Appel Forêt -
Le Collectif pour la gratuité des transports en commun interpelle la Métropole de Grenoble

Le Collectif pour la gratuité des transports dénonce à son tour les dividendes versés aux actionnaires de GEG

Le Collectif pour la gratuité des transports dénonce à son tour les dividendes versés aux actionnaires de GEG

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — « Comment va-t-on expliquer aux personnes que via leur facture d’électricité elles subventionnent en fait les transports ? ». Telle est la question que pose le Collectif pour la gratuité des transports publics. Un collectif qui annonce soutenir le mouvement de salariés de GEG contre le versement de dividendes de 5 millions d’euros aux actionnaires de la Sem.

 

 » Comment accep­ter le tri­ple­ment du mon­tant des divi­dendes alors que les salaires sont à la traîne et qu’il y a autant besoin d’embaucher », écrit le Collectif par voie de com­mu­ni­qué. Qui ajoute que la déci­sion de ver­ser ces divi­dendes « revient à don­ner deux mil­lions d’eu­ros à Engie, action­naire privé ». Et s’in­ter­roge dès lors sur le « sens poli­tique » d’une telle déci­sion, qui irrite au plus haut point les syn­di­cats de l’entreprise.

 

Le Collectif pour la gratuité des transports publics soutient les salariés de GEG en lutte contre les dividendes versés aux actionnaires © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le Collectif pour la gra­tuité des trans­ports publics sou­tient les sala­riés de GEG en lutte contre les divi­dendes ver­sés aux action­naires © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les divi­dendes sont notam­ment jus­ti­fiés par la néces­sité de ren­flouer les caisses de la SemiTag. Argument balayé du revers de la main par le Collectif. « Les dif­fi­cul­tés actuelles de la SemiTag sont dues pour l’es­sen­tiel à l’é­pi­dé­mie de Covid et à la poli­tique sani­taire déci­dée par le gou­ver­ne­ment », écrit-il. Avant de livrer sa solu­tion : « Quitte à s’endetter momen­ta­né­ment, la Métropole doit don­ner les moyens à la SemiTag de fonc­tion­ner nor­ma­le­ment, tout en s’adressant à l’État pour la prise en charge »

 

Et de conclure par une ques­tion : « Si, pour finan­cer les dif­fi­cul­tés actuelles, il faut pré­le­ver sur les Sem comme GEG, com­ment la Métropole et le Département feront-ils pour finan­cer les dépenses autre­ment plus impor­tantes indis­pen­sables pour déve­lop­per les trans­ports publics et répondre à l’urgence sociale ? ». Rappelons que la CGT, par­tie-pre­nante dans le conflit social à GEG, est membre du Collectif pour la gra­tuité des trans­ports publics.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Du vaccinodrome au CCAS, la vaccination reste un enjeu majeur pour l'État comme la Ville de Grenoble
La Ville de Grenoble et la préfecture de l’Isère mobilisées pour une couverture vaccinale optimale

FOCUS - Le maire de Grenoble, le préfet de l'Isère et le directeur départemental de l'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes visitaient jeudi 29 juillet Lire plus

Le Secours catholique et la Ville de Grenoble partenaires pour vacciner les plus précaires
Le Secours catholique et la Ville de Grenoble partenaires pour vacciner les plus précaires

FOCUS - En partenariat avec le Secours catholique, le centre de vaccination de la Ville de Grenoble se déplaçait dans la cour du diocèse pour Lire plus

Atelier jardinage au jardin éco-pédagogique de la commune de Vif © Cultivons nos toits
Une troisième ferme urbaine va voir le jour sur un terrain situé entre les Villeneuve de Grenoble et d’Échirolles

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a décidé de mettre un terrain à disposition de l'association Collectif autonomie alimentaire de Grenoble et ses environs, Lire plus

Alain Carignon en discussion avec un riverain du parc Henri Tarze. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Parc Tarze : le groupe d’opposition d’Alain Carignon crie au “bétonnage”, la Ville de Grenoble dément

FOCUS - Le groupe d'opposition d'Alain Carignon remonte au créneau concernant le projet d'aménagement du parc Tarze par la Ville de Grenoble. L'élu y organisait, Lire plus

Vers une société d'économie mixte public-privé dans le cadre de la fusion entre Actis et Grenoble Habitat?
Rapprochement d’Actis et de Grenoble Habitat : la société d’économie mixte, scénario privilégié ?

FOCUS - Pour le Collectif contre la privatisation d'Actis, la preuve est faite: le "rapprochement" entre Actis et Grenoble Habitat (GH), voulue par la Métropole Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « déprécarisation » pour ses agents éducation et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

Flash Info

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin