Accord entre l’EMBL et l’IAB autour d’un programme « Des molécules à l’écosystème »

sep article

 

FLASH INFO — Une collaboration qui « renforce Grenoble comme pôle de recherche européen en sciences de la vie ». C’est ainsi que le Laboratoire européen de biologie moléculaire (EMBL) et l’Institut pour l’avancée des biosciences (IAB) présentent leur protocole d’entente récemment signé. L’IAB regroupe l’Inserm, le CNRS et l’Université Grenoble-Alpes.

 

Objectif de l’ac­cord ? « Porter ensemble une vision et un pro­gramme scien­ti­fique com­muns autour de la thé­ma­tique “Des molé­cules à l’é­co­sys­tème” », indiquent les deux par­te­naires. Une thé­ma­tique « qui intègre l’é­tude des méca­nismes de la vie au niveau des macro­mo­lé­cules bio­lo­giques dans la cel­lule jus­qu’aux popu­la­tions d’or­ga­nismes dans leur envi­ron­ne­ment ». Et pourra béné­fi­cier de la « com­plé­men­ta­rité » entre l’EMBL et l’IAB.

 

L'IAB et l'EMBL signent un protocole d'entente pour un programme de recherche autour de la thématique "Des molécules à l'écosystème". © IAB

L’IAB et l’EMBL signent un pro­to­cole d’en­tente pour un pro­gramme de recherche autour de la thé­ma­tique « Des molé­cules à l’é­co­sys­tème ». © IAB

 

De plus, « cette col­la­bo­ra­tion d’en­ver­gure inter­na­tio­nale per­met­tra de pro­mou­voir cette vision au tra­vers d’un ensemble de pro­jets conjoints, de pro­grammes de for­ma­tion et d’ac­cueil de jeunes cher­cheurs, de sémi­naires de haut niveau et d’ac­tions de dis­sé­mi­na­tion des connais­sances vers les étu­diants et le public », écrivent encore les deux ins­ti­tuts. Qui rap­pellent par ailleurs que leur col­la­bo­ra­tion scien­ti­fique ne date pas d’hier, et remonte même à une quin­zaine d’an­nées.

 

Enfin, la volonté de favo­ri­ser l’ac­cès aux équi­pe­ments de recherche de pointe des deux par­te­naires « s’in­tègre par­fai­te­ment au sein de l’é­co­sys­tème gre­no­blois, très tourné vers la recherche col­la­bo­ra­tive, l’in­no­va­tion et la santé », sou­lignent-ils. En esti­mant que l’ac­cord passé per­met­tra de « lier tout l’é­ven­tail de la recherche, depuis l’é­tude ato­mique des molé­cules jus­qu’à la méde­cine humaine ».

 

commentez lire les commentaires
866 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.