Le patineur isérois Kevin Aymoz sacré champion de France pour la quatrième fois

sep article



 

FIL INFO – Sur la glace de Vaujany, Kevin Aymoz a décroché un quatrième titre de champion de France de patinage artistique samedi 6 février. Largement en tête à l’issue du programme court vendredi 5 février, l’Isérois a encore accru son avance sur le libre pour devancer finalement son premier poursuivant de 40 points.

 

 

Une Kevin Aymoz patinage artistique

Kevin Aymoz lors des Internationaux de France de pati­nage à Grenoble en 2019. © Archive Laurent Genin

Les cham­pion­nats de France de pati­nage artis­tique se sont tenus les ven­dredi 5 et samedi 6 février à Vaujany. Initialement pré­vus du 17 au 19 décembre 2020, ils avaient été annu­lés, mi-novembre, en rai­son des contraintes sani­taires. Mais fina­le­ment, la Fédération fran­çaise des sports de glace [FFSG] a décidé en jan­vier de les repro­gram­mer, tou­jours dans la sta­tion de l’Oisans et à huis clos.

 

La com­pé­ti­tion a donc bien eu lieu, avec un pla­teau réduit à dix-neuf ath­lètes dont l’Isérois Kevin Aymoz. Seuls ceux en effet ayant le sta­tut de spor­tif de haut niveau lis­tés au minis­tère des Sports pou­vaient y par­ti­ci­per. De plus, ceux qui s’entraînent en Amérique du Nord devaient res­pec­ter une qua­ran­taine à leur retour, ce qui les a dis­sua­dés de faire le dépla­ce­ment.

 

 

Une compétition dominée de la tête et des épaules par Kevin Aymoz

 

Kevin Aymoz lors des Internationaux de France de patinage à Grenoble en 2019. © Archive Laurent Genin

Kevin Aymoz lors des Internationaux de France de pati­nage à Grenoble en 2019. © Archive Laurent Genin

Chez les hommes, tous les meilleurs Français étaient pré­sents à Vaujany. Après le pro­gramme court ven­dredi 5 février, Kevin Aymoz comp­tait qua­si­ment 18 points d’avance sur Adam Siao Him Fa (96,01 pts contre 78,50) et 20 sur Romain Ponsart, troi­sième (76,91 pts). Il res­tait à l’Isérois à vali­der sa vic­toire samedi 6 février lors du pro­gramme libre. Ce qu’il fit sans trem­bler. Au clas­se­ment final, il a devancé Sia Him Fa de 40 points (284,50 pts contre 244,15) et Ponsart de 75 points (209,07 pts).

 

Kevin Aymoz a ainsi décro­ché son qua­trième titre natio­nal après 2017, 2019 et 2020. Déjà vain­queur du Masters de Villard-de-Lans en octobre puis d’une com­pé­ti­tion inter­na­tio­nale en Biélorussie, le pati­neur isé­rois vou­dra briller aux cham­pion­nats du monde à Stockholm, du 22 au 28 mars pro­chains.

 

 

La Grenobloise Maïa Mazzara deuxième chez les femmes

 

Chez les femmes, le duel attendu entre la Grenobloise Maïa Mazzara et l’ancienne licen­ciée du club d’Annecy Léa Serna a tourné à l’avantage de cette der­nière. En tête de près de trois points après le pro­gramme court, l’élève de Brian Joubert a confirmé son avance lors du libre pour s’offrir son pre­mier titre de cham­pionne de France.

 

Vanessa James, Morgan Ciprès et Léa Serna patinage

Léa Serna, ici à droite à Grenoble en 2018, a obtenu son pre­mier titre natio­nal à Vaujany. © Archive Laurent Genin

 

Avec un total de 170,06 points, elle l’a emporté avec près de sept uni­tés d’avance sur Mazzara (163,77 pts). Lola Ghozali com­plète le podium (156,42 pts).

 

Dans la caté­go­rie couples, Cléo Hamon et Denys Strekalin ont conservé leur cou­ronne natio­nale. En danse sur glace, en l’absence du duo star Gabriella Papadakis-Guillaume Cizeron, ce sont Adelina Galyavieva et Louis Thauron qui se sont impo­sés.

 

Laurent GENIN

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
2391 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.