Des chercheurs de l’UGA co-auteurs d’une étude sur l’efficacité des tests Covid-19 groupés

sep article

 

FLASH INFO — Quelle efficacité des tests groupés pour le dépistage du Covid-19 ? C’est la question que se pose une équipe de chercheurs, un physicien et deux mathématiciens, dans une récente publication. Un travail mené de concert par des scientifiques issus de l’Université Grenoble-Alpes, de l’Université Sorbonne-Paris-Nord et du CNRS.

Le prin­cipe du test groupé ? « Plutôt que de tes­ter cent pré­lè­ve­ments (un par indi­vidu), on peut ras­sem­bler ceux-ci en dix groupes de dix et réa­li­ser un test pour cha­cun des groupes for­més », résument les trois par­te­naires. Ainsi, un résul­tat posi­tif sur l’un des groupes per­met de savoir qu’au moins une per­sonne est posi­tive, quand un résul­tat néga­tif per­met de conclure qu’au­cune des per­sonnes du groupe n’est por­teuse de la mala­die.

 

Des tests groupés pour dépister le Covid-19 pourrait être une méthode efficace et moins coûteuse © Tim Buisson – Place Gre’net

Des tests grou­pés pour dépis­ter le Covid-19 pour­rait être une méthode effi­cace et moins coû­teuse © Tim Buisson – Place Gre’net

 

Problème ? La ques­tion de la dilu­tion. « Cette méthode peut conduire à un résul­tat faus­se­ment néga­tif si le mélange induit une dilu­tion telle que la quan­tité de virus dans l’échantillon testé devient infé­rieure à la limite de détec­tion du test », explique le résumé de l’é­tude. Dont le but est pré­ci­sé­ment, et pour l’heure théo­ri­que­ment, d’é­ta­blir « un modèle mathé­ma­tique esti­mant cet effet de dilu­tion selon la taille du groupe d’échantillons ». Et donc, d’op­ti­mi­ser la taille des groupes.

 

L’étude per­met éga­le­ment d’af­fir­mer, indiquent ses auteurs, que « les tests grou­pés seraient par­ti­cu­liè­re­ment inté­res­sants pour éva­luer rapi­de­ment et régu­liè­re­ment la pré­sence du SARS-COV‑2 dans des com­mu­nau­tés “fer­mées” ». Telles des Ehpad ou des rési­dences uni­ver­si­taires. Une méthode moins coû­teuse et plus rapide, par ailleurs déjà expé­ri­men­tée avec des résul­tats encou­ra­geants aux États-Unis ou en Belgique.

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1169 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.