Egorgé à Grenoble : une femme schizophrène avoue le meurtre à Teisseire

sep article

 

FLASH INFO – Une femme âgée de 58 ans a été placée en garde à vue jeudi 25 février par la police judiciaire de Grenoble après le meurtre d’un homme survenu trois jours auparavant dans le quartier Teisseire à Grenoble.

 

Un homme a été retrouvé mort, égorgé sur la voie publique, dans le quartier Teisseire à Grenoble. Un cutter a été retrouvé à proximité.

Un homme avait été retrouvé égorgé sur la voie publique, dans le quar­tier Teisseire à Grenoble. Une femme a été pla­cée en garde à vue © Streetview – Google

« Elle a reconnu en pré­sence de son avo­cat avoir égorgé Sidi Lahcine car des voix lui deman­daient de le faire », sou­ligne le pro­cu­reur de Grenoble Eric Vaillant dans un com­mu­ni­qué. « D’autres élé­ments viennent cor­ro­bo­rer ses décla­ra­tions ».

 

Il était un peu plus de 13 heures ce 22 février quand un homme avait été retrouvé égorgé sur la voie publique au 51 rue Georges de Manteyer dans le quar­tier Teisseire.

 

Malgré les secours inter­ve­nus sur les lieux, l’homme âgé de 52 ans devait décé­der de ses bles­sures. Une arme, un cut­ter, avait été retrouvé juste à côté de la vic­time.

 

Diagnostiquée schi­zo­phrène et fai­sant l’ob­jet d’un suivi psy­chia­trique, la femme ne sera pas immé­dia­te­ment défé­rée devant un magis­trat ins­truc­teur. Les méde­cins ont en effet décidé de son hos­pi­ta­li­sa­tion com­plète sous contrainte. Une exper­tise sera ainsi réa­li­sée pour déter­mi­ner la res­pon­sa­bi­lité pénale de la mise en cause.

 

En atten­dant, une infor­ma­tion judi­ciaire a été ouverte ce 26 février par le par­quet du chef d’assassinat. Procédure qui va per­mettre à la famille de la vic­time d’avoir un com­plet accès au dos­sier, pré­cise le pro­cu­reur.

 

 

PC

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
2850 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.