Régionales en Auvergne Rhône-Alpes : abstention record et plébiscite confirmé pour Laurent Wauquiez

Régionales en Auvergne Rhône-Alpes : abstention record et plébiscite confirmé pour Laurent Wauquiez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Qui pour succéder à Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes ? Résultats et réactions sur Place Gre’net alors que deux électeurs sur trois ne se sont pas déplacés pour ce premier tour des élections régionales.

21 juin, 13 heures – Les résul­tats défi­ni­tifs confirment les deux grands gagnants du scru­tin de ce pre­mier tour : l’abs­ten­tion, avec 67,41%, et la très large avance du pré­sident sor­tant Laurent Wauquiez, avec 43,79% des voix. Seconde, et loin der­rière, la tête de liste du pôle éco­lo­giste Fabienne Grébert recueille 14,45% des voix. Devant Andréa Kotarac (RN), avec 12,33% des voix. Suivent la socia­liste Najat Vallaud-Belkacem (11,40%), le repré­sen­tant de la majo­rité gou­ver­ne­men­tale Bruno Bonnell (9,87%), Cécile Cukierman (PCF-LFI, 5,56%), Chantal Gomez (LO, 1,57%), Shella Gill (SE, 0,68%) et Farid Omeir (Union des démo­crates musul­mans fran­çais, 0,35%).

Éliminée donc LREM. On s’a­che­mine ainsi vers une tri­an­gu­laire ou une qua­dran­gu­laire, selon que les socia­listes fusionnent ou non avec les éco­lo­gistes. La liste PCF-LFI, qui peut fusion­ner puis­qu’ayant obtenu plus de 5% des voix, pour­rait rejoindre une union des gauches au second tour emme­née par les Verts.

23 h 05 – « Quand on regarde la situa­tion au niveau natio­nal, le bloc social et éco­lo­giste est quand même en tête aujourd’­hui et c’est ça qu’il faut rete­nir, à mon avis », a réagi de son côté à la pré­fec­ture du Rhône la tête de liste et ancienne ministre socia­liste Najat Vallaud-Belkacem, rétro­gra­dée 3 points der­rière la repré­sen­tante des éco­lo­gistes Fabienne Grebert. « On nous avait beau­coup décrit une situa­tion où n’exis­te­rait plus que La République en marche, d’une part, et le Rassemblement natio­nal, de l’autre. Aujourd’hui, les cartes sont rebat­tues et nous pré­disent autre chose pour la suite des évènements. »

EELV étant en tête à gauche, Najat Vallaud Belkacem dit s’in­cli­ner devant le résul­tats des urnes et lais­ser la place de tête de liste, dans l’hy­po­thèse d’une très pro­bable fusion, à Fabienne Grebert. Une place qu’elle avait déjà pro­posé de céder aux éco­lo­gistes avant le pre­mier tour, faute de pou­voir ras­sem­bler sur son nom la troi­sième liste de gauche : PCF-LFI. En vain.

23 heures – « C’est un cran de matu­rité poli­tique qui, petit à petit, se fait, qui s’est fait aux muni­ci­pales de façon mas­sive (sic) et qui fran­chit un cap éga­le­ment à l’oc­ca­sion de ces régio­nales », a réagi sur le pla­teau de France 3 Éric Piolle, le maire de Grenoble, en der­nière posi­tion sur la liste de Fabienne Grébert. « Il y a deux régions où cela peut bou­ger : dans les Pays de la Loire et en Ile de France. Probablement dans ces deux régions, si ça bouge, cela bou­gera pour des pré­si­dents de région éco­lo­gistes, Matthieu Orphelin et Julien Bayou. »

22 heures – « Ce soir, rien n’est joué. Ce soir, nous avons les solu­tions », a réagi Fabienne Grébert (pôle éco­lo­giste) sur Twitter. « Ce soir, nous pou­vons ren­ver­ser l’affairisme, le clien­té­lisme*. Ce soir, nous pou­vons chan­ger la donne en Auvergne Rhône-Alpes. » Les négo­cia­tions se pour­suivent en vue d’une fusion des listes de gauche écolo, socia­listes et PCF-LFI. À elles trois, elles devraient au vu des résul­tats du pre­mier tour tabler sur 30 % des voix. Soit treize points de moins que Laurent Wauquiez. À moins que la fusion n’en­traîne une nou­velle dynamique…

22 heures – Bruno Bonnell (LREM-Modem) a annoncé ne pas fusion­ner (avec qui ?) si sa liste ne fran­chis­sait pas les 10% néces­saires pour atteindre le second tour. Une liste peut fusion­ner entre les deux tours, dès lors qu’elle atteint 5% des voix. Pour l’heure, sa liste est cré­di­tée de 9% des voix (résul­tats provisoires).

22 heures – Le pôle éco­lo­giste est désor­mais en posi­tion de force pour mener la danse dans la future union de la gauche qui se des­sine en Auvergne Rhône-Alpes. Avant le pre­mier tour, Fabienne Grébert avait décliné la pro­po­si­tion des socia­listes d’un par­tage de gou­ver­nance – en échange d’une tête de liste aux écolo – qu’ils ne jugeaient pas en leur faveur. Les listes ont désor­mais jus­qu’au mardi 22 juin pour se positionner.

21 h 50 – « Ces résul­tats ne reflètent abso­lu­ment pas la réa­lité des rap­ports de force dans notre région », a réagi Andréa Kotarac (RN) sur BFM. « La dif­fé­rence entre les son­dages, l’ex­pres­sion de nos conci­toyens et la réa­lité du scru­tin dif­fèrent énor­mé­ment. Dans cer­taines villes, le clien­té­lisme* de Laurent Wauquiez s’est accé­léré. Les maires Les Républicains ont envoyé mas­si­ve­ment dans toutes les villes qu’ils dirigent une lettre à leurs conci­toyens pour appe­ler à voter pour Laurent Wauquiez quand, en même temps, les pro­fes­sions de foi des autres can­di­dats ne sont pas arri­vées dans les boîtes aux lettres. »

21 h 15 – Crédité de la seconde place dans les son­dages, le Rassemblement natio­nal, 3e d’a­près les pre­mières esti­ma­tions (12,9%), recule net­te­ment en Auvergne Rhône-Alpes-Alpes au regard de ses résul­tats en 2015. Il y a six ans, le can­di­dat du Front natio­nal Christophe Boudot avait en effet recueilli 25,25 % des voix, juste der­rière Laurent Wauquiez (31,73%).

21 heures - « Ce soir, votre choix est net, a réagi Laurent Wauquiez sur son compte Facebook. Ce choix net, c’est celui d’agir fer­me­ment contre l’insécurité, comme nous le fai­sons depuis cinq ans en dou­blant les effec­tifs de police fer­ro­viaire ou en sécu­ri­sant nos lycées. Et comme nous le ferons face à la dégra­da­tion actuelle, en sup­pri­mant l’accès aux aides de la Région pour les délin­quants et en déve­lop­pant la recon­nais­sance faciale contre les criminels. »

« Ce choix net enfin, c’est celui d’une nou­velle espé­rance après cette ter­rible crise : avec la volonté de relo­ca­li­ser l’industrie et les emplois dans notre région, avec l’implication pour un meilleur accès à la santé dans tous nos ter­ri­toires, ou encore avec l’amélioration de la qua­lité de l’air, notam­ment par le grand pro­jet du Lyon-Turin qui devrait réunir les bonnes volon­tés pour pro­té­ger notre environnement. » 

20 h 30 - La gauche, qui n’é­tait pas par­ve­nue à scel­ler l’u­nion avant le pre­mier tour, devrait pour­suivre les dis­cus­sions qui n’a­vaient pas abouti jusque-là entre Fabienne Grébert (pôle éco­lo­giste), Najat Vallaud-Belkacem (socia­listes et alliés) et Cécile Cukierman (PCF-LFI). Objectif : pré­sen­ter un front uni pour le second tour, avec les Verts en posi­tion de force.

Elections départementales et régionales 2021, 1er tour, bureau de vote de la Bajatière à Grenoble, dimanche 20 juin 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Elections dépar­te­men­tales et régio­nales 2021, 1er tour, bureau de vote de la Bajatière à Grenoble, dimanche 20 juin 2021 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

20 h 30 - Le can­di­dat de la majo­rité gou­ver­ne­men­tale Bruno Bonnell arrive 5e, avec 9% des voix, tou­jours selon les pre­mières esti­ma­tions d’Ipsos. Cécile Cukierman (PCF-LFI) sui­vrait, avec 5,8%. Tous deux sont sous la barre des 10%, seuil à par­tir duquel un can­di­dat peut pas­ser le cap du pre­mier tour. Chantal Gomez (Lutte ouvrière) est quant à elle cré­di­tée de moins de 2% des voix, devant Shella Gill (sans éti­quette) avec 0,7%, et Farid Omeir (Union des démo­crates musul­mans fran­çais) avec 0,5%.

20 heures - Sans sur­prise, Laurent Wauquiez s’im­pose en tête au soir de ce pre­mier tour de scru­tin. Le pré­sident sor­tant est très lar­ge­ment en tête, avec 43,8 % des voix d’a­près les pre­mières esti­ma­tions Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et la chaîne par­le­men­taire. Seconde, l’é­co­lo­giste Fabienne Grébert ne décroche que 14 % des voix, devant le RN Andrea Kotarac (12,9 %) et la socia­liste Najat Vallaud-Belkacem (11,6%).

19 heures - À quelques heures de la clô­ture des bureaux de vote, l’abs­ten­tion était le grand vain­queur de ce pre­mier tour. À 17 heures, moins d’un élec­teur sur cinq (24,75% des ins­crits) s’était rendu aux urnes, d’a­près les chiffres du minis­tère de l’Intérieur. Soit presque deux fois moins que lors des der­nières élec­tions régio­nales (43,01%) et dépar­te­men­tales (44,16%) de 2015.

Un scru­tin mar­qué par­tout en France par de mul­tiples couacs. De nom­breux élec­teurs n’a­vaient en effet pas reçu de la société Sodrexo les plis élec­to­raux conte­nant les pro­fes­sions de foi et les bul­le­tins de vote, avant le scru­tin. Un man­que­ment que sou­li­gnait le député du Puy-de-Dôme André Chassaigne (PCF) dans un cour­rier adressé au ministre de l’Intérieur le 18 juin 2021.

« Ce choix absurde [de choi­sir la société Sodrexo, déjà à l’o­ri­gine de man­que­ments lors des légis­la­tives en 2017, ndlr] aura des effets délé­tères : favo­ri­ser l’abs­ten­tion, alté­rer les condi­tions de vote par manque d’in­for­ma­tion, créer des dis­tor­sions quand la pro­fes­sion de foi n’est pas arri­vée au détri­ment des can­di­dats qui n’ont pas fait le choix d’en­voyer par voie pos­tale un jour­nal de campagne ».

 

* Sollicité par Place Gre’net sur ce point, Laurent Wauquiez n’a, pour le moment, pas donné suite.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Résultats du Bac Crédit Ministère de l'éducation
Plus de 96 % de réussite au bac dans l’académie de Grenoble, après les rattrapages

  FLASH INFO – Du jamais vu en France… et dans l’académie de Grenoble. Après la session de rattrapage début juillet, 96,1% des élèves ont Lire plus

Diplôme national du brevet : 90,7 % de réussite dans l’académie de Grenoble

  FLASH INFO – Quelques jours après l’annonce des notes du bac, ce sont les résultats du diplôme national du brevet (DNB) qui sont tombés Lire plus

Résultats du Bac Crédit Ministère de l'éducation
Bac 2020 : nombre record de nouveaux bacheliers dans l’académie de Grenoble… comme ailleurs

  FIL INFO – Les résultats du bac sont tombés. Comme chaque année, la plupart des élèves de terminale ont obtenu ce diplôme national sanctionnant Lire plus

Laurent Amadieu emporte presque Saint-Égrève avec 49,3 % des voix

  FIL INFO – La liste de Laurent Amadieu (EELV) arrive en tête à Saint-Égrève avec 49,27 % des voix exprimées. Ses adversaires, Benjamin Coiffard et Lire plus

70 ans de PC-PS touchent-ils à leur fin à Fontaine ?

  FIL INFO - À Fontaine, coup de théâtre : Franck Longo en tête avec 32,13 % des suffrages exprimés, face à Jean-Paul Trovero, le maire Lire plus

Bertrand Spindler conserve les rênes à La Tronche

  FIL INFO - Le maire sortant, Bertrand Spindler, gagne dès le premier tour les élections municipales à La Tronche. Ce, avec 51,35 % des voix Lire plus

Flash Info

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin