Un homme blessé par balle lors d’une rixe opposant plusieurs individus à Échirolles

Un homme blessé par balle lors d’une rixe opposant plusieurs individus à Échirolles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO – Un homme a été blessé par balle lors d’une rixe opposant plusieurs individus ce lundi 12 avril 2021 à Échirolles. Les circonstances de l’affrontement sont encore floues. Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête confiée à la Sûreté départementale de l’Isère.

 

 

L'avenue des Etats-Généraux, à proximité du quartier Essarts-Surieux à Echirolles, sera réaménagée dans le cadre du programme de renouvellement urbain des deux Villeneuves, 3 décembre 2020 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

L’avenue des États géné­raux à Échirolles. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

C’est un témoin de la scène qui a alerté les poli­ciers témoi­gnant qu’une rixe avait éclaté vers 17 heures non loin du res­tau­rant Hyppopotamus, ave­nue des États géné­raux à Échirolles.

 

L’un des indi­vi­dus aurait été aperçu en train de cou­rir un cou­teau à la main alors qu’il ten­tait visi­ble­ment d’é­chap­per à deux autres per­sonnes qui le poursuivaient.

 

L’individu poursuivi blessé par balle au niveau du flanc

 

L’enchaînement des faits reste impré­cis mais plu­sieurs scoo­ters sont ensuite arri­vés sur les lieux tan­dis que plu­sieurs déto­na­tions reten­tis­saient. La per­sonne pour­sui­vie qui tenait le cou­teau s’est alors effon­drée au sol, tou­chée au niveau du flanc par une arme à feu.

 

Âgé de 29 ans, la vic­time, connue de la jus­tice, était néan­moins consciente indique le Dauphiné libéré. Le blessé a fait l’ob­jet d’un trans­port en urgence abso­lue au ser­vice de décho­cage du CHU Grenoble-Alpes qui a dépê­ché une équipe sur place. L’enquête confiée à la DDSP de l’Isère devrait per­mettre de déter­mi­ner, outre le nombre et l’i­den­tité des per­sonnes impli­quées, les cir­cons­tances exactes de cette nou­velle scène de violence.

 

 

La troisième rixe depuis le début de l’année sur l’agglomération grenobloise

 

Depuis le début de l’an­née, deux rixes ont éclaté en plein jour dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise : l’une en jan­vier place André-Malraux, l’autre ce 8 avril 2021 à la caserne de Bonne. Par ailleurs, des jets de pro­jec­tiles divers contre les forces de police ont régu­liè­re­ment ponc­tué ce der­nier week-end.

 

Rien que ce dimanche 11 avril des indi­vi­dus ont pris à par­tie des équi­pages de police natio­nale ou muni­ci­pale. Notamment place Beaumarchais et rue des Grottes à Échirolles mais aussi rue des Trois-Épis à Grenoble. Le 10 avril vers 19 heures, un équi­page de poli­ciers a essuyé trois tirs de mor­tier d’ar­ti­fice ave­nue Marie-Reynoard à Grenoble alors qu’ils pro­cé­daient à l’en­lè­ve­ment d’un véhi­cule volé. Le tout sans dégâts ni bles­sés, que ce soit du côté des agres­seurs ou des policiers.

 

JK

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Rassemblement contre les violences entre le collège Fantin-Latour et Aimé Césaire à Grenoble mercredi 26 mai 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : après des actes de violence aux collèges Fantin-Latour et Aimé-Césaire, les parents veulent “calmer le jeu”

  FOCUS - Depuis plusieurs semaines, des adolescents des quartiers grenoblois Mistral - Vallier Catane et Saint-Bruno cherchent à s'affronter. La police est même intervenue Lire plus

Le cortège étudiants-lycéens était encore bien présent dans la manifestation ce jeudi 20 février. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Manifestation du 20 février à Grenoble : entre échauffourées et mobilisation des bistrots

  FOCUS – Une nouvelle journée de manifestation contre la réforme des retraites a eu lieu ce jeudi 20 février à l’appel de l’intersyndicale, à Lire plus

© Stéphane Gemmani
Le conseiller régional Stéphane Gemmani, cible de menaces et d’injures racistes à Grenoble

FIL INFO - Ciblé à son domicile par un tag le menaçant directement, le conseiller régional Stéphane Gemmani a poussé un gros coup de gueule Lire plus

Le juge des référés a confirmé la fermeture administrative, pour six mois, de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble. En cause : les prêches radicaux de l'imam.
La justice confirme la fermeture pour six mois de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble

EN BREF - Le juge des référés a confirmé la fermeture administrative, pour six mois, de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble. L'association musulmane dauphinoise gestionnaire Lire plus

Le juge des référés a confirmé la fermeture administrative, pour six mois, de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble. En cause : les prêches radicaux de l'imam.
La fermeture administrative de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble entre les mains de la justice

FIL INFO - Le préfet de l'Isère avait ordonné, le 5 février dernier, la fermeture pour six mois de la mosquée Al-Kwathar à Grenoble, en Lire plus

Réunion préparatoire du 24 octobre. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Nous toutes : le mouvement contre les violences sexistes prépare une « déferlante féministe » à Grenoble

FOCUS - Le mouvement féministe Nous toutes organise le 24 novembre dans toute la France une « déferlante féministe ». Avec un objectif : rassembler Lire plus

Flash Info

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin