François Bernigaud, vice-président en charge de assainissement à la Communauté de communes Le Grésivaudan, également adjoint à la mairie de Saint-Martin-d'Uriage. © Tim Buisson – Place Gre’net

Grenoble : l’assemblée générale du travail social en lutte alerte sur l’hébergement d’urgence à l’entraide Pierre-Valdo

Grenoble : l’assemblée générale du travail social en lutte alerte sur l’hébergement d’urgence à l’entraide Pierre-Valdo

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – L’assemblée générale du travail social en lutte de Grenoble a produit un rapport sur l’état de l’hébergement d’urgence à l’entraide Pierre-Valdo. Ce rapport, remis vendredi 9 avril à la directrice de la direction départementale de la cohésion sociale, rend compte de « dysfonctionnements » dans l’accompagnement des personnes accueillies. Mais aussi d’un « manque de moyens » pour les travailleurs du secteur médico-social.

 

 

« Le social n’est ni une entre­prise, ni une mar­chan­dise », insiste Baptiste, édu­ca­teur spé­cia­lisé en pré­ven­tion dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Comme lui, une tren­taine de per­sonnes étaient ras­sem­blées, ven­dredi 9 avril, devant le bâti­ment de la direc­tion dépar­te­men­tale de la cohé­sion sociale (DDCS). Les mani­fes­tants ont remis un rap­port sur l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence à l’en­traide Pierre-Valdo à la direc­trice de ce ser­vice de l’État.

 

Une trentaine de personnes étaient présentes devant les locaux de la DDCS. © Tim Buisson – Place Gre’net

Une tren­taine de per­sonnes étaient pré­sentes devant les locaux de la DDCS. © Tim Buisson – Place Gre’net

Durant trois jours, les sala­riés du sec­teur médico-social ont mul­ti­plié les mobi­li­sa­tions en France pour aler­ter sur la dégra­da­tion de leurs condi­tions de travail.

 

A Grenoble, ils ont mani­festé, mer­credi 7 avril, devant l’association fami­liale de l’Isère pour les per­sonnes han­di­ca­pées. Jeudi 8 avril, 250 per­sonnes ont battu le pavé dans la capi­tale des Alpes en com­pa­gnie d’é­tu­diants et d’ac­teurs culturels.

 

 

Des conditions de travail qui se dégradent dans le secteur médico-social

 

Ce rap­port sur l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence, écrit par une quin­zaine de membres de l’as­sem­blée géné­rale du tra­vail social en lutte de Grenoble (AGTSL), est sou­tenu par Sud Santé sociaux 38, la fédé­ra­tion sud santé sociaux, Solidaires 38 et la CNT Santé Social col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales 38. « Notre but était de rendre visible le déca­lage entre les dis­cours des diri­geants et les réa­li­tés consta­tées sur le ter­rain », explique Dominique, membre de l’AGTSL. D’où le titre : « Des beaux dis­cours à la réalité… »

 

Dominique et Gaspard chargés de présenter le rapport. © Tim Buisson – Place Gre’net

Dominique et Laurent, char­gés de pré­sen­ter le rap­port. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le rap­port, qui s’é­tend sur 35 pages, s’ap­puie sur une série de témoi­gnages et un tra­vail d’ob­ser­va­tion réa­lisé à l’automne 2020. « On s’est dit que c’é­tait inté­res­sant d’a­voir quelque chose de pré­cis et de docu­menté », argu­mente Dominique.

 

Le rap­port s’at­tarde plus par­ti­cu­liè­re­ment sur l’hé­ber­ge­ment d’urgence au sein de l’as­so­cia­tion Entraide Pierre-Valdo. « Ça pour­rait concer­ner d’autres éta­blis­se­ments qui s’occupent de l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence », pré­cise tou­te­fois Dominique.

 

L’entraide Pierre-Valdo, arri­vée en Isère en 2018, dis­pose actuel­le­ment de six centres d’hé­ber­ge­ment dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Et elle rem­porte de plus en plus de mar­chés publics dans la région. « C’est un des maillons de la chaîne », ajoute Laurent*, tra­vailleur social chargé de pré­sen­ter le docu­ment avec Dominique.

 

Pour se pré­mu­nir contre d’éventuelles repré­sailles, les per­sonnes ayant par­ti­cipé à l’é­cri­ture du rap­port ont décidé de ne pas s’ex­pri­mer publi­que­ment lors de sa pré­sen­ta­tion. « La voix des tra­vailleurs sociaux reste très peu audible », com­plète Dominique. Alors ce docu­ment vise aussi à rendre compte de leurs réa­li­tés au quotidien.

 

 

« Un mouvement de marchandisation de la solidarité »

 

Le docu­ment pointe du doigt trois domi­nantes à l’œuvre dans le sec­teur de l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence. Tout d’a­bord, « l’im­por­ta­tion d’une concep­tion et de pra­tiques de ges­tion nour­ries par les logiques mar­chandes » dans le sec­teur médico-social. Les asso­cia­tions et fon­da­tions répondent à des appels d’offre pour rem­por­ter des mar­chés publics dans ce sec­teur. « Elles font tout en low cost parce que les bud­gets de l’État sont de moins en moins sou­te­nus », rap­porte Dominique. Le rap­port d’en­quête dénonce notam­ment des condi­tions d’ac­cueil inap­pro­priées dans des alge­cos sur le site de Comboire.

 

Le rapport d'enquête sur l'hébergement Pierre-Valdo a été distribué aux passants. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le rap­port d’en­quête sur l’hé­ber­ge­ment Pierre-Valdo a été dis­tri­bué aux pas­sants. © Tim Buisson – Place Gre’net

Autre obser­va­tion : la dégra­da­tion de l’ac­com­pa­gne­ment. « Les asso­cia­tions ges­tion­naires délèguent de plus en plus à des ser­vices exté­rieurs le suivi social des per­sonnes héber­gées », constate Delphine qui milite au sein du col­lec­tif Lutte héber­ge­ment Grenoble.

 

Ce der­nier se mobi­lise depuis plu­sieurs semaines pour trou­ver des solu­tions d’hé­ber­ge­ment aux familles logées par le centre l’Entraide Pierre-Valdo de la rue Mangin, qui va fer­mer prochainement.

 

Car si la pré­fec­ture a annoncé, le 26 mars der­nier, que l’Etat avait pro­posé une pro­po­si­tion d’hébergement et d’orientation à la tren­taine de rési­dents, les asso­cia­tions la jugent inadaptée.

 

« Les per­sonnes accueillies dans les héber­ge­ments d’ur­gence sont en très grande pré­ca­rité, com­plète Dominique. Ils auraient besoin d’une atten­tion très sou­te­nue pour pou­voir faire leurs démarches ».

 

Des pancartes d'un manifestant. © Tim Buisson – Place Gre’net

Des pan­cartes d’un mani­fes­tant. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

Enfin, l’en­quête met en lumière la souf­france des tra­vailleurs sociaux. Un rap­port d’ex­per­tise du comité social et éco­no­mique (CSE) effec­tué en 2019 dans l’as­so­cia­tion évoque des « conflits de valeurs » fac­teurs de risques psy­cho­so­ciaux. Les sala­riés se trouvent confron­tés à une inadé­qua­tion entre le tra­vail qu’ils réa­lisent et les normes pro­fes­sion­nelles et sociales qui régissent leur métier. « On ne sait pas faire avec si peu de moyens », tem­pête Laurent. Cela entraîne des arrêts mala­dies qui affectent à leur tour la qua­lité de l’accompagnement.

 

 

Un rapport sur l’hébergement d’urgence pour faire bouger les lignes

 

Ce tra­vail est aussi l’aboutissement d’une mobi­li­sa­tion col­lec­tive qui se réin­vente. « Je pense qu’il y a une nou­velle géné­ra­tion mili­tante qui se réunit dans des col­lec­tifs syn­di­qués et non syn­di­qués, ana­lyse Baptiste, membre de la CGT. Ils comptent bien ne plus se lais­ser faire. Ils ne veulent pas seule­ment faire part de leurs inquié­tudes mais aussi expri­mer une colère ».

 

Baptiste, membre de la CGT et de l'Assemblée générale du travail social en lutte. © Tim Buisson – Place Gre’net

Baptiste, membre de la CGT et de l’as­sem­blée géné­rale du tra­vail social en lutte. © Tim Buisson – Place Gre’net

Et ils ont pu faire entendre cette colère à la direc­trice de la DDCS qui a récu­péré le rap­port en fin de mati­née. « Il n’y a que le com­bat col­lec­tif qui per­met d’ob­te­nir des solu­tions concrètes. En tout cas, c’est ce que l’on constate au Droit au loge­ment », plaide Raphaël Beth du Dal 38.

 

Les tra­vailleurs du sec­teur médico-social mul­ti­plient les mou­ve­ments de grève ces der­niers mois pour aler­ter les pou­voirs publics. Notamment pour pro­tes­ter contre leur exclu­sion du Ségur de la Santé. « On espère que struc­tu­rel­le­ment ça puisse faire bou­ger les lignes », conclut Laurent.

 

Tim Buisson

 

*Le pré­nom a été modi­fié à sa demande.

** L’entraide Pierre-Valdo n’a pas donné suite à notre demande d’interview.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Une manifestation commune travailleurs sociaux - étudiants. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Travailleurs sociaux, culturels, étudiants… Près de 250 personnes ont manifesté ce jeudi 8 avril à Grenoble

  FOCUS - Près de 250 personnes ont manifesté à Grenoble ce jeudi 8 avril 2021, dans le cadre d'une nouvelle journée de grève des Lire plus

Grève, rassemblement et manifestation des travailleurs sociaux les 7, 8 et 9 avril

  FLASH INFO — En Isère comme sur l'ensemble du territoire national, les travailleurs sociaux sont appelés à un mouvement de grève les mercredi 7, Lire plus

Secteur social et médico-social : les « oubliés du Ségur de la santé » à nouveau mobilisés à Grenoble

  REPORTAGE - Des professionnels du secteur social et médico-social ont manifesté ce jeudi 21 janvier 2021 à Grenoble. Ces travailleurs sociaux, qui se perçoivent Lire plus

Près d'un millier de personnes se sont rassemblés lor de cette manifestation contre les violences faites aux femmes. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : près de 1 000 personnes ont manifesté contre les violences faites aux femmes

  REPORTAGE - Environ un millier de personnes se sont rassemblées à Grenoble pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux minorités de Lire plus

Rassemblement féministe contre le remaniement
“Remaniement sexiste, riposte féministe” : plus de 200 personnes rassemblées devant le palais de justice de Grenoble

  EN BREF - Le collectif féministe « Nous Toustes 38 » a organisé un rassemblement devant le palais de justice de Grenoble, ce vendredi 10 Lire plus

Les organisations de retraités soutiennent la manifestation pour la santé du mardi 16 juin
Des manifestations prévues le mardi 16 juin devant l’Agence régionale de santé et le CHU de Grenoble

  FIL INFO — Une nouvelle journée de mobilisation en faveur de la santé est prévue le mardi 16 juin à Grenoble. Tandis qu'un collectif Lire plus

Flash Info

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin