Tennis : la Suissesse Golubic remporte l’Open de l’Isère au bout du suspense

sep article



 

FLASH INFO – Tête de série numéro 5, Viktorija Golubic s’est imposée 6 – 1, 4 – 6, 7 – 6 (7−2) en finale du 11e Engie Open de l’Isère face à Maryna Zanevska, ce dimanche 14 février, sur les installations du Grenoble Tennis. Un match qui a failli échapper à la Suissesse puisqu’elle a sauvé trois balles de match au troisième set avant de l’emporter au tie-break.

 

 

Avec les éli­mi­na­tions pré­coces des favo­rites Océane Dodin, 107e mon­diale, et Anna-Lena Friedsam, 111e, le tableau du 11e Engie Open de l’Isère (25 000 dol­lars de dota­tion) s’est ouvert. Viktorija Golubic, 134e, tête de série numéro 5, et Maryna Zanevska, 258e, en ont pro­fité pour se his­ser en finale de ce tour­noi orga­nisé par le Grenoble Tennis (GT). Ce dimanche 14 février, c’est la Suissesse Golubic qui a ins­crit son nom au pal­ma­rès, au terme d’un match très accro­ché et indé­cis à la fin.

 

Viktorija Golubic, lauréate du 11e Engie Open de l'Isère tennis

Après un pre­mier set expé­di­tif, Viktorija Golubic a dû livrer un énorme com­bat pour se défaire fina­le­ment de la Belge d’o­ri­gine ukrai­nienne Maryna Zanevska.

 

Le pre­mier set, rem­porté par Golubic, a été à sens unique. La Suissesse se l’est adju­gée sur le score de 6 – 1 en 27 minutes de jeu. Dans la deuxième manche, Zanevska s’est reprise. Après deux breaks de la Belge d’origine ukrai­nienne sui­vis de deux débreaks de la Suissesse, Zanevska s’est empa­rée une troi­sième fois du ser­vice de son adver­saire à 4 – 4 pour conclure le set 4 – 6. Dans la troi­sième et der­nière manche, Zaneska s’est pro­cu­rée trois balles de match sur son ser­vice à 5 jeux à 4 en sa faveur mais n’a pas su les conver­tir. Laissant pas­ser sa chance. Finalement, elle s’est incli­née au jeu déci­sif, sept points à deux. De quoi nour­rir de gros regrets.

 

 

Le Français Lucas Poullain vainqueur du Trophée de la Ville de Grenoble

 

Chez les hommes, la finale du 3e Trophée de la Ville de Grenoble (15 000 dol­lars de dota­tion), l’autre tour­noi orga­nisé par le GT, a opposé le Français Lucas Poullain, 533e mon­dial, à l’Allemand Elmar Ejupovic, 499e. Vainqueur en demi-finale du Suisse Dominic Stricker, lau­réat de Roland-Garros junior en 2020, Lucas Poullain l’a emporté en deux sets 6 – 4, 7 – 6 (8−6). Le Nantais a ainsi décro­ché son troi­sième titre chez les pro­fes­sion­nels.

 

LG

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
1022 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.