Rassemblement contre les violences entre le collège Fantin-Latour et Aimé Césaire à Grenoble mercredi 26 mai 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net

Grenoble : après des actes de violence aux collèges Fantin-Latour et Aimé-Césaire, les parents veulent “calmer le jeu”

Grenoble : après des actes de violence aux collèges Fantin-Latour et Aimé-Césaire, les parents veulent “calmer le jeu”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Depuis plusieurs semaines, des adolescents des quartiers grenoblois Mistral – Vallier Catane et Saint-Bruno cherchent à s’affronter. La police est même intervenue pour déjouer une bagarre. Face à ces violences, la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) a organisé deux rassemblements simultanés, mercredi 26 mai, devant les collèges Aimé-Césaire, dans le quartier Mistral, et Fantin-Latour dans le quartier Saint-Bruno.

 

 

Rassemblement contre les violences entre le collège Fantin-Latour et Aimé Césaire à Grenoble mercredi 26 mai 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net

Rassemblement contre les vio­lences devant le col­lège Fantin-Latour à Grenoble, mer­credi 26 mai 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net

« On n’a pas envie que ça dérive plus que ça », explique Christine. Avec son conjoint Antoine, elle fait par­tie de la tren­taine de parents d’é­lèves qui se sont mobi­li­sés, mer­credi 26 mai, devant le col­lège Fantin-Latour dans le quar­tier Saint-Bruno, à Grenoble. D’autres se sont réunis au même moment devant le col­lège Aimé-Césaire, dans le quar­tier Mistral.

 

Leur objec­tif ? « Calmer le jeu », confie Jérôme Martin, res­pon­sable du conseil local FCPE du col­lège Fantin-Latour. Depuis plu­sieurs semaines, des bandes rivales cherchent en effet à s’af­fron­ter devant les deux collèges.

 

Tensions aux collèges Fantin-Latour et Aimé-Césaire.Rassemblement devant le collège Aimé Césaire. © Tim Buisson – Place Gre’net

Rassemblement devant le col­lège Aimé-Césaire. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

« Ca fait un mois ou deux qu’il y a des petits conflits et, là, on est monté en inten­sité », explique Jérôme Martin. La police est ainsi inter­ve­nue, mer­credi 19 mai, pour déjouer une rixe entre une qua­ran­taine de jeunes devant le col­lège Aimé-Césaire. Certains étaient armés de barres de fer. De quoi inquié­ter les parents d’élèves…

 

 

« On a peur que, pour une broutille, on arrive à des extrêmes »

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 62 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un homme blessé par balle lors d’une rixe opposant plusieurs individus à Échirolles

  FLASH INFO - Un homme a été blessé par balle lors d'une rixe opposant plusieurs individus ce lundi 12 avril 2021 à Échirolles. Les Lire plus

Le cortège étudiants-lycéens était encore bien présent dans la manifestation ce jeudi 20 février. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Manifestation du 20 février à Grenoble : entre échauffourées et mobilisation des bistrots

  FOCUS – Une nouvelle journée de manifestation contre la réforme des retraites a eu lieu ce jeudi 20 février à l’appel de l’intersyndicale, à Lire plus

© Stéphane Gemmani
Le conseiller régional Stéphane Gemmani, cible de menaces et d’injures racistes à Grenoble

FIL INFO - Ciblé à son domicile par un tag le menaçant directement, le conseiller régional Stéphane Gemmani a poussé un gros coup de gueule Lire plus

Le juge des référés a confirmé la fermeture administrative, pour six mois, de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble. En cause : les prêches radicaux de l'imam.
La justice confirme la fermeture pour six mois de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble

EN BREF - Le juge des référés a confirmé la fermeture administrative, pour six mois, de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble. L'association musulmane dauphinoise gestionnaire Lire plus

Le juge des référés a confirmé la fermeture administrative, pour six mois, de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble. En cause : les prêches radicaux de l'imam.
La fermeture administrative de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble entre les mains de la justice

FIL INFO - Le préfet de l'Isère avait ordonné, le 5 février dernier, la fermeture pour six mois de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble, en Lire plus

Réunion préparatoire du 24 octobre. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Nous toutes : le mouvement contre les violences sexistes prépare une « déferlante féministe » à Grenoble

FOCUS - Le mouvement féministe Nous toutes organise le 24 novembre dans toute la France une « déferlante féministe ». Avec un objectif : rassembler Lire plus

Flash Info

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin