La Fabrique Opéra Grenoble en pleine campagne de financement participatif

sep article

 

FLASH INFO – L’association La Fabrique Opéra Grenoble a lancé un appel au financement participatif pour faire face à la situation de crise liée au contexte sanitaire actuel. Avec ces dons, elle espère financer de nouveaux projets et développer des outils pour continuer de faire vivre la musique.

 

Patrick Souillot, directeur artistique, chef d'orchestre et créateur de la Fabrique de l'Opéra, qui fait aujourd'hui appel à un financement participatif.

Patrick Souillot, chef d’or­chestre et créa­teur de la Fabrique Opéra, qui fait appel au finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif. © La Fabrique Opéra

« Continuer de créer, conti­nuer à faire de la musique, conti­nuer à faire rêver à tra­vers nos spec­tacles mal­gré la dure situa­tion du spec­tacle vivant ». C’est le mot d’ordre de la Fabrique Opéra Grenoble qui a pour mis­sion de faci­li­ter l’accès à l’art lyrique au plus grand nombre, en impli­quant la jeu­nesse isé­roise. Jeunes, lycéens, appren­tis et étu­diants font ainsi par­tie inté­grante de l’organisation de ses évé­ne­ments depuis près de douze ans.

 

L’association doit pré­sen­ter, en juin pro­chain, son spec­tacle Roméo & Juliette, ini­tia­le­ment prévu en… mars 2020. Mais pour ce faire, elle compte sur sa com­mu­nauté et a donc lancé un appel aux dons libre, via la pla­te­forme de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif Kocoriko jus­qu’au 1er mai. A ce jour, l’as­so­cia­tion a déjà récolté un mon­tant de 2 944 euros sur un objec­tif de 10 000 euros.

 

 

Développer des projets adaptés aux restrictions sanitaires

 

Cette somme per­met­trait en outre d’assurer la péren­nité de l’association et de déve­lop­per des pro­jets adap­tés à la situa­tion actuelle. « La créa­tion de vidéos pour vous emme­ner au coeur de nos pro­duc­tions, la créa­tion d’ou­tils péda­go­giques pour vous per­mettre d’ap­pré­hen­der nos évé­ne­ments clés en main, tour­ner une cap­ta­tion du spec­tacle [Roméo & Juliette], se dépla­cer, encore et tou­jours, jusque dans les plus petites com­munes… ». Autant d’initiatives a minima dif­fi­ci­le­ment réa­li­sables sans ces dons.

 

Roméo & Juliette, le dernier opéra de l'association La Fabrique de l'Opéra, qui devait être joué au Summum en mars dernier

Roméo & Juliette, le der­nier opéra de l’as­so­cia­tion La Fabrique Opéra, qui a lancé un appel au finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif. © La Fabrique Opéra

 

Avant la crise, la Fabrique Opéra avait notam­ment pré­senté La Traviata au théâtre du Casino d’Aix-les-Bains et Mon P’tit Concert, des concerts péda­go­giques avec un nar­ra­teur à Grenoble et dans les villes voi­sines. Ou encore Le Parcours Opéra qui per­met­tait d’initier les éco­liers de l’agglomération gre­no­bloise à la scène et aux cou­lisses. Des pro­jets qui avaient d’ailleurs eu beau­coup de suc­cès.

 

 

sarah krakovitch

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1042 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.