De gauche à droite : Emmanuel Carroz, Elsa Belle et Isabelle Westeel. © Tim Buisson – Place Gre’net

Exposition « De pierres & de papiers » : une plongée au cœur du patrimoine de Grenoble

Exposition « De pierres & de papiers » : une plongée au cœur du patrimoine de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – L’exposition « De Pierres & de papiers », à découvrir dès ce samedi 6 mars à la bibliothèque d’étude et du patrimoine de Grenoble, offre un autre regard sur la capitale des Alpes. Elle met en valeur le patrimoine architectural, historique, écrit et graphique de la ville. Ce à travers une multitude de documents qui permettent de mieux comprendre son évolution au fil des siècles.

 

 

De gauche à droite : Emmanuel Carroz, Elsa Belle et Isabelle Westeel. © Tim Buisson – Place Gre’net

De gauche à droite : Emmanuel Carroz, Elsa Belle et Isabelle Westeel. © Tim Buisson – Place Gre’net

En ces temps de pan­dé­mie, rares sont les lieux cultu­rels ouverts au public. C’est pour­tant le cas de la salle d’ex­po­si­tion de la biblio­thèque d’é­tude et du patri­moine de Grenoble, qui accueille « De pierres & de papiers », ce samedi 6 mars 2021. Une expo­si­tion consa­crée au patri­moine gre­no­blois. La pre­mière après plus d’un an et demi de tra­vaux dans ce bâti­ment label­lisé « Architecture contem­po­raine remar­quable »

 

Les règles sani­taires per­mettent d’ou­vrir la salle avec une jauge maxi­male de vingt per­sonnes, dans le res­pect des gestes bar­rières. Une auto­ri­sa­tion qui ravit les réa­li­sa­teurs de l’ex­po­si­tion et Isabelle Westeel, direc­trice de la biblio­thèque muni­ci­pale qui a rou­vert ses portes en décembre 2020.

 

 

Une bibliothèque chargée d’histoire

 

L’exposition s’ins­crit dans le cadre du « Label ville d’art et d’his­toire ». Elle se divise en sept thèmes, dont un s’at­tarde sur la biblio­thèque d’é­tude et du patri­moine en elle-même.

 

Elsa Belle, chargée de la ville d'art et d'histoire. © Tim Buisson – Place Gre’net

Elsa Belle, char­gée de la ville d’art et d’his­toire. © Tim Buisson – Place Gre’net

Une mise en abyme qui per­met de mettre en valeur ce bâti­ment créé en 1772. « Cette biblio­thèque a été fon­dée grâce à une sous­crip­tion publique dont on a encore des pros­pec­tus et les billets de sous­crip­tion, explique Elsa Belle, char­gée de la ville d’art et d’his­toire. Ce sont les Grenoblois qui se sont mobi­li­sés pour acqué­rir une col­lec­tion d’ou­vrages de l’é­vêque Jean de Caulet, après son décès. »

 

Le rez-de-chaus­sée et le 5e étage per­mettent d’ac­cueillir le public. Les quatre étages situés entre ces deux niveaux abritent des ouvrages. Près de 800 000 docu­ments occupent ainsi 23 kilo­mètres de rayon­nage. La biblio­thèque dis­pose même d’une « réserve pré­cieuse », un endroit encore plus sécurisé.

 

Cet espace contient les manus­crits de Stendhal et de la Grande Chartreuse. Mais aussi d’autres pièces d’ex­cep­tion. « Nous avons exposé un docu­ment pré­cieux qui est un incu­nable, c’est-à-dire les pre­mières années de l’im­pri­me­rie avant 1501 et qui vien­drait de l’a­te­lier de Gutenberg », com­mente Isabelle Westeel.

 

 

Grenoble et ses belvédères

 

Difficile de par­ler de Grenoble sans évo­quer les Alpes. L’exposition ne manque pas de s’at­tar­der sur ce lien unique qui lie la ville aux mas­sifs qui l’en­tourent. La mon­tagne s’im­pose dans l’i­ma­gi­naire des Grenoblois à par­tir du XIXe siècle. Un atout dont ils prennent conscience grâce à l’es­sor touristique.

 

Des affiches sur les belvédères urbains de Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net

Des affiches sur les bel­vé­dères urbains de Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

Dans l’entre-deux-guerres, Grenoble ren­force ce lien avec la construc­tion de la Tour Perret, aujourd’­hui en réno­va­tion, mais aussi avec le télé­phé­rique de la Bastille. On peut ainsi contem­pler une veille maquette d’af­fiche consa­crée à ce moyen de trans­port. La cabine éclai­rée se détache d’un Grenoble plongé dans l’obs­cu­rité de la nuit.

 

 

Grenoble, ville fortifiée

 

L’exposition fait éga­le­ment la part belle aux for­ti­fi­ca­tions qui enser­raient la ville. Le pre­mier rem­part date du IIIe siècle. Les véri­tables for­ti­fi­ca­tions, construites au XVIe siècles, ont ensuite peu à peu été détruites pour désen­cla­ver Grenoble. Plusieurs plans montrent ainsi les limites de la ville à dif­fé­rentes époques, avec un péri­mètre qui s’é­lar­git au fil des ans.

 

Un plan de Grenoble datant de 1784. © Tim Buisson – Place Gre’net

Plan de Grenoble datant de 1784. © Tim Buisson – Place Gre’net

De ces for­ti­fi­ca­tions sub­sistent la porte de France et la porte Saint-Laurent qui viennent rap­pe­ler le passé mili­taire de Grenoble. La biblio­thèque d’é­tude et du patri­moine a d’ailleurs long­temps été coin­cée entre la pri­son, aujourd’­hui deve­nue le cinéma Pathé, et la Caserne mili­taire de Bonne.

 

« Ce lieu va per­mettre de valo­ri­ser le patri­moine pour tous les publics », s’en­thou­siasme Emmanuel Carroz, adjoint à la mémoire, aux migra­tions et aux coopé­ra­tions internationales.

 

Les autres thé­ma­tiques s’in­té­ressent au musée-biblio­thèque, aux ins­pi­ra­tions orien­tales, au jar­din de ville et au Palais du Parlement. « Notre mis­sion est de conser­ver cette mémoire et de la faire vivre », insiste Emmanuel Carroz. Un regard vers le passé pour mieux com­prendre la ville et ses enjeux actuels.

 

Tim Buisson

 

L’exposition « De pierres & de papiers » est visible du mardi au samedi de 13 heures à 17 h 30, du 6 mars au 31 juillet 2021.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Alliance Citoyenne, Mois décolonial... Alain Carignon fustige une Grenoble "capitale de l'islamo-gauchisme"
Alliance Citoyenne, Mois décolonial… Alain Carignon fustige une Grenoble « capitale de l’islamo-gauchisme »

FLASH INFO — Alors que le maire de Grenoble adresse un courrier au chef de l'État pour alerter sur "l'ultra-droite", le groupe d'opposition municipale de Lire plus

Quand Christophe Ferrari remet au goût du jour la fusion possible entre Actis et Grenoble Habitat
Christophe Ferrari remet au goût du jour la fusion possible entre Actis et Grenoble Habitat

FOCUS - C'est une annonce du président de la Métropole qui n'est pas passée inaperçue. Au cours d'une prise de parole publique sur la question Lire plus

Grenoble annonce à l'association Peta avoir banni le foie gras des réceptions officielles et des cantines scolaires
Grenoble annonce à l’association Peta avoir banni le foie gras des réceptions officielles et des cantines scolaires

FLASH INFO — "À Grenoble, nous ne servons pas de foie gras lors des réceptions officielles et dans les cantines scolaires". Tel est le message Lire plus

Inauguration d'un Parcours des Arts grenoblois de la Bastille à Très-Cloîtres, samedi 27 novembre
Inauguration d’un Parcours des Arts grenoblois, de la Bastille à Très-Cloîtres, samedi 27 novembre

FLASH INFO — "Créer un lien visible entre différents lieux regroupés par une cohérence géographique et thématique". Telle est l'ambition du Parcours des Arts de Lire plus

La Ville de Grenoble et son CCAS lancent une Caravane des Droits dédiée à la jeunesse

FLASH INFO — Après le lancement de la Caravane des Droits en décembre 2019, le CCAS de Grenoble annonce une adaptation du dispositif aux jeunes, Lire plus

Manifestation aux flambeaux pour la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes jeudi 25 novembre
Journée de lutte contre les violences faites aux femmes : de nombreux événements et une manifestation aux flambeaux

FIL INFO - La Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, jeudi 25 novembre, est l'occasion d'un certain nombre de manifestations et Lire plus

Flash Info

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin