La Casemate de Grenoble se transforme en établissement public de coopération culturelle

sep article

 

FLASH INFO — Une nouvelle étape pour la Casemate de Grenoble : l’association de médiation culturelle devient un établissement public de coopération culturelle (EPCC), en alliance avec la Métropole de Grenoble, le Département de l’Isère, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Université Grenoble-Alpes et l’Académie de Grenoble.

 

Le 13 jan­vier s’est ainsi tenu le tout pre­mier conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la nou­velle struc­ture, avec l’é­lec­tion d’un conseil d’ad­mi­nis­tra­tion pari­taire… et d’un duo fémi­nin à sa tête : Corine Lemariey, adjointe de Varces et conseillère métro­po­li­taine, prend les fonc­tions de pré­si­dente, et Marie-Christine Bordeaux, cher­cheuse à l’UGA, celles de vice-pré­si­dente. Tandis que la direc­trice de la Casemate, Jeany Jean-Baptiste, devient direc­trice du nou­vel éta­blis­se­ment.

 

Photo du groupe pour une partie du conseil d'administration du nouvel EPCC dans les locaux rénovés de la Casemate. Au premier rang, de gauche à droite, Corine Lemariey, Jeany Jean-Baptiste et Marie Christine Bordeaux © La Casemate

Photo du groupe pour une par­tie du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du nou­vel EPCC dans les locaux réno­vés de la Casemate. Au pre­mier rang, de gauche à droite, Corine Lemariey, Jeany Jean-Baptiste et Marie Christine Bordeaux © La Casemate

 

Le prin­cipe d’une EPCC ? Permettre la coopé­ra­tion entre col­lec­ti­vi­tés et ins­ti­tu­tions cultu­relles dans un cadre équi­li­bré et non-contrai­gnant, pour mieux assu­rer le finan­ce­ment et la ges­tion de struc­tures. Ainsi, l’EPCC fraî­che­ment créée doit à terme regrou­per la Casemate et le futur Centre de sciences de Pont-de-Claix, dont l’ou­ver­ture des portes est (tou­jours) pré­vue pour la fin de l’an­née 2022.

 

« Grenoble conserve ainsi son esprit pion­nier, en créant l’un des pre­miers EPCC en France entiè­re­ment consa­cré à la dif­fu­sion de la culture scien­ti­fique, tech­nique et indus­trielle », sou­ligne le nou­vel éta­blis­se­ment. Et pour cause : « la culture scien­ti­fique est aussi essen­tielle pour com­prendre le monde qui nous entoure, elle fait par­tie de notre quo­ti­dien, et est indis­pen­sable, sur­tout dans cette période de scep­ti­cisme sur tout », juge sa pré­si­dente.

 

commentez lire les commentaires
1470 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.