Les Algériens de Grenoble célèbrent les deux ans du Hirak

Des Algériens de Grenoble “célèbrent” les deux ans du Hirak près du consulat d’Algérie

Des Algériens de Grenoble “célèbrent” les deux ans du Hirak près du consulat d’Algérie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO — Quelques Algériens de Grenoble se sont donné rendez-vous lundi 22 février à proximité du consulat d’Algérie de Grenoble. Le but ? Rappeler que le Hirak, mouvement de soulèvement populaire, fête ses deux ans. Et appeler, une fois encore, à une vraie transition démocratique en Algérie… ainsi qu’au soutien des démocraties occidentales.

 

 

C’est à deux pas du consu­lat d’Algérie de Grenoble, sur le quai Stéphane-Jay, qu’une quin­zaine d’Algériens gre­no­blois se sont donné ren­dez-vous une nou­velle fois lundi 22 février. Drapeaux, musique et prises de parole ont émaillé le ras­sem­ble­ment. Le but ? Raviver le Hirak, grand sou­lè­ve­ment popu­laire (et paci­fique) de contes­ta­tion du pou­voir algé­rien, qui débu­tait dans les grandes villes du pays voici deux ans jour pour jour.

 

Les Algériens de Grenoble célèbrent les deux ans du Hirak © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement d’Algériens de Grenoble à proxi­mité du consu­lat d’Algérie le 22 février 2021. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Un nou­veau pré­sident est à la tête du pays : Abdelmadjid Tebboune a suc­cédé à Abdelaziz Bouteflika… sans que les mani­fes­tants ne voient de dif­fé­rence. « Il n’est pas légi­time, c’est l’ar­mée qui l’a placé comme pré­sident. Il n’a rien fait pen­dant un an, puis est parti en Allemagne se faire soi­gner car il a plein de mala­dies », moque Hassene Kemel, du col­lec­tif algé­rien. Cinq ans plus tôt, c’est le pré­sident Bouteflika qui se fai­sait soi­gner en France. Notamment à Grenoble.

 

 

Pas de « soutien moral » de l’occident

 

De quoi irri­ter un peuple qui « n’a même pas un vrai ser­vice CHU avec la Covid », se désole encore Hassene Kemel. Et ce n’est pas la nou­velle consti­tu­tion qui lui donne le sou­rire. À ses yeux, avec plus de 70 % d’abs­ten­tion pour le réfé­ren­dum de son adop­tion, celle-ci n’est pas plus légi­time que le pré­sident qui l’a por­tée. « Il a fait une consti­tu­tion pour lui. Mais quand on fait une consti­tu­tion, ça part des demandes du peuple ! », s’insurge-t-il.

 

Hassene Kemel lors d'une prise de parole © Florent Mathieu - Place Gre'net

Hassene Kemel lors d’une prise de parole. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Le grand regret d’Hassene Kemel ? L’absence de sou­tien au mou­ve­ment des pays démo­cra­tiques, notam­ment de la France. Au micro, le mili­tant prend tou­te­fois soin de ne pas confondre le peuple fran­çais, qu’il juge soli­daire du peuple algé­rien, et ses diri­geants. Que demande-t-il ? « Un sou­tien moral, c’est tout. On ne veut pas d’in­gé­rence, juste faire un dis­cours pour sou­te­nir le peuple et condam­ner le pou­voir », explique-t-il.

 

Et de s’in­ter­ro­ger sur l’at­ti­tude des démo­cra­ties. « Qu’est-ce que l’oc­ci­dent cherche ? Est-ce qu’il vaut mieux sou­te­nir un peuple qui cherche la démo­cra­tie, ou une dic­ta­ture ? », se demande Hassene Kemel. Qui décrit un peuple, en par­ti­cu­lier sa jeu­nesse, « qui rejette l’Islam inté­griste, qui rejette la dic­ta­ture, qui rejette l’État mili­taire ». « L’Algérie, c’est l’ou­ver­ture sur l’Europe, sur la France. Il vaut mieux tra­vailler avec les démo­crates ! », conclut-il.

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Il a été expulsé après plusieurs jours de rétention : le grenoblois Jean-François Le Dizès avait notamment pris des photos de Kabyles manifestant en Algérie
Un militant grenoblois expulsé d’Algérie après plusieurs jours de rétention

  EN BREF - Privé de passeport pendant douze jours pour avoir photographié les manifestants algériens de l'Hirak, Jean-François Le Dizès a fini par être Lire plus

Jean-François Le Dizès, militant grenoblois de la gauche alternative, journaliste amateur (selon ses propres mots), et bourlingueur à travers le monde DR
Le militant grenoblois Jean-François Le Dizès, retenu en Algérie par les autorités

  FOCUS - Le Grenoblois, « journaliste amateur » et militant de gauche alternative, Jean-François Le Dizès, 73 ans, est retenu en Algérie par les autorités algériennes. Lire plus

Rassemblement devant le consulat d’Algérie de Grenoble mardi 1er octobre pour dénoncer les arrestations de manifestants

  FIL INFO - Les Algériens de Grenoble entendent de nouveau donner de la voix pour dénoncer le pouvoir algérien et “les arrestations arbitraires” d'opposants Lire plus

Khaled Melhaa avec dans ses bras sa fille Amel. Crédit Photo : Compte Twitter Amel Melhaa
Porté disparu depuis un mois et demi, le journaliste Khaled Melhaa retrouvé mort en Isère

  FIL INFO - Il était porté disparu depuis le 31 juillet dernier. Et comme on pouvait le craindre, le corps retrouvé le 4 septembre Lire plus

Supporters fêtant à Grenoble la qualification en finale de l'Algérie en coupe d'Afrique des nations.
Deux conducteurs soupçonnés d’avoir participé à un rodéo le 14 juillet à Grenoble ont été placés en garde à vue

  FIL INFO - Deux hommes suspectés d'avoir participé à un rodéo le dimanche 14 juillet 2019 à Grenoble, à l’occasion de la victoire de l’Algérie Lire plus

Supporters fêtant à Grenoble la qualification en finale de l'Algérie en coupe d'Afrique des nations.
1 500 supporters ont fêté à Grenoble la qualification de l’Algérie en finale de la Can, quatre ont été interpellés

  REPORTAGE VIDÉO - À l’issue de la qualification de l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football aux dépens du Lire plus

Flash Info

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin