtre transphobe de plus en France ». C’est ainsi que Chloé Le Bret qualifie le décès d’Ambre Istier, femme trans retrouvée morte à son domicile à Montalieu-Vercieu le mardi 15 juin 2021. Dans un communiqué en date du vendredi 18 juin, la conseillère municipale de Grenoble en charge de l’Égalité des droits livre ainsi sa version du drame, en rappelant sa volonté de lutter contre les violences transphobes.

De quoi inter­ro­ger. Si l’en­quête est en cours et que tout demeure au condi­tion­nel, c’est en effet la piste d’un double sui­cide “raté” qui semble pri­vi­lé­giée. L’auteur pré­sumé de l’as­sas­si­nat, un ami de la vic­time depuis plu­sieurs mois, aurait convenu d’un pacte avec elle pour lui don­ner la mort, puis se la don­ner. Mais après avoir tué Ambre Istier par arme à feu, l’in­di­vidu n’au­rait fina­le­ment pas retourné l’arme contre lui. Interpellé le len­de­main, il pas­sera spon­ta­né­ment aux aveux, rap­porte Le Dauphiné Libéré.

Chloé Le Bret, conseillère municipale déléguée à l'Égalité des droits de la Ville de Grenoble © Corentin Bemol - Place Gre'net

Chloé Le Bret, conseillère muni­ci­pale délé­guée à l’Égalité des droits de la Ville de Grenoble. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Dans un pre­mier temps, les infor­ma­tions dif­fu­sées fai­saient état de coups vio­lents por­tés par un outil sur la tête de la vic­time. Une hypo­thèse contre­dite par l’au­top­sie, indique encore le quo­ti­dien : la mort a bien été cau­sée par une tir d’arme à feu à bout por­tant. Le pro­cu­reur de la République de Bourgoin-Jallieu a par ailleurs fait savoir qu’un écrit de la vic­time cor­ro­bo­rait le pacte mor­bide conclu entre les deux per­sonnes. L’auteur des faits, condamné par le passé pour vio­lences conju­gales, a tou­te­fois été mis en exa­men pour assassinat.

De quelles infor­ma­tions dis­po­saient Chloé Le Bret ou la Ville de Grenoble pour conclure, de leur côté, à un meurtre trans­phobe ? Le com­mu­ni­qué résulte-t-il des pre­mières infor­ma­tions déli­vrées dans la presse, avant que l’en­quête ne se dirige (rapi­de­ment) vers une autre piste que celle du crime hai­neux ? Sollicités par Place Gre’net, les ser­vices de la Ville répondent qu’ils ne feront « pas de remarque ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le PCF appelle Éric Piolle à ne pas appliquer la loi de Transformation de la fonction publique
Le PCF appelle Éric Piolle à ne pas appliquer la loi de Transformation de la fonction publique

FLASH INFO — Légèrement vexé, le PCF Grenoble-Meylan? Après deux courriels au maire de Grenoble les 20 mai et 1er juillet, restés sans réponse, les Lire plus

Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d'opposition de Grenoble
Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d’opposition de Grenoble

FLASH INFO — Jeu de chaises musicales au sein de l'opposition grenobloise à l'occasion de la rentrée 2021? Alors que le groupe Un nouveau regard Lire plus

Le groupe d'opposition de Grenoble Un nouveau regard perd un membre... et en change un autre
Le groupe d’opposition de Grenoble Un nouveau regard perd un membre… et en change un autre

FLASH INFO — Du mouvement au sein du conseil municipal de Grenoble... dans les rangs de l'opposition. Et plus précisément au sein du groupe Un Lire plus

La Ville de Grenoble inaugure officiellement l’école élémentaire (et « exemplaire ») Marianne-Cohn

FLASH INFO — La Ville de Grenoble a inauguré l'école élémentaire Marianne-Cohn (secteur Hoche), vendredi 17 septembre, en présence de l'adjointe aux Écoles Christine Garnier Lire plus

Ce vendredi 17 septembre 2021, l'association Droit au logement de l'Isère organisait un rassemblement devant la mairie de Grenoble. © Dal Isère
« Les mal-logés tiennent leurs promesses… et la mairie ? », questionne l’association Droit au logement de l’Isère

EN BREF - Droit au logement de l'Isère (Dal 38) fait état du « médiocre bilan » de l'accord passé avec la mairie de Grenoble Lire plus

Des Journées européennes du patrimoine 2021 foisonnantes en Isère les 18 et 19 septembre
Des Journées européennes du patrimoine 2021 foisonnantes en Isère les 18 et 19 septembre

FOCUS - Les Journées européennes du patrimoine s'ouvrent sur un nombre foisonnant de rendez-vous en Isère. Dans Grenoble et son agglomération comme sur l'ensemble du Lire plus

Flash Info

|

28/09

9h00

|

|

28/09

8h19

|

|

27/09

9h57

|

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin