Tensions, absentéisme, départ de la directrice… Situation de crise à la crèche des Lucioles de Sassenage

sep article

 

FOCUS – Le maire de Sassenage a décidé de ne pas renouveler le contrat de Marie-Pierre Hermoso, à la tête du centre multi-accueil de la ville depuis deux ans. Un audit privé et le rapport de la médecine du travail remettent en cause ses méthodes de management. L’ambiance dans l’équipe est particulièrement dégradée depuis 2017 et nuit au bon fonctionnement de la structure. Mais Marie-Pierre Hermoso conteste les conclusions de la mairie et ne compte pas en rester là.

 

 

« Il fal­lait un fusible et le fusible, c’é­tait moi », lâche Marie-Pierre Hermoso, qui ne déco­lère pas depuis qu’elle a appris le non-renou­vel­le­ment de son contrat en tant que direc­trice de la crèche des Lucioles, à Sassenage. Une centre multi-accueil qui dis­pose d’une tren­taine d’a­gents pour accueillir soixante enfants de trois mois à 4 ans.

 

Marie-Pierre Hermoso, coordinatrice petite enfance et directrice du multi-accueil de Sassenage. Photo DR

Marie-Pierre Hermoso, coor­di­na­trice petite enfance et direc­trice du multi-accueil de Sassenage. DR

Tout avait pour­tant bien démarré en mars 2019, lors­qu’elle a pris la direc­tion de la crèche. À l’époque, les équipes ont accueilli « cha­leu­reu­se­ment » cette infir­mière de for­ma­tion, jusque-là direc­trice en struc­ture petite enfance à Échirolles, rap­porte le jour­nal muni­ci­pal.

 

Rapidement, elle a dû impul­ser des chan­ge­ments deman­dés par la mai­rie au sein de la crèche afin de la mettre aux normes. « C’était une mis­sion com­plexe et elle le savait en arri­vant, concède Christian Coigné, le maire de Sassenage. On sor­tait d’une direc­tion rigide ».

 

 

Des tensions ont émergé avec l’équipe au centre multi-accueil

 

Marie-Pierre Hermoso a d’a­bord dû mettre en place un plan de pré­ven­tion des risques psy­cho-sociaux (RPS) dès son arri­vée. Une obli­ga­tion depuis 2014, selon l’ar­ticle de la loi de moder­ni­sa­tion sociale. « Normalement, la mai­rie, comme toute grande entre­prise au niveau de son ser­vice res­sources humaines, aurait dû mettre en place un plan d’ac­tion, un plan d’ac­com­pa­gne­ment et un plan de pré­ven­tion des pro­fes­sion­nels », explique-t-elle. Mais rien n’a été mis en place. Des man­que­ments de la muni­ci­pa­lité rele­vés dans les rap­ports.

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
8322 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.