Sciences Po Grenoble : des étudiants manifestent contre « l’islamophobie » après des collages visant deux professeurs

Sciences Po Grenoble : des étudiants manifestent contre « l’islamophobie » après des collages visant deux professeurs

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE – Une cinquantaine de personnes ont manifesté contre « l’islamophobie » devant Sciences Po Grenoble mardi 9 mars. Quelques jours plus tôt, des collages accusant nommément deux professeurs de cette école d’être « fasciste » et « islamophobe » avaient été placardés devant l’entrée du bâtiment. Si les manifestants dénoncent cet affichage public, ils s’indignent surtout des propos qu’auraient tenus ces enseignants.

 

 

« Aujourd’hui, ce que l’on a cher­ché à faire c’est mani­fes­ter notre sou­tien aux per­sonnes musul­manes qui étaient vic­times des dis­cri­mi­na­tions de la part de ce pro­fes­seur », explique un étu­diant en troi­sième année à Sciences Po Grenoble. Il par­ti­cipe ce mardi 9 mars 2021 au ras­sem­ble­ment orga­nisé par Sciences Po Grenoble en lutte devant le par­vis de l’ins­ti­tut d’é­tudes poli­tiques (IEP), sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères. Une action qui a réuni une cin­quan­taine de personnes.

 

Une cinquantaine de personnes étaient présentes devant Sciences Po à la manifestation contre "l'islamophobie". © Tim Buisson – Place Gre’net

Une cin­quan­taine de per­sonnes ont par­ti­cipé devant Sciences Po au ras­sem­ble­ment contre « l’is­la­mo­pho­bie » ce mardi 9 mars 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

Le jeune homme âgé de 20 ans pré­fère res­ter ano­nyme, comme tous les étu­diants qui prennent la parole ce matin-là. Devant lui, se dresse une nuée de micros de jour­na­listes. Car l’af­faire a pris une tour­nure natio­nale depuis la publi­ca­tion sur inter­net de l’af­fi­chage sau­vage sur les murs de l’IEP, jeudi 4 mars. Cinq mois après l’assas­si­nat de Samuel Paty, la polé­mique enfle.

 

Un peu plus tôt dans la mati­née, l’Union syn­di­cale de Sciences Po Grenoble tenait de son côté une confé­rence de presse pour dénon­cer les col­lages, tout en main­te­nant elle aussi ses accu­sa­tions d’islamophobie.

 

 

« Des propos discriminatoires » tenus par un professeur ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tags hostiles contre une conférence sur les violences sexuelles à Sciences Po Grenoble
Des tags hostiles contre une conférence sur les violences sexuelles à Sciences Po Grenoble

FLASH INFO — Une conférence-débat sur les violences sexistes et sexuelles accueillies par des tags hostiles? C'est la scène qui s'est déroulée à Sciences Po Lire plus

Accusations d'islamophobie à Sciences Po: relaxe (quasi) générale pour les étudiants en conseil de discipline
Accusations d’islamophobie à Sciences Po : relaxe (quasi) générale pour les étudiants en conseil de discipline

FLASH INFO — Une relaxe quasi-générale. C'est ce qui ressort des décisions rendues le 25 novembre par la section disciplinaire de l’Université Clermont-Auvergne, en charge Lire plus

Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble: une "erreur de communication", s'excuse l'association
Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble : une « erreur de communication », s’excuse l’association

FLASH INFO — La cafétéria de Sciences-Po Grenoble ne servirait-elle que des produits 100 % halal ? C'est ce qu'affirmait un post Instagram (depuis retiré) Lire plus

Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble: une "erreur de communication", s'excuse l'association
Viande exclusivement halal à la cafétéria de Sciences-Po Grenoble ? L’Uni dénonce une « soumission à l’islamisme »

FOCUS - La cafétéria de Sciences-Po Grenoble servirait de la viande exclusivement halal. C'est en tout cas ce qu'aurait annoncé sur Instagram l'association Cafet' en Lire plus

Sciences Po Grenoble annonce renforcer ses dispositifs de lutte contre les violences sexistes et sexuelles
Sciences Po Grenoble annonce renforcer ses dispositifs de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

FLASH INFO — Des dispositifs qui sont autant de "jalons nécessaires au bien-être et à l'épanouissement de chacune et chacun au sein de Sciences Po Lire plus

Alors que la polémique enfle, l’UGA, la Ville de Grenoble et Sciences Po se désengagent du Mois décolonial

  FOCUS — Alors que la polémique semble gagner autour du Mois décolonial organisé à Grenoble au mois de juin, la Ville de Grenoble, Sciences Lire plus

Flash Info

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin