Les Algériens de Grenoble célèbrent les deux ans du Hirak

Des Algériens de Grenoble “célèbrent” les deux ans du Hirak près du consu­lat d’Algérie

Des Algériens de Grenoble “célèbrent” les deux ans du Hirak près du consu­lat d’Algérie

FIL INFO — Quelques Algériens de Grenoble se sont donné ren­dez-vous lundi 22 février à proxi­mité du consu­lat d’Algérie de Grenoble. Le but ? Rappeler que le Hirak, mou­ve­ment de sou­lè­ve­ment popu­laire, fête ses deux ans. Et appe­ler, une fois encore, à une vraie tran­si­tion démo­cra­tique en Algérie… ainsi qu’au sou­tien des démo­cra­ties occidentales.

C’est à deux pas du consu­lat d’Algérie de Grenoble, sur le quai Stéphane-Jay, qu’une quin­zaine d’Algériens gre­no­blois se sont donné ren­dez-vous une nou­velle fois lundi 22 février. Drapeaux, musique et prises de parole ont émaillé le ras­sem­ble­ment. Le but ? Raviver le Hirak, grand sou­lè­ve­ment popu­laire (et paci­fique) de contes­ta­tion du pou­voir algé­rien, qui débu­tait dans les grandes villes du pays voici deux ans jour pour jour.

Les Algériens de Grenoble célèbrent les deux ans du Hirak © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement d’Algériens de Grenoble à proxi­mité du consu­lat d’Algérie le 22 février 2021. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Un nou­veau pré­sident est à la tête du pays : Abdelmadjid Tebboune a suc­cédé à Abdelaziz Bouteflika… sans que les mani­fes­tants ne voient de dif­fé­rence. « Il n’est pas légi­time, c’est l’ar­mée qui l’a placé comme pré­sident. Il n’a rien fait pen­dant un an, puis est parti en Allemagne se faire soi­gner car il a plein de mala­dies », moque Hassene Kemel, du col­lec­tif algé­rien. Cinq ans plus tôt, c’est le pré­sident Bouteflika qui se fai­sait soi­gner en France. Notamment à Grenoble.

Pas de « sou­tien moral » de l’occident

De quoi irri­ter un peuple qui « n’a même pas un vrai ser­vice CHU avec la Covid », se désole encore Hassene Kemel. Et ce n’est pas la nou­velle consti­tu­tion qui lui donne le sou­rire. À ses yeux, avec plus de 70 % d’abs­ten­tion pour le réfé­ren­dum de son adop­tion, celle-ci n’est pas plus légi­time que le pré­sident qui l’a por­tée. « Il a fait une consti­tu­tion pour lui. Mais quand on fait une consti­tu­tion, ça part des demandes du peuple ! », s’insurge-t-il.

Hassene Kemel lors d'une prise de parole © Florent Mathieu - Place Gre'net

Hassene Kemel lors d’une prise de parole. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Le grand regret d’Hassene Kemel ? L’absence de sou­tien au mou­ve­ment des pays démo­cra­tiques, notam­ment de la France. Au micro, le mili­tant prend tou­te­fois soin de ne pas confondre le peuple fran­çais, qu’il juge soli­daire du peuple algé­rien, et ses diri­geants. Que demande-t-il ? « Un sou­tien moral, c’est tout. On ne veut pas d’in­gé­rence, juste faire un dis­cours pour sou­te­nir le peuple et condam­ner le pou­voir », explique-t-il.

Et de s’in­ter­ro­ger sur l’at­ti­tude des démo­cra­ties. « Qu’est-ce que l’oc­ci­dent cherche ? Est-ce qu’il vaut mieux sou­te­nir un peuple qui cherche la démo­cra­tie, ou une dic­ta­ture ? », se demande Hassene Kemel. Qui décrit un peuple, en par­ti­cu­lier sa jeu­nesse, « qui rejette l’Islam inté­griste, qui rejette la dic­ta­ture, qui rejette l’État mili­taire ». « L’Algérie, c’est l’ou­ver­ture sur l’Europe, sur la France. Il vaut mieux tra­vailler avec les démo­crates ! », conclut-il.

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

La réponse au vitriol du président de la Métropole aux propos de Christian Coigné, maire démissionnaire de Sassenage
La réponse au vitriol du pré­sident de la Métropole aux pro­pos de Christian Coigné, maire démis­sion­naire de Sassenage

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, n'a pas (du tout) apprécié la prise de parole de Christian Coigné à l'occasion de Lire plus

Le tribunal administratif de Grenoble annule la déclaration d'utilité publique accordée au projet Inspira sur Sablons et Salaise
Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble annule la décla­ra­tion d’u­ti­lité publique accor­dée au pro­jet Inspira sur Sablons et Salaise

FLASH INFO - Après l'audience du 17 janvier 2023, le tribunal administratif de Grenoble a suivi l'avis de sa rapporteure générale et annulé la déclaration Lire plus

Flash Info

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !