Le bidonville de la rue Jean Macé. © Tim Buisson – Place Gre’net

Bidonville Jean-Macé à Grenoble : les riverains, excédés, sortent du silence face à l’inertie des pouvoirs publics

Bidonville Jean-Macé à Grenoble : les riverains, excédés, sortent du silence face à l’inertie des pouvoirs publics

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DECRYPTAGE – Depuis plusieurs mois, un bidonville s’est formé au niveau de la rue Jean-Macé, dans le quartier de la gare à Grenoble. Plus de 120 personnes originaires de Roumanie vivent sur place dans une extrême précarité. Entre nuisances sonores, prostitution et conditions d’hygiène dégradées, les riverains sont quant à eux excédés.

 

 

Squat du site Jean-Macé

Le squat du site Jean-Macé © Julie Callendret – Place Gre’net

« Nous sommes igno­rés, lâche un des rive­rains du bidon­ville consti­tué au niveau du 29 rue Jean-Macé, dans le quar­tier de la gare à Grenoble. Le squat a peu à peu pris de l’am­pleur et regroupe désor­mais plus de 120 personnes.

 

« Il n’y a aucune consi­dé­ra­tion pour nous », déplore cet habi­tant du quar­tier. Face à la situa­tion, une tren­taine de rive­rains se sont donc ras­sem­blés au sein du col­lec­tif Squat Jean-Macé afin d’in­ter­pel­ler les pou­voirs publics.

 

Fabrice* nous invite sur la ter­rasse com­mune de son immeuble afin de nous mon­trer les désa­gré­ments qu’il subit depuis plu­sieurs mois. On entre par la rue Émile-Gueymard, côté gare. Avec son fils, il s’oc­cupe des jar­di­nières où poussent des salades bien ali­gnées. Juste der­rière, en contre­bas, on aper­çoit la cour du bidon­ville. Et, sur­tout, une mul­ti­tude de déchets sur les toits. Des pneus, des roues de vélos ou encore des jouets d’en­fants en plastique.

 

Le bidonville de la rue Jean Macé. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le bidon­ville de la rue Jean-Macé. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

Les occu­pants ont fabri­qué des portes pour entrer dans les garages, qui servent désor­mais de loge­ments. « C’est une situa­tion dif­fi­cile à expli­quer à un ado­les­cent, je peux vous le dire », glisse Fabrice dont le bal­con, comme celui de ses voi­sins, sur­plombe la cour squattée.

 

 

Un cadre de vie dégradé pour les riverains depuis la fin 2020

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 81 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La justice ordonne la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble
La justice ordonne la suspension de l’arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble

FIL INFO — Le tribunal administratif de Grenoble ordonne à la Ville de Grenoble la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations siglées Place(s) aux enfants. Lire plus

Conseil métropolitain : le groupe Une métropole d’avance demande au gouvernement de déclarer « l’état d’urgence climatique »

FOCUS - Le groupe Une métropole d'avance (Uma) a formulé un vœu demandant au gouvernement de déclarer l'état d'urgence climatique lors du conseil métropolitain de Lire plus

Place(s) aux enfants: nouvelles polémiques autour de la piétonnisation de plusieurs rues à Grenoble
Place(s) aux enfants : nouvelles polémiques autour de la piétonnisation de plusieurs rues à Grenoble

FOCUS - Alors que la Ville de Grenoble vient de présenter (de nouveau) le déploiement du dispositif Place(s) aux enfants, la colère contre la piétonnisation d'une dizaine Lire plus

Fermeture d'Esclangon: Grenoble coupe-t-elle les ponts avec la Ville de Fontaine et la Métropole?
Fermeture d’Esclangon : Grenoble coupe-t-elle les ponts avec la Ville de Fontaine et la Métropole ?

FOCUS - La décision de la Ville de Grenoble de ne pas rouvrir, comme attendu, le pont Esclangon dans son sens Grenoble-Fontaine provoque la colère Lire plus

Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition
Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition

FOCUS - Sept ans après leur disparition, les colonnes Morris JCDecaux refont leur apparition dans le paysage urbain grenoblois. De quoi susciter l'ironie du groupe Lire plus

Jugement du Tribunal administratif sur la piétonnisation de la rue Cuvier: une validation, ou un camouflet?
Jugement du tribunal administratif sur la piétonnisation de la rue Cuvier : une validation ou un camouflet ?

FOCUS - Saisi par un commerçant, le tribunal administratif de Grenoble a rendu son jugement sur la question de la piétonnisation de la rue Cuvier. Lire plus

Flash Info

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin