Rassemblement contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur à Grenoble

Rassemblement contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Quelques dizaines d’étudiants se sont rassemblés devant le musée de Grenoble, samedi 6 mars 2021, pour protester contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur. Un rassemblement qui faisait suite à l’appel à manifester d’un collectif féministe national3 : Garces_Collectif féministe de Science Po – Paris Queer Antifa – Les Callisto – Le Chaudron – Etudiant.es_feministes_31 – Association Hystérique – Union Pirate, le syndicat étudiant Rennes 2 – Union féministe de l’Université Paris II Assas (UFA) – Collage_Yvelines – Décolonisons le Féminisme – Collages féminicides94 – Cellule CASSIS, association féministe AgroParisTech – Caelif.etudiant.e.s.lgbt – FéministesRévolutionaires – Femin.Unes.

 

 

Ils étaient une ving­taine devant le musée de Grenoble, ce samedi 6 mars à midi, à pro­tes­ter contre les vio­lences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supé­rieur. Les mani­fes­tants, en grande majo­rité des femmes, dénon­çaient « l’incompétence des admi­nis­tra­tions des écoles et un manque d’encadrement et d’écoute des vic­times ».

 

Dans leur viseur, en par­ti­cu­lier, les ins­ti­tuts d’é­tudes poli­tiques (IEP). « Sciences Porcs », « On veut une école safe [sûre, ndlr] » pou­vait-on notam­ment lire sur les pan­cartes des étu­diantes dans l’assemblée.

 

Rassemblement contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur à Grenoble

Rassemblement contre les vio­lences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supé­rieur à Grenoble, samedi 6 mars 2021. © Sarah Krakovitch – Place Gre’net

 

« Les admi­nis­tra­tions des ins­ti­tuts d’études poli­tiques se disent sur­prises par l’avalanche de témoi­gnages. Nous ne le sommes pas ». C’est ce que déclarent una­ni­me­ment les membres du col­lec­tif qui ont répondu à l’ap­pel natio­nal à manifester.



 

« Les violences sexistes et sexuelles ne concernent pas qu’une poignée d’écoles »

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 70 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

SK

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Brèche, oeuvre du street artiste Asaz One offerte au grand public à l'occasion du projet Impressions partagées en 2021. DR
Impressions partagées : 260 œuvres de quatre street artistes offertes au grand public à Grenoble

FIL INFO - Du 15 novembre au 12 décembre 2021, la fondation Desperados pour l’Art urbain reconduit son projet Impressions Partagées pour une deuxième saison. Lire plus

La CGT dénonce la "mascarade patronale" de la grève du 2 décembre dans le médico-social
La CGT dénonce la « mascarade patronale » de la grève du 2 décembre dans le médico-social

FLASH INFO — "La seule journée de mobilisation et de grève pour défendre les salarié.es, c’est la journée du 7 décembre". Tel est le message Lire plus

Quand Christophe Ferrari remet au goût du jour la fusion possible entre Actis et Grenoble Habitat
Christophe Ferrari remet au goût du jour la fusion possible entre Actis et Grenoble Habitat

FOCUS - C'est une annonce du président de la Métropole qui n'est pas passée inaperçue. Au cours d'une prise de parole publique sur la question Lire plus

Perron de l'hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Femme violée et brûlée à Voiron : deux suspects interpellés et placés en garde à vue

FLASH INFO - Deux hommes âgés de 18 et 20 ans, suspectés de la sordide agression d'une quadragénaire dans la nuit du 23 au 24 Lire plus

L'ESRF va créer des conditions extrêmes. M. Laurent Prevost, préfet de l'Isère, lors de la visite du nouveau laboratoire de l'ESRF. © ESRF
L’ESRF ouvre une ligne de lumière pour mener des expériences sous ultra-hautes pressions et températures

FLASH INFO - Le synchrotron européen de Grenoble (ESRF) vient d'ouvrir une nouvelle ligne de lumière capable de reproduire les conditions extrêmes de pression et Lire plus

"Mime in motion", œuvre d'Anthony Lister réalisée sur le gymnase Hoche à Grenoble en 2016. DR
Éric Piolle interpellé au sujet de l’exposition de l’artiste Anthony Lister soupçonné de viol par la justice australienne

FLASH INFO - La conseillère municipale d'opposition Brigitte Boer interpelle le maire de Grenoble Éric Piolle au sujet de l'exposition d'Anthony Lister programmée par le centre Lire plus

Flash Info

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin