COUV Le collectif La supérette devant le Magasin des horizons, dimanche 18 avril 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Le col­lec­tif La Supérette veut occu­per le Magasin des hori­zons, centre natio­nal d’art contem­po­rain de Grenoble

Le col­lec­tif La Supérette veut occu­per le Magasin des hori­zons, centre natio­nal d’art contem­po­rain de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS - Empêché par la police, samedi 17 avril au soir, d'occuper les locaux du Magasin des horizons, le collectif La supérette espère toutefois trouver un terrain d'entente avec la Ville et la présidente du conseil d'administration du centre national d'art contemporain de Grenoble. Son objectif ? Occuper pendant un mois l'espace artistique du Cnac, en toute autonomie. En bonne voie samedi soir, les négociations ont ensuite pris une autre tournure…

 

 

Le collectif La supérette devant le Magasin des horizons, dimanche 18 avril 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Le collectif La supérette devant le Magasin des horizons, dimanche 18 avril 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Quartier Bouchayer-Viallet, samedi 17 avril, vers 17 h 30, une centaine de personnes ont pénétré dans les locaux du Magasin des horizons, fermé depuis plus d'un an.

 

Leur intention ? Occuper ce lieu culturel et lui redonner vie pendant un mois en faisant venir des artistes.

 

À l'origine de cette opération, le nouveau collectif La Supérette, qui rassemble des militants, des artistes et des habitants du quartier Bouchayer-Viallet. « On occupera uniquement l'espace central du Magasin, appelé la Rue. C'est covid-compatible ! », lance une militante.

 

 

Le collectif La Supérette veut se réapproprier le Magasin, lieu culturel désormais vide

 

Ce n'est pas un hasard si le collectif La Supérette est passé à l'action, ce samedi, juste après l'arrivée de la vélorution contre l'urbanisation agressive devant la Belle électrique. Les deux événements entraient en résonance.

 

Arrivée de la vélorution devant la Belle électrique, samedi 17 juin 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Arrivée de la vélorution devant la Belle électrique, samedi 17 juin 2021. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

La vélorution dénonçait notamment l'expulsion d'habitants et d'artistes de lieux de vie pour les vendre à des promoteurs. Ce qui a conduit, selon les organisateurs de la vélorution, à la gentrification du quartier Bouchayer-Viallet.

 

De son côté, le collectif La Supérette souhaite qu'habitants et artistes se réapproprient un lieu culturel désormais vide et trop longtemps mal géré, accusent-ils, pour en faire un espace dédié aux artistes, plus humain et constructif.

 

 

«Les trois dernières directions du Cnac ont été catastrophiques»

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 63 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

COUV Le Magasin de Grenoble (fermé depuis des mois pour cause de crise manageriale) a été symboliquement "rfermé" par "Les amis du Rouvre", ce mardi 18 mai 2021. Crédit La Supérette
Occupation du Magasin des hori­zons à Grenoble : La Supérette annonce que « ça r’ferme »

EN BREF – Alors que les lieux culturels se sont fait une joie de rouvrir ce mercredi 19 mai, le Magasin des horizons de Grenoble, Lire plus

COUV La collectif La supérette devant le Magasin des horizons lundi 19 avril 2021 Crédit Audrey Dreo
Occupation du Magasin : La Supérette pro­pose une rési­dence d’artistes d’un nou­veau genre

  EN BREF - L’occupation du Magasin des horizons par le collectif La Supérette pourrait prendre la forme d'une résidence d'artistes, selon la Ville de Lire plus

Magasin cnac, centre national d'art contemporain français, Site Bouchayer-Viallet, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net
À Grenoble, l’ho­ri­zon du Magasin brouillé par les mul­tiples crises et polémiques

  ENQUÊTE - Le Magasin des horizons, centre national d'art et de culture de Grenoble, connaît de (nouvelles) crises, avec le départ de sa directrice Lire plus

L'entré principale du Magasin des horizons. © Adèle Duminy - Place Gre'net
Grenoble : mal­gré les polé­miques, Le Magasin des Horizons va béné­fi­cier du sou­tien des acteurs publics

  EN BREF - Lors du conseil municipal de ce 8 mars, Alain Carignon a formulé un vœu invitant les acteurs publics à soutenir le Lire plus

la belle électrique © Denis Morin
Des échanges sur­vol­tés autour de La Belle élec­trique au conseil muni­ci­pal de Grenoble

  FOCUS – La Belle électrique déchaîne les passions à Grenoble. Plus précisément, la décision de la Ville de casser la procédure de renouvellement de Lire plus

L'association MixLab s'inquiète pour son avenir aux commandes de La Belle électrique, la Ville rassure
Mixlab, ges­tion­naire de La Belle élec­trique, sous ten­sion après la volte-face de la Ville de Grenoble

  FOCUS — Aux commandes de La Belle électrique depuis ses débuts, l'association MixLab pensait bien engagée la reconduction de sa délégation de service public Lire plus

Flash Info

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

|

09/05

12h05

|

|

06/05

20h04

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin