Mois décolonial: face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des "attaques réactionnaires graves"

Mois décolonial : face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des « attaques réactionnaires graves »

Mois décolonial : face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des « attaques réactionnaires graves »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Les réactions se succèdent au sujet du Mois décolonial de Grenoble. Ceci malgré le désengagement marqué de la Ville de Grenoble, de Sciences Po Grenoble et de l’Université Grenoble Alpes. En retour, les organisateurs de l’événement dénoncent des « attaques réactionnaires graves ».

 

 

Une occa­sion trop belle à quelques semaines des élec­tions dépar­te­men­tales et régio­nales ? Le Mois déco­lo­nial, orga­nisé par un col­lec­tif de quatre asso­cia­tions, conti­nue de sus­ci­ter des réac­tions au sein de la classe poli­tique. Ceci en dépit du désen­ga­ge­ment mar­qué de la Ville de Grenoble, de Sciences Po Grenoble et de l’Université Grenoble-Alpes, toutes trois pré­sen­tées comme par­te­naires et finan­ceurs avant de prendre leurs distances.

 

Taha Bouhafs moque le désengagement des institutions (non)-partenaires du Mois décolonial © Laurent Genin - Place Gre'net

Taha Bouhafs moque le désen­ga­ge­ment des ins­ti­tu­tions par­te­naires du Mois déco­lo­nial. © Laurent Genin – Place Gre’net

 

Un retrait qui n’a pas man­qué de sus­ci­ter l’i­ro­nie, notam­ment de Taha Bouhafs, jour­na­liste (contro­versé) et mili­tant anti­ra­ciste franco-algé­rien invité en tant que par­ti­ci­pant au Mois déco­lo­nial. « Y a des échanges de mails depuis des mois, des salles allouées, des mil­liers d’eu­ros de sub­ven­tions qui ont été ver­sés mais ça fait sem­blant de pas savoir de quoi on parle », écri­vait-il ainsi sur Twitter à l’an­nonce du retrait des trois partenaires.

 

 

Des partenaires qui n’en sont pas, ou plus… ou pas encore ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Banderole de la coopérative d'habitants Graine de bitume figurant aux abords de la parcelle située rue Alfred de Vigny, quartier Beauvert. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Projet d’habitat coopératif dans le quartier Beauvert à Grenoble : la coopérative d’habitants Graine de bitume dénonce « les promesses non tenues » de la Ville

REPORTAGE VIDÉO - La coopérative d'habitants Graine de bitume organisait, ce samedi 22 janvier 2022, un rassemblement pour dénoncer les « promesses non tenues » Lire plus

La Ville de Grenoble et les associations accusent le FDPTIMA de financer le trafic routier dans la vallée de la Maurienne avec les bénéfices du trafic routier de la vallée de l’Arve. © evoPix.evolo / Shutterstock
Pollution de l’air des vallées alpines : la Ville de Grenoble relance la bataille judiciaire

FOCUS - La Ville de Grenoble a annoncé, ce mardi 18 janvier 2022, qu'elle faisait appel du non-lieu prononcé pour sa plainte de 2018 concernant Lire plus

Les paysages depuis la Tour Perret de Grenoble s'exposent... en attendant les travaux de restauration fin 2022?
Les paysages depuis la Tour Perret de Grenoble s’exposent… en attendant les travaux de restauration fin 2022 ?

FLASH INFO — "Cent ans de paysages depuis la Tour Perret". Telle est la promesse de l'exposition organisée par la Ville de Grenoble à l'Ancien Lire plus

L'hôtel d'activités Artis du quartier Mistral à Grenoble doit rouvrir ses portes au mois de mars 2022
L’hôtel d’activités Artis du quartier Mistral à Grenoble doit rouvrir ses portes en mars 2022

EN BREF - Endommagé par deux incendies successifs en mars puis juin 2019, l'hôtel d'activités Artis de Grenoble est en fin de rénovation. Réouverture prévue Lire plus

La Ville de Grenoble vante une saison de plantations 2021-2022 record avec plus de 1500 arbres prévus
La Ville de Grenoble vante une saison de plantations 2021 – 2022 record avec plus de 1500 arbres prévus

FIL INFO - La Ville de Grenoble annonce des plantations d'arbres records pour 2021-2022, saison marquée par le titre de Capitale verte européenne. Ce sont Lire plus

Charte de l'habitat: la Ville de Grenoble demande aux Grenoblois leurs idées "pour mieux habiter la ville"
Charte de l’habitat : la Ville de Grenoble demande aux Grenoblois leurs idées « pour mieux habiter la ville »

FLASH INFO — Recueillir les attentes et les idées des Grenoblois "pour mieux habiter la ville". Tel est l'objectif d'un questionnaire lancé par la Ville Lire plus

Flash Info

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin