Architecture : Grenoble approuve la signature de la charte des sites « Europan 16 » pour la Bastille

sep article

 

FLASH INFO – Le conseil municipal de Grenoble a approuvé, le 29 mars 2021, la signature de la charte des sites du concours de projets architecturaux et urbains « Europan ».  Dont fait partie le site de la Bastille retenu par la commission éponyme en décembre dernier.

 

« Avec cette charte, la Ville de Grenoble s’engage, grâce aux équipes et à l’ex­per­tise d’Europan, dans une dyna­mique de recherche et d’innovation urbaine à l’échelle euro­péenne », se féli­cite Claus Habfast, conseiller muni­ci­pal délé­gué au patri­moine, à la mon­tagne et aux coopé­ra­tions euro­péennes. Objectif affi­ché : « abou­tir à la mise en place d’un plan guide ambi­tieux pour la Bastille ».

 

Le site de la Bastille sur toute son étendue. © Ville de Grenoble

Le site de la Bastille sur toute son éten­due. © Ville de Grenoble

 

Qu’est-ce qu’Europan ? Un concours d’i­dées autour de pro­jets archi­tec­tu­raux et urbains offrant à de jeunes pro­fes­sion­nels euro­péens la pos­si­bi­lité « d’exprimer des idées nou­velles contri­buant au déve­lop­pe­ment durable d’une ville ». Mais pas seule­ment puisque Europan accom­pagne aussi les pro­jets quand les villes passent à la mise en œuvre concrète du pro­jet. 

 

« Le concours débu­tera avec une visite sur place des équipes en avril », indique la muni­ci­pa­lité. Quant à la res­ti­tu­tion des pro­jets, ce sera pour l’au­tomne, les équipes lau­réates seront dési­gnées avant la fin de l’an­née.

 

 

Une opportunité pour « un projet innovant et vertueux » sur le site de la Bastille

 

En 30 ans, Europan a mobi­lisé en Europe plus de 24 000 équipes d’ar­chi­tectes, urba­nistes et pay­sa­gistes euro­péens dans 750 villes de 23 pays euro­péens. En France, sur 58 sites, 3 488 pro­jets ont été ren­dus et 119 pro­jets pri­més.

 

Pour Alan Confesson, maire adjoint du sec­teur 2, le thème de cette ses­sion, Villes vivantes, consti­tue une réelle oppor­tu­nité. Celle de pro­po­ser « un pro­jet inno­vant et ver­tueux d’un point de vue envi­ron­ne­men­tal pour la Bastille » De quoi sans doute contri­buer à faire de la Bastille le lieu “totem” de la Capitale verte euro­péenne 2022, une ambi­tion forte pour la Ville de Grenoble.

 

JK

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
4222 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.