Accident Pont de Chartreuse à Grenoble, le 18 avril 2021. © Antoine Girardier - Place Gre'net

Accident : un blessé grave et un jog­geur mort après avoir été fau­ché sur le pont de Chartreuse à Grenoble

Accident : un blessé grave et un jog­geur mort après avoir été fau­ché sur le pont de Chartreuse à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Après la perte de contrôle de son véhi­cule, un conduc­teur qui avait consommé de l’al­cool a pro­vo­qué un grave acci­dent de la cir­cu­la­tion, ce dimanche 18 avril 2021 au matin, sur le pont de Chartreuse à Grenoble. Deux per­sonnes ont été griè­ve­ment bles­sées : un jog­geur qui cou­rait sur le pont et l’un des deux pas­sa­gers du véhicule.

Article mis à jour ce mardi 20 avril 2021 à 19h30 (voir encadré)

L’accident s’est déroulé peu après 7 h 30 lors­qu’une Mitsubishi venant du bou­le­vard Maréchal-Leclerc et cir­cu­lant à très grande allure – le comp­teur mar­quait 120 km/h – a emprunté le pont de Chartreuse en zig­za­guant. Le conduc­teur âgé de 23 ans per­dant le contrôle de sa voi­ture a ensuite per­cuté deux lam­pa­daires avant qu’elle n’effectue une série de ton­neaux. C’est à ce moment-là que le véhi­cule a fau­ché, en pleine course, un jog­geur qui fai­sait son foo­ting mati­nal sur le trot­toir du pont.

Accident Pont de Chartreuse à Grenoble, le 18 avril 2021. ©Antoine Girardier - Placegre.net

Accident pont de Chartreuse à Grenoble, le 18 avril 2021. © Antoine Girardier – Place Gre’net

Le bilan de l’ac­ci­dent est lourd. Les impor­tants secours dépê­chés sur place ont tou­te­fois pu rani­mer le jog­geur âgé de 52 ans, alors en arrêt car­dio­res­pi­ra­toire. Les secours l’ont trans­porté au ser­vice décho­cage du CHU, son pro­nos­tic vital étant engagé.

Dans le véhi­cule, se trou­vaient trois per­sonnes dont deux ont pu s’extraire de la Mitsubishi.

Quant au pas­sa­ger avant âgé de 25 ans, griè­ve­ment blessé, il a fait l’objet d’une déli­cate dés­in­car­cé­ra­tion. Le Samu de l’Isère l’a trans­porté en urgence au CHU alors qu’il se trou­vait dans un état cri­tique. Ce qui n’é­tait pas le cas du conduc­teur et du pas­sa­ger arrière, eux aussi bles­sés mais moins gravement.

La conduite à grande vitesse sous l’empire d’un état alcoo­lique en cause

D’après l’un des pas­sa­gers, les trois occu­pants du véhi­cule avaient consommé de l’alcool, rap­porte la Direction dépar­te­men­tale de la sécu­rité publique de l’Isère (DDSP) Ce qu’a confirmé à France Bleu Isère, Éric Vaillant, pro­cu­reur de la République de Grenoble, qui met éga­le­ment en cause une vitesse exces­sive. Le conduc­teur du véhi­cule, inter­pellé à sa sor­tie de l’hôpital a fait l’ob­jet d’une garde à vue pour « bles­sures invo­lon­taires par conduc­teur ». Dimanche soir, les pro­nos­tics vitaux du jog­geur et du pas­sa­ger dés­in­car­céré res­taient tou­jours engagés.

Cet acci­dent dû à la consom­ma­tion d’al­cool et à la vitesse sur­vient dans le cadre d’un débat sur le sujet des points noirs acci­den­to­gènes sur le ter­ri­toire de la métro­pole gre­no­bloise. Et ce très peu de temps après le décès d’un enfant de 12 ans, ren­versé à Sassenage par un auto­mo­bi­liste là encore cir­cu­lant à grande vitesse.

