Transition écologique : l’enseignement supérieur s’engage avec l’Accord de Grenoble

sep article

 

EN BREF – L’Accord de Grenoble, créé par l’association grenobloise Cop 2 étudiante, vise à accélérer la transition écologique dans les établissements d’enseignement supérieur en France. Vingt-et-un établissements sont déjà signataires, et trente autres devraient suivre.

 

 

Université Grenoble Alpes - COP 2 Étudiante

Université Grenoble Alpes © Cop 2 étu­diante

Alors que l’Assemblée natio­nale a bou­clé, le 17 avril 2021, l’examen en pre­mière lec­ture de la loi Climat et Résilience, l’association gre­no­bloise Cop 2 étu­diante se mobi­lise. Et incite les éta­blis­se­ments d’enseignement supé­rieur à s’engager dans la tran­si­tion éco­lo­gique à tra­vers la signa­ture de l’Accord de Grenoble.

 

Présenté lors de l’ouverture de la Cop 2 étu­diante les 10 et 11 avril, l’Accord de Grenoble engage les éta­blis­se­ments d’enseignement supé­rieur sur 11 objec­tifs concrets de tran­si­tion socio-éco­lo­gique. Grandes écoles comme uni­ver­si­tés, déjà 21 éta­blis­se­ments ont signé l’accord. Parmi eux figurent, entre autres, Grenoble INP, Grenoble École de mana­ge­ment (Gem) et Polytech Grenoble.

 

Près de 30 autres éta­blis­se­ments ont mani­festé leur inten­tion de le signer à leur tour, et effec­tué des démarches dans ce sens auprès de leur conseil d’administration. Au total, 450 000 étu­diants sont ainsi concer­nés.

 

 

Plus de 900 participants répartis dans 70 groupes de travail

 

L’Accord de Grenoble est le fruit de plu­sieurs mois de tra­vail. Il s’inspire de pro­po­si­tions for­mu­lées par des groupes de réflexion consti­tués en décembre 2020 dans toute la France. « Des groupes tri­par­tites réunis­sant étu­diants, ensei­gnants-cher­cheurs et membres du per­son­nel admi­nis­tra­tif », pré­cise Maloé Roger, membre de l’association Cop 2 étu­diante et res­pon­sable du pôle Cop.

 

Signataires de l'Accord de Grenoble

Signataires de l’Accord de Grenoble © Cop 2 étu­diante

La Cop 2 étu­diante a regroupé et syn­thé­tisé les ren­dus de ces groupes de tra­vail pour abou­tir à la rédac­tion de l’Accord de Grenoble. Plus de 900 per­sonnes issues de 70 éta­blis­se­ments ont ainsi contri­bué à son contenu. Parmi les 11 objec­tifs détaillés dans l’accord : sen­si­bi­li­ser et for­mer les étu­diants à la tran­si­tion éco­lo­gique, aug­men­ter la par­ti­ci­pa­tion de la recherche dans l’effort de tran­si­tion, suivre et publier son empreinte car­bone ou encore assu­rer une ges­tion du cam­pus res­pec­tueuse de l’environnement. Pour ne citer qu’eux.

 

 

« L’idée, c’est de faire signer l’Accord de Grenoble par un maximum d’établissements »

 

Pour la Cop 2 étu­diante, il s’agit main­te­nant d’aider les éta­blis­se­ments signa­taires de l’accord à res­pec­ter leurs enga­ge­ments. « C’est tout l’objet de la péren­ni­sa­tion de l’association », explique Quentin Taupin, coor­di­na­teur du pro­jet. Chaque année, une enquête lui per­met­tra ainsi d’effectuer un suivi afin de véri­fier ce qui a été mis en place, ce qui a fonc­tionné ou pas.

 

Quelles pers­pec­tives pour la suite ? Élargir le nombre de signa­taires en tou­chant toutes les for­ma­tions : BTS, DUT et, pour­quoi pas, les classes pré­pa­ra­toires. « L’idée, c’est de pro­mou­voir l’Accord de Grenoble et le faire signer par un maxi­mum d’établissements », déclare Florent Vince, pré­sident de la Cop 2 étu­diante. « Nous avons envie de don­ner à ce pro­jet encore plus d’ampleur pour effec­tuer une vraie balance sur la place de la tran­si­tion éco­lo­gique dans l’enseignement supé­rieur en France. »

 

Julie Callendret

 

commentez lire les commentaires
1877 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.