Covid-19 : le maire de Grenoble Éric Piolle plaide pour « reconfiner plus fortement »

sep article

 

FLASH INFO – Éric Piolle, le maire de Grenoble, a plaidé, ce 29 mars au matin, pour « reconfiner plus fortement » et appelé à « des mesures fortes » afin d’endiguer la progression de l’épidémie. Ceci alors que la situation sanitaire s’est dégradé ces derniers jours en France.

 

Invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC – BFMTV ce lundi 29 mars au matin, le maire de Grenoble a été d’emblée inter­rogé sur la situa­tion sani­taire qui se dégrade depuis plu­sieurs semaines, en France et en Isère. Éric Piolle s’est déclaré favo­rable a un recon­fi­ne­ment.

 

« Maintenant, il faut recon­fi­ner plus for­te­ment, a insisté l’é­dile. Nous voyons les hôpi­taux qui sont satu­rés, nous voyons les taux de posi­ti­vité qui sont extrê­me­ment forts chez les jeunes, les 10 – 20 ans, les 20 – 30 ans… C’est là qu’il y a le plus de posi­ti­vité. »

 

Covid-19: Éric Piolle plaide pour "reconfiner plus fortement". Le maire de Grenoble était l'invité de Jean-Jacques Bourdin lundi 29 mars. Capture d'écran

Le maire de Grenoble face à Jean-Jacques Bourdin, lundi 29 mars 2021. Capture d’é­cran

Le maire de Grenoble en a pro­fité pour fus­ti­ger la ges­tion de crise d’Emmanuel Macron. « Le pré­sident de la République décide seul et tou­jours en retard, a ainsi com­menté Éric Piolle. Maintenant, il faut avoir le cou­rage de prendre des mesures fortes ». Un nou­veau conseil de défense pour lut­ter contre la Covid-19 se réunira mer­credi 31 mars. Le gou­ver­ne­ment pour­rait annon­cer de nou­velles res­tric­tions.

 

Le virus cir­cule éga­le­ment dans le milieu sco­laire. Dans l’a­ca­dé­mie de Grenoble, les indi­ca­teurs se dégradent, semaine après semaine. Pour Éric Piolle, les éta­blis­se­ments sco­laires devront ainsi eux aussi fer­mer. « C’est la der­nière chose à fer­mer et la pre­mière chose à rou­vrir », a‑t-il répété.

 

 

Fin février, Éric Piolle militait pourtant pour la réouverture des lieux culturels

 

Pour le maire de Grenoble, le chef de l’État aurait dû recon­fi­ner dès début octobre et dès début jan­vier en sui­vant les recom­man­da­tions du conseil scien­ti­fique. « Si le pré­sident de la République avait pris les déci­sions en temps et en heure, nous n’en serions pas là », a tancé le maire Europe Écologie – Les Verts.

 

Fin février 2021, l’é­dile s’é­tait pour­tant pro­noncé pour la réou­ver­ture des lieux cultu­rels. Il répon­dait ainsi à un appel des éco­lo­gistes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Une posi­tion  désor­mais dif­fi­cile à conci­lier avec celle d’un recon­fi­ne­ment.

 

Tim Buisson

 

commentez lire les commentaires
2540 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. sep article
  2. À Grenoble, quais blin­dés de monde à l’a­péro, bars qui servent des binouzes dans des verres en plas­tiques, aires de jeux bon­dés de bas­ke­teurs et ska­teurs, jogueurs par­tout après 19h00, et pas un poli­cier muni­ci­pal en vue ! Sans oublier des mani­fes­ta­tions qua­si­ment tous les jours ! YAKAFAUCON 🙄

    sep article
  3. Vous arri­vez à suivre le bla bla oppor­tu­niste de E. PPPiolle, vous ? Il nous raconte main­te­nant que « dès le mois de jan­vier, nous aurions dû recon­fi­ner for­te­ment ».
    https://actu.fr/auvergne-rhone-alpes/grenoble_38185/covid-19-le-maire-de-grenoble-eric-piolle-appelle-a-reconfiner-plus-fortement_40617462.html
    Mais en février il appe­lait à rou­vrir les lieux cultu­rels.
    https://www.placegrenet.fr/2021/02/23/eric-piolle-soutient-appel-regionalecologistes-rouvrir-lieux-culturels/451604
    Après avoir dit en novembre que le confi­ne­ment n’é­tait pas assez dur.
    https://www.ledauphine.com/politique/2020/11/01/isere-grenoble-pour-eric-piolle-le-confinement-n-est-pas-assez-dur

    sep article