Jean-Pierre Barbier, président du conseil Départemental de l’Isère, et Patrick Curtaud, vice-président de la culture, du patrimoine et de la coopération décentralisée, en visite dans les locaux du restaurant Le Floréal. © Département de l'Isère

Le Floréal, pre­mier res­tau­rant du Domaine de Vizille-Musée de la Révolution fran­çaise, vient d’ou­vrir ses portes

Le Floréal, pre­mier res­tau­rant du Domaine de Vizille-Musée de la Révolution fran­çaise, vient d’ou­vrir ses portes

FIL INFO – Premier res­tau­rant du Domaine de Vizille et du musée de la Révolution fran­çaise, le res­tau­rant le Floréal a ouvert ses portes en mai. Situé dans le bâti­ment du mou­lin à aubes du Parc de Vizille, il per­met­tra aux 800 000 visi­teurs annuels du Domaine de Vizille de se restaurer.

Gravure illustrant le mois Floréal du calendrier révolutionnaire français. Auteurs : Tresca, Salvatore (Graveur) – Lafitte, Louis (Dessinateur du modèle)

Gravure illus­trant le mois Floréal du calen­drier révo­lu­tion­naire français.

Son nom n’est pas sans réfé­rence à la Révolution. Désignant le hui­tième mois du calen­drier répu­bli­cain, le mois du prin­temps, Le Floréal a récem­ment ouvert au sein du Domaine de Vizille- Musée de la Révolution fran­çaise.

Ce res­tau­rant est le pre­mier, et unique, du Parc de Vizille, que le Département sur­nomme « pou­mon vert de l’Isère ».

Porté par Jean-Pierre Barbier, pré­sident du conseil dépar­te­men­tal de l’Isère, et Patrick Curtaud, vice-pré­sident de la culture, du patri­moine et de la coopé­ra­tion décen­tra­li­sée, ce res­tau­rant cible les 800 000 visi­teurs annuels du Domaine, dont 70.000 fran­chissent les portes du Musée de la Révolution française.

Un res­tau­rant au cœur d’un lieu historique

Chrystèle Todeschini, gérante de l’établissement et ori­gi­naire de Vizille, pro­pose à ses clients une « carte de cui­sine fran­çaise, faite mai­son, à base de pro­duits isé­rois, pro­mou­vant ainsi les cir­cuits courts », salue le Département. Le res­tau­rant, ouvert toute l’année aux horaires du Parc, accueille ses clients « en ter­rasse ou dans la salle très cosy », pré­cise-t-il encore.

Il s’installe ainsi dans un lieu chargé d’histoire : le bâti­ment du mou­lin à aubes du Parc de Vizille. La roue du mou­lin, fabri­quée entre 1878 et 1891 par la société Brenier & Cie (désor­mais Alstom Power Hydro) fonc­tionne d’ailleurs encore aujourd’hui. Elle a été depuis res­tau­rée, en 2016. Retrouver sa fonc­tion de pro­duc­tion d’énergie est d’ailleurs un pro­chain grand pro­jet pour le Domaine, selon le Département.

Jean-Pierre Barbier, président du conseil Départemental de l’Isère, et Patrick Curtaud, vice-président de la culture, du patrimoine et de la coopération décentralisée, en visite dans les locaux du restaurant Le Floréal. © Département de l'Isère

Jean-Pierre Barbier, pré­sident du conseil Départemental de l’Isère, et Patrick Curtaud, vice-pré­sident de la culture, du patri­moine et de la coopé­ra­tion décen­tra­li­sée, en visite dans les locaux du res­tau­rant Le Floréal, le 27 mars 2021. © Département de l’Isère

La res­tau­ra­tion de ce bâti­ment, pro­tégé au titre des Monuments Historiques en lien avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles (Drac), a coûté 1,8 mil­lion d’euros. Une somme finan­cée par le Département et par la Drac.

Jean-Pierre Barbier, s’est d’ailleurs féli­cité d’un pro­jet qui rem­plit selon lui plu­sieurs objec­tifs : « per­mettre l’éclosion d’un pro­jet éco­no­mique, prô­ner les cir­cuits courts et l’attractivité locale, tout en redon­nant vie au der­nier mou­lin du Domaine de Vizille- Musée de la Révolution fran­çaise, et en pro­té­geant, grâce à cette res­tau­ra­tion, notre patri­moine à tous ».

SK

1 Le calen­drier répu­bli­cain a été créé pen­dant la Révolution fran­çaise et uti­lisé de 1792 à 1806. Le flo­réal est le mois du prin­temps, et de l’é­pa­nouis­se­ment des fleurs.

SK

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dieudonné à Grenoble : un col­lec­tif anti­fas­ciste et anti­ra­ciste s’in­surge contre « ses idées com­plo­tistes et antisémites »

FLASH INFO - Le très controversé humoriste Dieudonné s'arrête à Grenoble, dimanche 27 novembre 2022, dans le cadre de la tournée de son spectacle « Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Saint-Laurent-du-Pont : un homme retrouvé mort à son domi­cile, un sus­pect en garde à vue

FLASH INFO - Un homme de 37 ans a été retrouvé mort à son domicile, ce vendredi 25 novembre 2022, à Saint-Laurent-du-Pont (Isère). La piste Lire plus

Rassemblement d'agents des Ehpad du CCAS André Léo et Lucie Pellat, devant la mairie de Grenoble, mardi 22 novembre 2022, à l'appel de la CFDT et la CGT. © Manuel Pavard - Place Gre'net
CCAS de Grenoble : le cri de détresse des agents des Ehpad Lucie-Pellat et André-Léo

ENQUÊTE - En grève du 17 au 24 novembre 2022, des agents des Ehpad du CCAS de Grenoble André-Léo et Lucie-Pellat1à Montbonnot-Saint-Martin se sont rassemblés Lire plus

Journée contre les vio­lences faites aux femmes : une cam­pagne de la Métro signée Petite Poissone

EN BREF - Alors que le vendredi 25 novembre 2022 marque une nouvelle Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, la Métropole de Lire plus

De gauche à droite : Sarah Marcato, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, Laurent Prévost, préfet de l'Isère et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les vio­lences faites aux femmes : un bilan « encou­ra­geant » mal­gré la hausse du phé­no­mène en Isère

FOCUS - En amont de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes qui se tient ce vendredi 25 novembre 2022, Laurent Lire plus

Novembre 2022, les jeunes plants sur le talus du quartier Mistral n'ont pas survécu, à quelques individus près. Ils ont souffert de la sécheresse du printemps et de l'été 2022 © Jean-Paul Merlo
Quartier Mistral à Grenoble : les trois quarts de la jeune « forêt urbaine » n’ont pas survécu

FOCUS - Faux départ pour la forêt urbaine de Mistral, qui devra être en très grande partie replantée cet hiver. Sur les 5 500 jeunes Lire plus

Flash Info

|

26/11

9h37

|

|

25/11

19h40

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

|

22/11

10h23

|

|

21/11

11h31

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Environnement| Le Smmag, la Métropole et le Grésivaudan annoncent la mise en place de primes (cumu­lables) pour l’a­chat d’un vélo neuf ou d’occasion

Agenda

Je partage !