JK

Décès du jog­geur ren­versé par une voi­ture dont le conduc­teur avait un taux de 1,81 gramme d’alcool par litre de sang1Article mis à jour ce mardi 20 avril à 19 heures 30

Dernier rebon­dis­se­ment de ce tra­gique acci­dent, le jog­geur a été déclaré, mardi 20 avril, « en état de mort céré­brale par les méde­cins », a indi­qué Éric Vaillant, pro­cu­reur de la République de Grenoble. Le pas­sa­ger avant griè­ve­ment blessé, res­tait hos­pi­ta­lisé mais sans que son pro­nos­tic vital soit engagé.

Le conduc­teur à l’o­ri­gine de l’ac­ci­dent a été mis en exa­men par le juge d’ins­truc­tion pour « bles­sures invo­lon­taires aggra­vées par l’al­cool et la vitesse ». Le juge des liber­tés et de la déten­tion (JLD) l’a placé en déten­tion pro­vi­soire, pré­cise le pro­cu­reur de la République.

Éric Vaillant, procureur de la République au TGI de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Éric Vaillant, pro­cu­reur de la République au TGI de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le pro­cu­reur a en effet confirmé que le taux d’al­coo­lé­mie du conduc­teur était bien, outre la vitesse exces­sive, la cause de l’ac­ci­dent. Le test pra­ti­qué sur cet indi­vidu a ainsi révélé un taux de 1,81 gramme d’al­cool par litre de sang, a indi­qué Éric Vaillant.

La garde à vue du conduc­teur s’é­tait vue pro­lon­gée ce der­nier lundi en début d’a­près-midi par le parquet.

1 Article mis à jour ce mardi 20 avril à 19 heures 30

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Fumée noire suite au crash d'un hélicoptère de la Sécurité Civile à Villard-de-Lans le dimanche 12 septembre 2021. Source : compte Twitter de Gilles Toureng - tous droits réservés
Un mort et quatre bles­sés dans le crash d’un héli­co­ptère de la sécu­rité civile à Villard-de-Lans

EN BREF - Un hélicoptère de la sécurité civile en intervention s'est écrasé près de Villard-de-Lans avec cinq personnes à son bord, ce dimanche 12 Lire plus

Le port du masque obligatoire pour les conducteurs de la TAG irrite Force Ouvrière
Un homme per­cuté par un tram­way à Grenoble : posi­tif au can­na­bis, le chauf­feur est en garde à vue

  FLASH INFO — Un homme de 28 ans a été percuté par un tram sur l'avenue des Martyrs à Grenoble, lundi 26 avril aux Lire plus

Une quarantaine d'habitants vont devoir être évacués dans le nord Isère après l'accident d'une péniche à la sortie de l'écluse de Sablons sur le Rhône.
Péniche acci­den­tée à Sablons dans le Nord Isère : des rive­rains éva­cués mais peu informés

  FOCUS - Une quarantaine d'habitants vont devoir être évacués dans le Nord Isère après l'accident d'une péniche à la sortie de l'écluse de Sablons Lire plus

Affaire Maëlys : une enquête ouverte pour violation du secret professionnel. Couloir du Palais de Justice de Grenoble où on peut voir une avocate. ©Malo Dumay Joubert - Placegrenet.fr
Mort d’une skieuse à l’Alpe d’Huez : la cour d’ap­pel de Grenoble rejette les soup­çons de crimes

  EN BREF - Depuis dix ans, une famille se bat pour que la lumière soit faite sur les causes et les circonstances de la Lire plus

La cour d'appel a rejeté la demande d'autopsie après la mort d'une jeune skieuse en 2009 à l'Alpe d'Huez. La famille a annoncé se pourvoir en cassation.
Dix ans après le décès d’une jeune skieuse à l’Alpe d’Huez, la jus­tice va-t-elle rou­vrir le dossier ?

  DÉCRYPTAGE - Dix ans après le décès de leur fille le 22 février 2009 à l'Alpe d'Huez, ses parents réclament toujours toute la lumière Lire plus

Éric Vaillant, procureur de la Républisue de Grenoble et Nadine La Calonnec, directrice de la DDSP de l'Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble théâtre de nuits de vio­lences après la mort de deux jeunes dans un acci­dent de scooter

FOCUS - Grenoble, notamment le quartier Mistral, a connu deux nuits de violences urbaines après l'accident de la route qui a coûté la vie à Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin