Les militants écologistes majoritairement pour une alliance des gauches aux régionales

sep article

 

FLASH INFO — Une appétence pour l’alliance. C’est en substance ce qui ressort du vote des signataires de l’Appel pour une région résiliente et solidaire, initié par le pôle écologiste candidat aux élections régionales Auvergne-Rhône-Alpes. Environ 1800 habitants se seraient ainsi exprimés, selon les chefs de file écologistes et la tête de liste Fabienne Grebert.

 

Bilan ? 55 % des votants sou­hai­te­raient « créer une alliance avec l’ensemble des forces de gauche, autour de l’écologie ». Reste à savoir le péri­mètre de l’al­liance en ques­tion. Un ras­sem­ble­ment « avec toutes les gauches » obtient une majo­rité des voix, là où une seule alliance avec le duo PCF-LFI, ou avec le Parti socia­liste, est très mino­ri­taire. À noter que le choix d’une can­di­da­ture en auto­no­mie arrive (tout de même) en deuxième posi­tion.

 

Fabienne Grébert a été Fabienne Grébert, tête de liste du pôle écologiste pour les élections régionales Auvergne-Rhône-Alpes. DRchef de file des écologistes pour tenter de succéder à Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne Rhône-Alpes - DR

Fabienne Grébert, tête de liste du pôle éco­lo­giste pour les élec­tions régio­nales Auvergne-Rhône-Alpes. DR

 

Résultat des­tiné à confor­ter Fabienne Grébert : 959 votants sou­haitent conser­ver la tête de liste. Mais pour obte­nir ce chiffre, les éco­lo­gistes addi­tionnent deux cas de figure : celui d’un ras­sem­ble­ment, et celui d’une can­di­da­ture en auto­no­mie. Quand bien même, dans ce der­nier cas, le chan­ge­ment de tête de liste n’au­rait pas de rai­son de se poser. 491 votants jugent pos­sibles de reti­rer Fabienne Grebert comme tête de liste en cas d’al­liance.

 

Quelle prise en compte de ces résul­tats ? Tout en les pré­sen­tant, la cheffe de file du pôle éco­lo­giste a d’ores et déjà ses condi­tions en tête. « Nous vou­lons une alliance exem­plaire, qui ras­semble et dépasse les petites dif­fé­rences, sans rien perdre de nos forces. (…) Une alliance enthou­sias­mante, pas une manœuvre d’ap­pa­reil, qui repous­se­rait nos élec­teurs », déclare-t-elle. De quoi fer­mer le ban à une alliance avec les socia­listes, décriés par une par­tie du peuple de gauche ?

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1203 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article