Peste por­cine : la Confédération pay­sanne Isère dénonce des normes de bio­sé­cu­rité inadaptées

Peste por­cine : la Confédération pay­sanne Isère dénonce des normes de bio­sé­cu­rité inadaptées

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS — Face aux règles de biosécurité édictées par l'État contre la peste porcine africaine, les éleveurs de la Confédération paysanne de l'Isère font de la résistance. À leurs yeux, ces règles sont calibrées pour les grands élevages industriels et inadaptés aux élevages de plus petite taille et de plein air. Le syndicat organisait une opération “ferme ouverte” en janvier pour porter son message auprès d'élus et de représentants de l'État.

 

 

La Confédération paysanne de l'Isère dit non aux normes de biosécurité édictées par l'État pour la filière porcine. Pour mieux marquer le coup, le syndicat agricole donnait rendez-vous aux citoyens, aux élus et à des représentants de l'État le 18 janvier dernier, à l'occasion d'une opération “ferme ouverte”. Son message ? "Oui à la sécurité mais en adaptant les règles aux spécificités des exploitations."

 

L'opération “ferme ouverte” de la Confédération paysanne se tenait dans une exploitation de Villeneuve-de-Marc, dans la Bièvre © Confédération paysanne

L'opération “ferme ouverte” de la Confédération paysanne se tenait dans une exploitation de Villeneuve-de-Marc, dans la Bièvre. © Confédération paysanne

 

Pourquoi ces normes de biosécurité? À cause de la peste porcine africaine (PPA). Un virus qui touche les porcs domestiques et les sangliers, dont la présence a été signalée en Belgique et en Allemagne. "Son introduction en France pourrait avoir des conséquences socio-économiques et sanitaires graves pour les filières professionnelles concernées", redoute le ministère de l'Agriculture. Précision importante: la maladie est sans danger pour l'homme.

 

 

Des normes destinées aux grands élevages industriels

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 72 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dans un communiqué commun, Paris, Lille, Nantes, Clermont-Ferrand et Grenoble annoncent prendre un arrêté pour interdire les pesticides.© Joël Kermabon - Place Gre'net
Catherine Kamowski et Monique Limon cosignent un appel contre “l’a­gri­ba­shing”

  FLASH INFO — Catherine Kamowski et Monique Limon en ont assez de « l'agribashing » et le font savoir. Les deux parlementaires iséroises comptent parmi Lire plus

Monique Limon candidate LREM
Projet de loi de finances : la dépu­tée de l’Isère Monique Limon inquiète pour le bud­get des chambres d’agriculture

FIL INFO -  Quarante-six députés LREM dont la députée de l'Isère Monique Limon dénoncent le projet du gouvernement de baisser la taxe additionnelle sur le Lire plus

Accord UE-Mercosur : le dépar­te­ment de l’Isère n’é­chappe pas aux inquié­tudes face au traité de libre-échange

  EN BREF - Haro sur le Mercosur ? La signature d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et les pays d'Amérique du Sud alliés dans Lire plus

En Haute-Savoie, l'autorisation renouvelée cet été de tirer chevreuils et sangliers passe mal après la mort de deux sportifs. Une pétition a été lancée.
La chasse auto­ri­sée l’été : en Haute-Savoie, la grogne monte après deux acci­dents mortels

FIL INFO - L'été dernier, le préfet de l'Isère a autorisé la chasse aux sangliers et aux cerfs Sika. En Haute-Savoie, la mesure, à l'encontre Lire plus

La dépu­tée de l’Isère Monique Limon cosigne une lettre pour voler au secours des phar­ma­ciens en zones rurales

FIL INFO - La députée de l'Isère Monique Limon cosigne, aux côté d'une quinzaine de parlementaires En marche, une lettre volant à la défense des Lire plus

La proposition d'Alain Carignon de jumeler la Ville de Grenoble à Roybon fait bondir le maire de la commune des Chambarans.
Sept dépu­tés LREM de l’Isère montent au front pour sou­te­nir le Center parcs de Roybon

FIL INFO - Sept députés LREM de l'Isère montent au front pour soutenir le projet de Center parcs de Roybon. Remis sur les rails par Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin