Lavoir à tapis photo d'ensemble

Un lavoir à tapis public inau­guré aux abords du parc Jean-Verlhac, à La Villeneuve

Un lavoir à tapis public inau­guré aux abords du parc Jean-Verlhac, à La Villeneuve

EN BREF – Mis en ser­vice depuis novembre 2020, le lavoir à tapis situé aux abords du parc Jean-Verlhac, à La Villeneuve, a été inau­guré ce jeudi 10 juin 2021. L’occasion de décou­vrir son Chantier ouvert au public (Cop), qui devrait se ter­mi­ner le ven­dredi 11 juin.

Lavoir à tapis photo d'ensemble

Lavoir à tapis de La Villeneuve, 10 juin 2021. © Ilan Khalifa-Delclos – Placegre​.net

Le lavoir à tapis situé aux abords du parc Jean-Verlhac, au 10 gale­rie de l’Arlequin, a été inau­guré en grandes pompes ce jeudi 10 juin 2021. Un évé­ne­ment en pré­sence de Margot Belair, maire adjointe au sec­teur 4 de Grenoble, Chloé Pantel, maire adjointe au sec­teur 6, et Kheira Capdepon, adjointe aux Aîné-es, Aidant-es et Intergénérationnel.

Un lavoir à tapis public inauguré dans le quartier Villeneuve

Le lavoir en fonc­tion © Auriane Poillet – Ville de Grenoble

Mis en ser­vice en novembre 2020, ce lavoir est acces­sible gra­tui­te­ment à qui le sou­haite sept jours sur sept, de 8 heures à 14 heures. Il suf­fit pour l’u­ti­li­ser de reti­rer un badge à la Régie de quar­tier Villeneuve – Village olym­pique, juste à côté. De quoi per­mettre un lavage pour une durée de douze minutes maximum.

Ce pro­jet, qui aura coûté autour de 70 000 euros, a aussi une dimen­sion éco­lo­gique. En effet, l’es­sen­tiel du bud­get a per­mis la construc­tion d’un réseau adapté d’évacuation des eaux usées. La pres­sion du jet d’eau savon­neuse est par ailleurs adap­tée au lavage de tapis, avec un net­toyage en pro­fon­deur. Idem pour la com­po­si­tion du pro­duit net­toyant, éco­lo­gique. Enfin, une fois le tapis lavé, 6 barres métal­liques per­mettent de le faire sécher au soleil.

Un dis­po­si­tif ludique d’aménagement

Nouveau dis­po­si­tif de la ville de Grenoble : les Chantiers ouverts au public © Ilan Khalifa-Delclos – Placegre​.net

Sur place, un Chantier ouvert au public (Cop) Lavoir à tapis s’est déroulé du lundi 7 au ven­dredi 11 juin, avec pour objec­tif d’aménager de manière ludique les abords du lavoir.

Au pro­gramme, trois ate­liers. Tout d’a­bord, la créa­tion de jar­di­nières ; ensuite, une mosaïque sur un muret por­tant sur le thème de l’eau et des plantes, réa­li­sée par Aziz Chemingui. Ce der­nier s’inspire de la tech­nique tren­ca­dis de l’architecte Atoni Gaudi : il casse les car­rés de mosaïque au mar­teau avant de les réas­sem­bler sur le mur, comme un puzzle.

Aziz Chemingui qui tra­vaille sur la mosaïque au thème de l’eau © Ilan Khalifa-Delclos – Placegre​.net

Enfin, troi­sième ate­lier : une fresque repré­sen­tant un jeu de l’oie, super­visé par l’artiste indé­pen­dant Killah One, qui per­met la sen­si­bi­li­sa­tion « tour­née vers la ges­tion de l’eau et l’environnement » d’après Chloé Pantel.

C’est au total 10 Chantier ouverts au public (Cop) qui ont été lan­cés entre mai et juillet 2021 sur Grenoble, pour un prix moyen de 6000 euros. Une manière d’intégrer les habi­tants dans l’aménagement d’un espace. Ils prennent la forme d’ateliers super­vi­sés par des pro­fes­sion­nels enga­gés par la mai­rie, aux­quels cha­cun peut venir par­ti­ci­per. Les Cop per­mettent de « créer une dyna­mique d’évènementiel », selon Margot Belair, res­pon­sable des Chantiers ouverts au public.

Une volonté d’inclusion à tra­vers le lavoir à tapis

Le lavoir à tapis per­met aussi de faire évo­luer les consciences au sein du quar­tier Villeneuve , ont observé les élues pré­sentes sur place. Son ins­tal­la­tion fait d’ailleurs suite à une réflexion avec les habi­tants pour « accom­pa­gner leurs besoins ». « Politiquement, on vou­lait accom­pa­gner et orga­ni­ser cet usage », pré­cise Kheira Capdepon. Il s’agit d’« abais­ser des bar­rières ». Un pari qui semble réussi puisque, si le lavage de tapis était perçu néga­ti­ve­ment, le lavoir est devenu un lieu « de ren­contres, de convi­via­lité, en plus de sa fonc­tion pre­mière ».

Un lieu de ren­contres qui s’est ouvert au plus grand nombre. « [Auparavant, ndlr], on ne voyait pas les hommes laver les tapis, rap­pelle l’é­lue. Quand on a lancé l’expérimentation, on a vu les petits-enfants, les maris qui accom­pa­gnaient. Il y a eu ce mélange de genres. Ce n’est plus une pra­tique que de femmes ». Une vic­toire dont se féli­cite Kheira Capdepon.

Ilan Khalifa-Delclos

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Meurtre devant un bar à Grenoble : l’autre co-gérant mis en exa­men pour meurtre et écroué

FLASH INFO - Après le meurtre d'un homme de 68 ans, tué par balles devant un bar de la rue Ampère, à Grenoble, le 18 Lire plus

Rassemblement devant le site du CEA de Grenoble jeudi 1er décembre pour réclamer des hausses salariales
Rassemblement devant le site du CEA de Grenoble jeudi 1er décembre pour récla­mer des hausses salariales

FLASH INFO - Les personnels du CEA de Grenoble étaient, une fois encore, appelés à manifester pour leurs salaires, jeudi 1er décembre 2022. Une mobilisation Lire plus

En prélude aux travaux d'aménagement prévus sur le site de l'Esplanade, une équipe de l'INRAP a mis au jour les restes d'une chapelle et quelques sépultures. © Martin de Kerimel – Place Gre’net
Grenoble : de mys­té­rieux ves­tiges archéo­lo­giques mis au jour sous l’Esplanade

FOCUS - Une équipe de l'Institut national de recherches archéologiques préventives vient de découvrir les restes d'une chapelle et des sépultures à quelques mètres sous Lire plus

La Ville d'Eybens coupe son éclairage public entre 1 heure et 5 heures du matin, du 1er décembre au 28 février
La Ville d’Eybens coupe son éclai­rage public entre 1 heure et 5 heures du matin, du 1er décembre au 28 février

FLASH INFO - Après les communes de Meylan et de Fontaine, c'est au tour d'Eybens d'expérimenter l'extinction de son éclairage public. Durant trois mois, du Lire plus

Le but des passerelles à vélo : réduire les discontinuités cyclables pour améliorer le report modal. © La Métropole de Grenoble
Plan d’ac­tion vélo : la métro­pole de Grenoble crée des pas­se­relles pour fran­chir les rivières et les voies routières

FOCUS - La métropole de Grenoble a décidé de créer des passerelles, dans le cadre de son plan d’action en faveur du vélo. Les élus Lire plus

Le salon Artisa doit accueillir quelque 180 exposants jusqu'au 4 décembre inclus. Il se présente comme "la plus grande galerie d'artisanat d'art de la région". DR
Grenoble : les salons Artisa et Naturissima ouvrent simul­ta­né­ment à Alpexpo

ÉVÈNEMENT - Près de trois cents exposants attendent le public à Alpexpo du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2022, à l'occasion des salons Lire plus

Flash Info

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !