Maisons : la Métro accroît son aide rénovation thermique

Rénovation ther­mique : la Métropole de Grenoble ren­force son sou­tien finan­cier pour les mai­sons individuelles

Rénovation ther­mique : la Métropole de Grenoble ren­force son sou­tien finan­cier pour les mai­sons individuelles

 

FOCUS - La Métropole de Grenoble renforce son soutien à la rénovation thermique des maisons individuelles, avec des aides financières allant de 1 000 à 12 000 euros. Objectif ? Quadrupler le rythme de rénovation pour arriver à 9 000 maisons d’ici 2030. Soit environ 20 % du parc du territoire métropolitain.

 

 

De gauche à droite : Nicolas Beron-Perez, Christophe Ferrari et Pierre Verri. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Nicolas Beron-Perez, Christophe Ferrari et Pierre Verri. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole, a annoncé, le 28 janvier 2021, le renforcement des aides financières aux propriétaires de maisons individuelles. Ainsi, la Métro prévoit-elle de leur accorder des aides comprises entre 1 000 et 12 000 euros pour la rénovation thermique de leurs biens. Une décision qui a été votée lors du conseil métropolitain du 29 janvier.

 

Cette « nouvelle brique » – cumulable avec les aides de l'État – vient compléter le dispositif Mur Mur 2 visant à soutenir la rénovation énergétique et thermique des logements sur le territoire métropolitain. L'objectif de la Métropole ? Multiplier par quatre le rythme de rénovation pour arriver à 9 000 maisons d’ici 2030 au niveau BBC-Rénovation. Soit environ 20 % du parc de maisons situées sur le territoire.

 

Le tout en symbiose avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) ainsi qu'avec l’Agence locale de l’énergie (Alec). « La Métropole affiche ainsi sa volonté de donner priorité aux économies d’énergie et à la massification des opérations de rénovation », explique la Métro.

 

 

Des niveaux d'aide adaptés aux capacités d'investissement des ménages

 

« La construction de la moitié des 42 000 maisons individuelles du territoire date d'avant 1974. Ce sont pour beaucoup des logements énergivores ou des passoires thermiques souvent occupés par des ménages modestes », indique Christophe Ferrari. Afin de pallier ce problème et de tenir compte de la capacité d’investissement de l’ensemble des ménages, le dispositif métropolitain offrira la possibilité d'un BBC par étape. C'est-à-dire le choix de plusieurs bouquets de travaux parmi sept éligibles aux financements métropolitains.

 

Maisons : niveaux de subvention proposés par la Métro. © Grenoble-Alpes Métropole.

Maisons : niveaux de subvention proposés par la Métro. © Grenoble-Alpes Métropole.

Par ailleurs, la Métropole propose d'adapter ses niveaux d'aide en fonction de quatre classes de revenus (voir ci-contre). À savoir : les très modestes, les modestes, les intermédiaires et les supérieurs, en cohérence avec le nouveau dispositif gouvernemental MaPrimeRénov’.

 

Parmi les travaux éligibles, figurent l'isolation de la toiture, des murs et des planchers bas, ainsi que le remplacement des ouvrants donnant sur l’extérieur et des systèmes de chauffage. Ce « à l'exclusion des systèmes au fioul et au propane particulièrement polluants », indique la Métro. Enfin, seront éligibles les travaux de remplacement des systèmes d’eau chaude sanitaire et de ventilation.

 

 

Un bonus de 1 000 à 1 500 euros pour des matériaux biosourcés

 

Mais ce n'est pas tout. En cas de recours à des matériaux isolants biosourcés1Un matériau biosourcé est une matière d’origine biologique à l’exception des matières de formations géologiques ou fossiles. C'est généralement une matière issue de la biomasse végétale ou animale : bois, paille, chanvre, liège, lin, laine…, la Métropole propose une aide complémentaire s'étalant de 1 000 à 1 500 euros.

 

Pour renforcer l'impact de cette mesure pour les plus précaires, un accompagnement sera mis en place avec Soliha, un acteur de l'économie sociale et solidaire. De quoi permettre le recours à des aides financières dédiées (Anah, Département, caisses de retraite…), précise la Métropole. « Cumulée avec les aides de l'État disponibles, la prise en charge des travaux pour les plus modestes avoisinera les 100 % », se félicite ainsi Christophe Ferrari.

 

Deux exemples de calcul. © Grenoble-Alpes Métropole

Maisons : la Métro accroît son aide rénovation thermique © Grenoble-Alpes Métropole

 

Quant aux retombées économiques pour le territoire, elles sont évidentes, poursuit le président de la Métropole. « Les TPE et PME locales deviennent ainsi de grandes spécialistes des sujets de régulation thermique. Après Mur mur copropriétés, nous voyons bien comment nous sommes en train de renforcer une filière. Et, pour nous, ça a beaucoup de sens. »

 

Joël Kermabon

 

Rénovation des maisons individuelles, comment ça marche  ?

 

Pierre Verri, vice-président de la Métropole en charge du climat, de l'air et de l'énergie. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Pierre Verri, © Joël Kermabon - Place Gre'net

« La grande force de Mur mur 1, c'était le guichet unique », relève Pierre Verri.   Aussi, le vice-président de la Métropole chargé du climat, de l'air et de l'énergie promet-il un accès au dispositif calqué sur le même principe.

 

Le propriétaire n'a qu'un seul point d'entrée. En l'occurrence, l'Alec2Au 04 76 00 19 09 ou bien en se renseignant en ligne sur le site de l'Alec qui travaille avec Soliha, en charge de monter le dossier administratif.

 

« Il est pris par la main et accompagné dans toutes ses démarches tout au long du processus », assure l'élu. Et ce jusqu'à recevoir une liste d'artisans en capacité de répondre à ses projets de travaux, explique l'élu.

 

« C'est un gage de réussite de passer par l'Alec. Ainsi, les propriétaires traitent avec un tiers de confiance », précise Pierre Verri. Et c'est bien de confiance qu'il est question en la matière. Tout particulièrement au vu de l'inflation de démarches téléphoniques promettant l'isolation à 1 euro, lesquelles débouchent bien souvent sur une arnaque.

 

1 Un matériau biosourcé est une matière d’origine biologique à l’exception des matières de formations géologiques ou fossiles. C'est une matière généralement issue de la biomasse végétale ou animale : bois, paille, chanvre, liège, lin, laine...

 

2 Au 04 76 00 19 09 ou bien en se renseignant en ligne sur le site de l'Alec

 

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les syndicats de sapeurs-pompiers “saluent” avec sévérité le départ à la retraite du directeur du Sdis 38
Les syn­di­cats de sapeurs-pom­piers “saluent” avec sévé­rité le départ à la retraite du direc­teur du Sdis 38

FLASH INFO - "Le contrôleur général Benkemoun, laisse une trace indélébile de son passage, un mort". C'est par ces mots, parmi d'autres, que le Syndicat Lire plus

La Métropole annonce un appel à projet pour l'ex-bâtiment de la CCI, avec appel à la participation des habitants
Ex-bâti­ment de la CCI : la Métropole pro­pose aux habi­tants de par­ti­ci­per à l’é­la­bo­ra­tion de l’ap­pel à projet

FOCUS - La Métropole de Grenoble appelle les citoyens à participer à la construction du futur appel à projet pour l'ex-siège de la Chambre de Lire plus

Nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites à Grenoble (et ailleurs) mardi 28 mars
Nouvelle jour­née de mobi­li­sa­tion contre la réforme des retraites à Grenoble (et ailleurs) mardi 28 mars

FLASH INFO - La mobilisation se poursuit contre la réforme des retraites, adoptée avec le recours de l'article 49.3. En Isère comme partout en France, Lire plus

Le PCF appelle au "rassemblement antifasciste" à Fontaine le 31 mars suite aux injures antisémites contre Édouard Schoene
Le PCF appelle au « ras­sem­ble­ment anti­fas­ciste » à Fontaine le 31 mars suite aux injures anti­sé­mites contre Édouard Schoene

FLASH INFO - En réaction aux attaques antisémites dont a été victime l'ancien élu de la Ville de Fontaine Édouard Schoene le week-end du 18 Lire plus

Échirolles : vers une ville plus verte
Échirolles inau­gure ses nou­veaux espaces verts : un ver­ger par­ti­ci­pa­tif et un cor­ri­dor écologique

EN BREF - La ville d’Échirolles a inauguré, le vendredi 24 mars 2023, deux nouvelles zones vertes : un corridor écologique et un verger participatif. Lire plus

Isère : 3 Iséroises en route pour le Raid Amazones 2023 au Sri Lanka
Trois Iséroises par­ti­cipent au Raid Amazones 2023 au Sri Lanka

FLASH INFO - Trois Iséroises participent au Raid Amazones qui se déroule du 19 au 29 mars 2023. Fondé en 2001, cette épreuve sportive a pour Lire plus

Flash Info

|

27/03

18h15

|

|

27/03

17h31

|

|

27/03

16h10

|

|

27/03

16h05

|

|

27/03

10h22

|

|

26/03

22h33

|

|

24/03

20h11

|

|

23/03

18h50

|

|

23/03

10h29

|

|

23/03

10h00

|

Les plus lus

Politique| Sept élus de Grenoble annoncent leur exclu­sion de la majo­rité après avoir cri­ti­qué la hausse de 25 % de la taxe foncière

Politique| Affaire de la Fête des Tuiles : Éric Piolle et les six autres pré­ve­nus jugés en appel les 19 et 20 juin 2023

Société| Grenoble : un troi­sième han­di­parc ouvre dans le parc des Champs-Élysées

Agenda

Je partage !