Isère : six étrangers obtiennent la nationalité française pour avoir été en première ligne durant la pandémie

sep article

 

FLASH INFO – Une cérémonie exceptionnelle de remise de décrets de naturalisation s’est déroulée, mercredi 14 avril 2021, à la préfecture de l’Isère. En remerciement de leur dévouement dans la lutte menée contre la Covid-19, six ressortissants étrangers ont obtenu la nationalité française.

 

 

« La France sou­haite vous remer­cier pour votre dévoue­ment et votre enga­ge­ment dans la lutte que vous avez tous mené contre la Covid-19. » C’est le mes­sage, en lettres bleu-blanc-rouge, que l’on pou­vait lire en entrant dans les salons de la pré­fec­ture. Un mes­sage adressé aux tra­vailleurs étran­gers mobi­li­sés durant la crise à tra­vers leur enga­ge­ment pro­fes­sion­nel.

 

Six étrangers naturalisés pour avoir lutté contre la Covid-19. Salon de la préfecture de l'Isère lors d'une cérémonie de remise de décrets de naturalisation

La céré­mo­nie a eu lieu dans les salons de la pré­fec­ture de l’Isère © Julie Callendret – Place Gre’net

À la demande de Marlène Schiappa, ministre délé­guée à la Citoyenneté, leurs demandes de natio­na­lité fran­çaise doivent être trai­tées en prio­rité. Six res­sor­tis­sants étran­gers se sont ainsi vu remettre un décret de natu­ra­li­sa­tion.

 

« Je tiens à remer­cier ceux qui contri­buent à faire fonc­tion­ner notre société en période de crise », a déclaré Philippe Portal, Secrétaire géné­ral de la pré­fec­ture de l’Isère, qui diri­geait la céré­mo­nie.

 

Aide-soi­gnante, interne au CHU de Grenoble, assis­tante de vie ou encore employé dans une grande sur­face, tous sont en pre­mière ligne face à la pan­dé­mie et ont droit à une « recon­nais­sance bien légi­time », selon Philippe Portal. Qui leur sou­haite « la bien­ve­nue dans notre com­mu­nauté natio­nale ».

 

« Devenir français, ce n’est pas seulement une démarche administrative »

 

Obtenir la natio­na­lité fran­çaise, c’est accé­der à des droits, comme celui de voter, ainsi qu’à des devoirs. Mais « deve­nir fran­çais, ce n’est pas seule­ment une démarche admi­nis­tra­tive », pré­cise Philippe Portal. Il s’agit d’un « enga­ge­ment sin­cère du cœur et de l’esprit », d’une adhé­rence aux lois et valeurs de la République. « Finalement, la citoyen­neté fran­çaise se résume à cette devise : liberté-éga­lité-fra­ter­nité », conclut-il.

 

Remise décret de naturalisation

Ibrahim Delikan, d’o­ri­gine syrienne, reçoit son décret de natu­ra­li­sa­tion © Julie Callendret – Place Gre’net

« C’est un moment essen­tiel dans ma vie », confie Ibrahim lors de la remise de son décret de natu­ra­li­sa­tion. Ce père de famille d’origine syrienne en CDD aux hos­pices civils de Lyon « remer­cie infi­ni­ment la France » pour tout ce qu’elle lui a apporté.

 

« On va conti­nuer à se battre pour ce pays », déclare fiè­re­ment Marie-Claire, aide-soi­gnante arri­vée du Rwanda en 2006.

 

« Derrière les dos­siers, il y a des êtres humains, et il ne faut pas l’oublier », sou­ligne Philippe Portal. Des êtres humains, et désor­mais des citoyens fran­çais.

 

JD

 

commentez lire les commentaires
2656 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.