Le collectif desLichens avait organisé un pique-nique le 17 juin 2020 contre les travaux de la RD1075. © Collectif des Lichens

Le col­lec­tif des Lichens orga­nise une « vélo­ru­tion » à Clelles contre les tra­vaux pré­vus sur la RD 1075

Le col­lec­tif des Lichens orga­nise une « vélo­ru­tion » à Clelles contre les tra­vaux pré­vus sur la RD 1075

EN BREF – Le col­lec­tif des Lichens orga­nise une “vélo­ru­tion” au départ de Clelles, sur la RD 1075 dans le Trièves, ce samedi 20 février 2021 à 14 heures. Dans le viseur du col­lec­tif, les tra­vaux pré­vus par le Département de l’Isère sur un tron­çon de 32 km entre les cols de la Croix-Haute et du Fau. Lequel dépar­te­ment s’ins­crit en faux dénon­çant des allé­ga­tions « fal­la­cieuses » oppo­sant le train et la route.

Trièves : carrefour du Percy sur la RD1075, 17 juin 2020, crédit photo Les Lichens

Carrefour du Percy sur la RD1075, 17 juin 2020. © Les Lichens

Le col­lec­tif des Lichens qui avait déjà orga­nisé un pique-nique le 17 juin 2020 sur la route dépar­te­men­tale 1075 dénonce dans son com­mu­ni­qué un pro­jet de 57 mil­lions d’eu­ros1Soit 2 mil­lions d’euros du kilo­mètre qui crée­rait une troi­sième voie sur un tiers du par­cours pour les dépassements.

« Un appel d’air pour plus de véhi­cules et plus de camions », assure Lionel Perrin, membre du collectif.

Lequel, dénon­çant « une fuite en avant », déclare « qu’il est temps de l’arrêter », sur­tout dans « un contexte de crise envi­ron­ne­men­tale aiguë ». Le col­lec­tif réclame ainsi « l’abandon du pro­jet aber­rant de cré­neaux de dépas­se­ment et le report du fret rou­tier sur le rail ». Selon Lionel Perrin, « il aura fallu l’or­ga­ni­sa­tion d’un pique-nique pour qu’en­fin le Département recon­naisse que son pro­jet fait débat » .

Reste qu’à l’o­rée des élec­tions dépar­te­men­tales2Les élec­tions dépar­te­men­tales se dérou­le­ront les 13 et 20 juin 2021 le sujet est sen­sible. « Il va fal­loir choi­sir entre la route ou le train, […] des voix d’é­lus com­mencent à s’é­le­ver », appuie le collectif.

Le Collectif des Lichens craint « un choix poli­tique entre la route et le train »

De fait, en dépit d’une pre­mière tranche de tra­vaux enfin déci­dée, la ligne fer­ro­viaire Grenoble- Veynes-Gap attend tou­jours 60 mil­lions d’euros pour être péren­ni­sée. Ce qui ne manque pas d’in­ter­ro­ger le col­lec­tif. « D’un côté, c’est très facile de trou­ver 50 ou 60 mil­lions d’euros pour amé­na­ger du rou­tier, mais très dif­fi­cile juste de faire en sorte qu’une ligne de train puisse conti­nuer à fonc­tion­ner », s’indigne-t-il.

TER Gap - Grenoble près de l'ancienne gare de Saint-Michel-les-Portes - © Jvillafruela

La ligne fer­ro­viaire Grenoble – Veynes – Gap. © Jvillafruela

Avant de s’en prendre à Frédérique Puissat, à la fois séna­trice et ins­ti­ga­trice du pro­jet dépar­te­men­tal. « D’un côté, pour le train, elle estime que l’argent est “rare”. De l’autre, elle se vante de la déme­sure de son pro­jet rou­tier, qu’elle juge “remar­quable” par l’ampleur du finan­ce­ment” ».

Pour la séna­trice, « le sujet est ailleurs, il s’agit de sécu­ri­ser la RD1075 », a‑t-elle déclaré au Dauphiné libéré. « Je suis inter­pel­lée par des rive­rains, des com­mer­çants, des vic­times. Il y a des car­re­fours non per­cep­tibles entre la dépar­te­men­tale et les routes secon­daires, les tra­ver­sées sont dan­ge­reuses pour les pié­tons, les vélos… », argumente-t-elle.

Pour autant, le col­lec­tif des Lichens n’en démord pas : « En pleine aus­té­rité bud­gé­taire, aggra­vée par la crise du Covid, il y a tout lieu de craindre que les pou­voirs publics fassent un choix poli­tique entre la route et le train. À nous de leur indi­quer la voie à suivre ! »

JK

Pour le dépar­te­ment de l’Isère, « seule la sécu­rité compte ! »3Article modi­fié le 21 février 2021 à 9 heures suite à la publi­ca­tion d’un com­mu­ni­qué par le dépar­te­ment de l’Isère

Le dépar­te­ment de l’Isère qui a eu vent des inten­tions et des allé­ga­tions du col­lec­tif n’a pas man­qué de réagir en publiant un com­mu­ni­qué ce samedi 20 février 2021 sur le coup de 20 heures. « Le Département tient à rap­pe­ler, de la plus forte des façons et sans ambi­guïté, l’unique objec­tif de ces tra­vaux : la sécu­rité de tous les usa­gers et des rive­rains », écrit-il d’emblée.

Décrivant un axe acci­den­to­gène sup­por­tant un tra­fic moyen de 7 000 véhi­cules par jour414 000 véhi­cules par jour lors des pointes sai­son­nières, le dépar­te­ment y déplore la sur­ve­nue de 273 acci­dents depuis 2009. Aussi, explique-t-il, « [les tra­vaux ont] pour unique objec­tif de limi­ter les com­por­te­ments dan­ge­reux des usa­gers et d’annihiler la gra­vité des acci­dents qui endeuillent encore trop de familles ».

L'hôtel du département de l'Isère - © Place Gre'net

L’hôtel du dépar­te­ment de l’Isère – © Place Gre’net

De plus, ajoute le Département, « le pro­gramme de tra­vaux n’apportera aucune aug­men­ta­tion de la capa­cité de l’axe et aucun gain de temps sub­stan­tiel pour les usa­gers. ». De fait, sur les 31 opé­ra­tions pré­vues dans le pro­gramme glo­bal d’aménagement « qui seront sou­mises pro­chai­ne­ment à l’enquête publique, la moi­tié concerne la recon­fi­gu­ra­tion des car­re­fours ».

Les objec­tifs de ces recon­fi­gu­ra­tions ? Permettre une tra­ver­sée sécu­ri­sée et une inser­tion faci­li­tée des usa­gers locaux, notam­ment celle des agri­cul­teurs, sur la RD 1075, explique la col­lec­ti­vité territoriale.

Une pro­chaine enquête publique per­met­tra d’a­men­der le projet

Quant à la concer­ta­tion, Le Département assure être allé bien au-delà du cadre légal et régle­men­taire. Ne serait-ce, pré­cise-t-il, que pour répondre « le plus fidè­le­ment pos­sible aux attentes des usa­gers et des rive­rains de la RD 1075 ». Ainsi le com­mu­ni­qué détaille-t-il toutes les réunions orga­ni­sées avec les élus concer­nés et les riverains

Une consertation publique concernant l'aménagement de la RD 1075 avait eu lieu en 2019. DR

Une concer­ta­tion publique concer­nant l’a­mé­na­ge­ment de la RD 1075 avait eu lieu en 2019. DR

« À l’issue de ces réunions, le pro­jet a été revu pour prendre en compte les attentes des élus et des rive­rains avec sept nou­velles opé­ra­tions, deux opé­ra­tions aban­don­nées et 24 opé­ra­tions modi­fiées », résume la col­lec­ti­vité. Qui assure que le pro­jet est encore sus­cep­tible d’être amendé à l’issue de l’enquête publique qui com­men­cera prochainement.

« Nous sommes déter­mi­nés à pour­suivre ce tra­vail de concer­ta­tion afin d’adapter le pro­jet si néces­saire et à agir pour sau­ver des vies humaines ! », déclarent d’une même voix Frédérique Puissat et Fabien Mulyk, conseillers dépar­te­men­taux du can­ton de Matheysine-Triève.

« Une oppo­si­tion fal­la­cieuse de mili­tants poli­tiques » entre le train et la route

Pour le Département, « les mili­tants poli­tiques » du Collectif des Lichens « opposent de manière fal­la­cieuse le train et la route qui ne répondent pour­tant pas aux mêmes usages ». En effet, argu­mente le com­mu­ni­qué, « le Département de l’Isère est par­tie pre­nante, comme d’autres col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales en lien avec la Région Auvergne-Rhône Alpes, de l’étude et de la pre­mière phase de tra­vaux de la régé­né­ra­tion de la ligne Grenoble-Veynes. ».

1 Soit deux mil­lions d’euros du kilomètre.
2 Les élec­tions dépar­te­men­tales se dérou­le­ront les 13 et 20 juin 2021.

3 Article modi­fié le 21 février 2021 à 9 heures suite à la publi­ca­tion d’un com­mu­ni­qué par le dépar­te­ment de l’Isère.

4 14 000 véhi­cules par jour lors des pointes saisonnières

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Meurtre devant un bar à Grenoble : l’autre co-gérant de la bras­se­rie placé en garde à vue

FLASH INFO - Dix jours après le meurtre d'un homme de 68 ans, tué par balles devant un bar de la rue Ampère, à Grenoble, Lire plus

Le salon Artisa doit accueillir quelque 180 exposants jusqu'au 4 décembre inclus. Il se présente comme "la plus grande galerie d'artisanat d'art de la région". DR
Grenoble : les salons Artisa et Naturissima ouvrent simul­ta­né­ment à Alpexpo

ÉVÈNEMENT - Près de trois cents exposants attendent le public à Alpexpo du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2022, à l'occasion des salons Lire plus

Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, Lire plus

Une "unité de sécurisation des transports" de la police nationale prochainement déployée sur Grenoble
Une « unité de sécu­ri­sa­tion des trans­ports » de la police natio­nale pro­chai­ne­ment déployée sur Grenoble

FLASH INFO - La préfecture de l'Isère annonce la création d'une "unité de sécurisation des transports" dans le département. Ceci "dans le cadre de la Lire plus

Le Festival du film de montagne a pour habitude de mélanger les publics et les pratiques artistiques. Il est largement ouvert aux plus jeunes spectateurs. © Nacho Grez
Autrans : le Festival inter­na­tio­nal du film de mon­tagne repart à la conquête des sommets

ÉVÈNEMENT - À partir du 30 novembre 2022, le Festival international du film de montagne est de retour à Autrans pour cinq jours d'images en Lire plus

Des « coups de pouce mobilité » en décembre sur Grenoble, avec gratuité des transports en commun deux samedis
Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

FLASH INFO - Comme chaque année, à l'approche de la période des fêtes, des temps de gratuité sont prévus sur le réseau de transport en Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !