Appel Forêt -
Mois décolonial: face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des "attaques réactionnaires graves"

Mois décolonial : face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des « attaques réactionnaires graves »

Mois décolonial : face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des « attaques réactionnaires graves »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Les réactions se succèdent au sujet du Mois décolonial de Grenoble. Ceci malgré le désengagement marqué de la Ville de Grenoble, de Sciences Po Grenoble et de l’Université Grenoble Alpes. En retour, les organisateurs de l’événement dénoncent des « attaques réactionnaires graves ».

 

 

Une occa­sion trop belle à quelques semaines des élec­tions dépar­te­men­tales et régio­nales ? Le Mois déco­lo­nial, orga­nisé par un col­lec­tif de quatre asso­cia­tions, conti­nue de sus­ci­ter des réac­tions au sein de la classe poli­tique. Ceci en dépit du désen­ga­ge­ment mar­qué de la Ville de Grenoble, de Sciences Po Grenoble et de l’Université Grenoble-Alpes, toutes trois pré­sen­tées comme par­te­naires et finan­ceurs avant de prendre leurs distances.

 

Taha Bouhafs moque le désengagement des institutions (non)-partenaires du Mois décolonial © Laurent Genin - Place Gre'net

Taha Bouhafs moque le désen­ga­ge­ment des ins­ti­tu­tions par­te­naires du Mois déco­lo­nial. © Laurent Genin – Place Gre’net

 

Un retrait qui n’a pas man­qué de sus­ci­ter l’i­ro­nie, notam­ment de Taha Bouhafs, jour­na­liste (contro­versé) et mili­tant anti­ra­ciste franco-algé­rien invité en tant que par­ti­ci­pant au Mois déco­lo­nial. « Y a des échanges de mails depuis des mois, des salles allouées, des mil­liers d’eu­ros de sub­ven­tions qui ont été ver­sés mais ça fait sem­blant de pas savoir de quoi on parle », écri­vait-il ainsi sur Twitter à l’an­nonce du retrait des trois partenaires.

 

 

Des partenaires qui n’en sont pas, ou plus… ou pas encore ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Du vaccinodrome au CCAS, la vaccination reste un enjeu majeur pour l'État comme la Ville de Grenoble
La Ville de Grenoble et la préfecture de l’Isère mobilisées pour une couverture vaccinale optimale

FOCUS - Le maire de Grenoble, le préfet de l'Isère et le directeur départemental de l'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes visitaient jeudi 29 juillet Lire plus

Le Secours catholique et la Ville de Grenoble partenaires pour vacciner les plus précaires
Le Secours catholique et la Ville de Grenoble partenaires pour vacciner les plus précaires

FOCUS - En partenariat avec le Secours catholique, le centre de vaccination de la Ville de Grenoble se déplaçait dans la cour du diocèse pour Lire plus

Atelier jardinage au jardin éco-pédagogique de la commune de Vif © Cultivons nos toits
Une troisième ferme urbaine va voir le jour sur un terrain situé entre les Villeneuve de Grenoble et d’Échirolles

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a décidé de mettre un terrain à disposition de l'association Collectif autonomie alimentaire de Grenoble et ses environs, Lire plus

Alain Carignon en discussion avec un riverain du parc Henri Tarze. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Parc Tarze : le groupe d’opposition d’Alain Carignon crie au “bétonnage”, la Ville de Grenoble dément

FOCUS - Le groupe d'opposition d'Alain Carignon remonte au créneau concernant le projet d'aménagement du parc Tarze par la Ville de Grenoble. L'élu y organisait, Lire plus

Vers une société d'économie mixte public-privé dans le cadre de la fusion entre Actis et Grenoble Habitat?
Rapprochement d’Actis et de Grenoble Habitat : la société d’économie mixte, scénario privilégié ?

FOCUS - Pour le Collectif contre la privatisation d'Actis, la preuve est faite: le "rapprochement" entre Actis et Grenoble Habitat (GH), voulue par la Métropole Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « déprécarisation » pour ses agents éducation et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

Flash Info

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin