Les véhicules de livraison les plus polluants seront interdits dans dix communes autour de Grenoble dès le 2 mai. Une interdiction amenée à s'accélérer.

La Métropole de Grenoble élargit son dispositif d’aide à l’acquisition de véhicules propres

La Métropole de Grenoble élargit son dispositif d’aide à l’acquisition de véhicules propres

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO – La Métropole de Grenoble élargit son dispositif d’aide à l’acquisition de véhicules professionnels « propres ».

 

Cette sub­ven­tion à l’achat ou à la loca­tion de véhi­cules avait été mise en place en 2017 en lien avec l’ins­tau­ra­tion de la zone faibles émis­sions (ZFE). Mais à la seule des­ti­na­tion des entre­prises domi­ci­liées sur le ter­ri­toire de la métro­pole, comme nous en fai­sions alors part en novembre 2017.

 

Quatre ans après, la Métro pousse donc les murs. Le coup de pouce, entre 500 et 18 000 euros par véhi­cule, est désor­mais acces­sible aux éta­blis­se­ments qui pos­sèdent une suc­cur­sale ou un éta­blis­se­ment secon­daire sur le ter­ri­toire grenoblois.

 

« Cet élar­gis­se­ment concerne près de 1 500 éta­blis­se­ments, dont 25 % de com­merces de détail, soit envi­ron 10% de l’ensemble des acteurs éli­gibles au dis­po­si­tif d’aide », sou­ligne la Métropole dans un communiqué.

 

Deux millions d’euros de budget, 112 000 euros consommés

 

C’est que le dis­po­si­tif, qui a pour objec­tif d’accé­lé­rer la tran­si­tion éner­gé­tique des véhi­cules et l’utilisation d’énergies alter­na­tives, a quelque peine à décol­ler. Sur les 2 mil­lions d’eu­ros d’aides qui avaient été mobi­li­sées, seules 39 sub­ven­tions ont été accor­dées. Soit 112 000 euros consom­més. Dans le détail, 15 concernent des véhi­cules élec­triques, 12 des GNV et 2 des GPL.

 

Un dis­po­si­tif qui pour le monde éco­no­mique gre­no­blois n’est pas la pana­cée. « L’enjeu n’est pas le finan­ce­ment », sou­li­gnait Olivier Six, chef d’en­tre­prise et élu à Grenoble sur Place Gre’net. Pour les entre­prises, le frein est d’a­bord à aller cher­cher du côté du calen­drier de la ZFE. Un calen­drier qui pré­voit d’in­ter­dire la cir­cu­la­tion des véhi­cules pro­fes­sion­nels, poids lourds et uti­li­taires, Crtit’air 3 dès 2022. Et des véhi­cules Crit’air 2, soit la tota­lité du parc die­sel, en 2025.

 

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Des "contrôles pédagogiques" sur la Zone à faible émission élargie à 27 communes de la Métropole
Des « contrôles pédagogiques » sur la Zone à faible émission élargie à 27 communes de la Métropole

FLASH INFO — Depuis le 27 septembre et jusqu'au 3 octobre, les polices municipales et nationales ainsi que la gendarmerie sont mobilisées pour réaliser des Lire plus

Une livraison à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr
Zone faibles émissions : fronde des acteurs économiques contre un calendrier jugé intenable

  FOCUS - La zone faibles émissions (ZFE), qui régit et interdit progressivement la circulation des poids lourds et véhicules utilitaires dans 27 communes de Lire plus

Vue de l'agglomération grenobloise trouée de lumière, du haut du Mont Jalla. ©Muriel Beaudoing
Quel impact ont les mesures sur la qualité de l’air ? La plateforme Air attitude aide à y voir plus clair

  FOCUS - En Auvergne Rhône-Alpes, Atmo lance Air Attitude, la première plateforme collaborative qui permet à chacun de mesurer l'impact des actions, individuelles ou Lire plus

Les réactions se suivent, et se ressemblent un peu, après la lettre ouverte d’Eric Piolle

  FLASH INFO - La lettre ouverte du maire de Grenoble Eric Piolle et de son homologue de Champagnier Florent Cholat, incitant la Métropole et Lire plus

Alors que la Ville de Grenoble se penche sur la qualité de l'air, le président de la Métropole recadre les débats municipaux.
Bataille rangée entre le maire de Grenoble et le président de la Métro sur le front de la pollution de l’air

  FOCUS - À Grenoble, la lutte contre la pollution de l'air tourne, entre autres sujets, à l'affrontement entre le maire EELV Éric Piolle et Lire plus

UNE Véhicule retrofité par Phoenix Mobility, au volant Vincent Fristot, adjoint à la transition énergétique © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Conversion des voitures thermiques en électriques : Phœnix Mobility brigue la place de leader européen

  FOCUS - Pionnière sur le marché du rétrofit, principe qui permet de transformer une voiture thermique en véhicule électrique, la société grenobloise Phœnix Mobility Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin